vendredi 11 avril 2008

Chocolat ! chocolat !! chocolat !!! dernier rendez-vous pour chercher le chocolat sous la neige… et la sensualité bordel !!!

Et pourtant il y a encore plus d'un mois avant la date et pourtant j'y pense déjà… faut dire que je le vois arriver de loin ce foutu jour, celui que je crains le plus, bien plus que les anniversaires que j'oublie ou noël avec son cortège de questions existentielles… si j'achète les PSP dont rêve l'une quelle tête il va faire l'autre avec son jeu de construction ? et si je lui fabriquait une PSP en bois ? et la troisième au fait elle a demandé quoi déjà… tu veux… tu veux la PSP de ta sœur… forcément ! Tous ces jours commencent mal mais finissent généralement bien au milieu des emballages que l'on déchire, des paquets que l'on ouvre et des yeux qui brillent. Alors que le jour de la fête des mères, commence mal et… finit mal !
Faut dire qu'on a un vieux passif ce jour-là et moi, déjà quand j'étais tout petit les maîtresses d'école se chargeaient de me le ruiner ce fameux jour, en nous obligeant à ramener chez nous ces " magnifiques " objets aux formes curieuses et étranges que nous faisions pendant les travaux manuels et surtout en nous obligeant à offrir les choses à nos mères... Et ma mère se chargeait ensuite de me le ruiner encore… en recevant ces " objets " et mes cadeaux à moi… mais ça c'est une vieille histoire que j'ai oubliée depuis longtemps... enfin oublié…
Maintenant c'est autre qui me tracasse ce jour-là, ce que je crains le plus c'est que l'on m'offre un cadeau et un cadeau de fête des mères en plus ! Depuis que je me suis transformé il y a quelques années en ménager de moins de 50 c'est constant à chaque fois que je me lève je me demande si ça va être LE jour, ce fameux jour où je vais perdre définitivement ma Mâlitude, ma Machitude… à cause d'un signe de ce genre, d'un malencontreux cadeau pour la fête des mères… Bon pour l'instant ce n'est pas encore arrivé, mais…
Et c'est rien de le dire que je crains ce moment, ce n'est pas pour rien que régulièrement je teste ma toute puissance masculine en retrouvant certains actes ancestraux du Mâle, de ceux que l'homme pratiquait déjà aux portes des grottes et qu'il continue à pratiquer ! Ce n'est pas pour rien, que je sors régulièrement me mettre le nez face au vent sur le pas de ma porte, que je m'arrache une poignée de poil de ma poitrine ibérique et que je la jette au vent au milieu d'une bonne volée d'insultes, pour montrer que je n'ai peur de rien, ni de personne, que je suis bien EL Ombre, EL vrai, cojones !!! Et ce n'est pas parce que j'ai vu une 'tite araignée que je rentre ni parce que je dois me faire soigner ma moquette toute rougissante, c'est parce que je le veux bien !
Mais malgré tout ça, malgré toutes ces preuves de ma mâlitude toute ibérique, le jour de la fête des mères je me cache dans la cave… Il faut dire que devenir une mère déjà ça me pose un problème, mais en plus recevoir un cadeau de mère, là je dis non, non et non !!! Parce que non je ne veux pas recevoir un fer à repasser et même s'il est de la 36e génération ! Et non je ne veux pas d'un tablier siglé d'un à maman pour toujours ! Et non je ne veux pas la collection complète des œuvres Josie Lloyd et encore moins tous les dvd d'Amour, gloire et beauté ! Non et non je ne veux pas de tous ces cadeaux pour " mères " qui peuplent les catalogues !!! Je veux qu'on m'emmène au bout du monde en calèche ou en gondole, et puis qu'on se jette à mes pieds en me trouvant plus belle encore que le miroir de Blanche Neige, je veux de la volupté et de la sensualité bordel ! Parce que je ne suis pas qu'une mère mais aussi une femme et même ce jour-là ! cojones !!! Heuuu…
Et d'ailleurs à ce sujet j'ai comme une petite idée… j'vous en parle très vite… ,-) !
Tartelettes meringuées chococaramel au pays des merveilles… (une recette une nouvelle fois inspirée par le Délicious d'avril… mais très librement interprétée)
Ingrédients pour six mini-tartelettes :
Pour la pâte : 10g de noisettes entières -75g de farine – 5g de cacao en poudre – 35g de beurre – 10g de sucre roux – 1pincée de sel – 3cl d'eau fraîche
Commencez par hacher grossièrement les noisettes et faites-les rapidement dorer dans une poêle. Versez-les ensuite dans un mixer avec tous les autres ingrédients sauf l'eau. Faites tourner jusqu'à obtenir un mélange sablé. Ajoutez alors l'eau et faites tourner jusqu'à ce que la pâte soit bien agglomérée. Filmez-la et laissez-la reposer au frais une bonne heure.
Etalez la pâte très fine, découpez des cercles à la taille de vos moules (les miens faisaient environ 8cm), mettez-les en place dans les moules, couvrez de papier sulfurisé et remplissez de haricots secs ou de billes de cuisson. Faites cuire à four préchauffé à 175° pendant 10minutes, enlevez les haricots et les papiers et poursuivez la cuisson 5minutes. Laissez refroidir complètement.
Pour la crème au chocolat : 100g de chocolat noir – 2càs de crème fleurette entière – 15g de beurre salé
Faites fondre ensemble tous les ingrédients au bain marie, mélangez bien au fouet puis versez dans un bol et laissez tiédir.
Pour le caramel : 125g de sucre en poudre – 3cl d'eau -15gr de beurre salé – 4càs crème fleurette liquide
Mettez le sucre et l'eau dans une casserole et laissez sur feu moyen jusqu'à ce que ce que le sucre commence à être bien doré, ne remuez pas. Retirez alors du feu, laissez une ou deux minutes jusqu'à ce que ça ne bouillonne plus et ajoutez le beurre et mélangez bien. Ajoutez enfin la crème et fouettez le tout vigoureusement, versez dans un bol et laissez tiédir.
Pour la meringue : 2blancs d'œuf – 75g de sucre glace – 1 pincée de sel
Mettez dans un saladier la blanc et la pincée de sel, battez le tout en neige bien ferme puis, toujours en battant verser le sucre glace petit à petit.
Pour monter les tartelettes : Remplissez les fonds avec une bonnes cuillérées à café de crème chocolat et de caramel. La recette originale s'arrête là, vous pouvez aussi ajoutez quelques noisettes hachées grossièrement et dorées à la poêle. Sinon mettez une belle cuillère à soupe de crème meringuée, faites joli et enfournez une douzaine de minutes, en surveillant bien, à four préchauffé à 150°. Ensuite mangez comme vous voulez, encore bien chaud et tout coulant ou plus froid et moins coulant…


Mais pourquoi, c'était pas la sensualité d'ailleurs… est-ce que je vous raconte ça…

P.S. : j'ai un petit lot de bons de réductions que m'a envoyé madame Bonne maman pour sa nouvelle gamme fraîche… si quelqu'une ou quelqu'un en veut, on va dire que la première ou le premier à les demander les aura…

30 commentaires:

  1. Et bien entendu, aucun espoir d'avoir la photo del Hombre s'arrache une poignée de poil de sa poitrine ibérique ?

    Bon en attendant je prends la recette. Quoique... je doute un peu. Tu es sur que de tous les ingrédients ? Il me semble qu'il y a un truc qui te met dans un drôle d'état...

    RépondreSupprimer
  2. Je suis conquise par ce débordement de sensualité ! Tu sais, femme à cojones, tu n'es pas la seule... Toi mère ? Ta moitié est vraiment d'accord avec ce constat ?!

    RépondreSupprimer
  3. Et si on adore les cadeaux de fêtes des mères genre bougeoir en spaghettis on a quand même droit à la tartelette ?

    RépondreSupprimer
  4. ¿ pero buenoooo , que dices ?? je suis mdr !!! Bon, fais pas ta crâneuse, des femmes con cojones, conio, y'en a plein , mais ta vraie nature est démasquée encore....une tarte pareille, alors qu'on essaye toutes de perdre unos kilitos avant le bikini , tu crois que c'est pour nous ??? Non, c'est pour les hommes encore :-D
    ( mais je garde la recette pour l'hiver mdr )

    RépondreSupprimer
  5. A moins que tu ne passes juste au bon moment Mijo… je crois que pour la photo ça va être effectivement difficile ,-) ! Hum et tu as une idée de l'ingrédient qui me met dans cet état ???
    Tu sais Tiuscha je ne suis pas moi-même d'accord avec ce constat ,-) !
    Mais moi aussi j'adore ça et je serais le premier à râler comme un putois si je n'avais pas mon petit truc machin chose tout curieux Barbinou ! C'est juste que j'ai remarqué que certains de mes amis avaient tendance à trop regarder du côté des fers à repasser quand la fête des mères s'approche et que je trouve que ça manque quand même cruellement d'imagination !
    Soso je vais te dire qu'à la maison elles ont été dévorées presque toutes par… mon fils ! y'a pas tu as raison ,-) !

    RépondreSupprimer
  6. J'aimerai que l'on me fasse des tartelettes comme celles-ci pour la fête des mères car elles me font carrément craquer !

    RépondreSupprimer
  7. hello dorian ! merci pour ton petit message d'accueil sur mon site ! ça m'a vraiment fait plaisir ! sinon, tes tartelettes : C'EST UN CRIME !!!
    comment maigrir en mangeant des tartelettes trop trop trop caloriques ??? je vais y réfléchir ... en mangeant une tite tartelette :)

    RépondreSupprimer
  8. Il me manque juste un petit truc pour parfaire le tableau : un souffle de vent qui entrainent élégamment tes poils très virils vers ton pauvre voisin sorti à ce moment là :-)))))) oh désolée, effectivement il doit y avoir un truc dans tes tartelettes !!!!
    Bizzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  9. mouarfmouarfmouarf :) C'est de la grande nimportequoititude ce billet !
    Hu Hu Hu ! Tu penses déjà à la fête des mères toi ? Et Marie elle a le droit à quoi pour sa fête ? Une perceuse ???? :op
    Rhalala ... ch'rais pas malade m'ferai bien une tartelette avec du caramel en plus du chocolat et une meringue dessus pour la peine ...
    Chuis partie pour acheter delicious moi, je le sens bien :( faich'

    RépondreSupprimer
  10. Fais attention je pourrais te prendre au mot et t'en livrer Philo ,-) !
    Je t'en prie Léna j'aime toujours découvrir les nouvelles venues ! Comment maigrir??? Mais elle est si petite… si petite petite… bon cela dit la bouchée doit faire 345414514 calories…
    Ne sois pas désolée Ana c'est exactement ce qui aurait pu arriver et tu m'as bien fait rire ! Mais alors toi aussi tu en as mangées ,-) ! Bises !
    Comment ça le grand n'importe nawak !!! pffff voilà voilà je resterai un imcompris ! bon remarque... Et puis d'abord Marion c'est quoi cette histoire, t'es malade ??? Et pour la perceuse... bonne idée mais promis je dirais pas que c'est toi !

    RépondreSupprimer
  11. Bon, moi je zappe la tartelette, sauf ton respect, trop c'est trop, mais je te verrais bien avec une écharpe fuschia super virile pour protéger ta moquette, j'ai un numéro de portable, là, je vais faire des suggestions... enfin je suis sûre qu'ils ont déjà plein d'idées!!!

    RépondreSupprimer
  12. ouh, le diable de la tentatiiiion a encore frappé! Il y a comme un petit loir dans la théière par ici. Une meringue démentielle et une fillette les yeux ronds de gourmandise ... imagine, alice in wonderland ! xox

    RépondreSupprimer
  13. Désolée, à cette heure j'ai zappé la lecture pour faire un arrêt sur image de tartelette. Demain, je reviens noter la recette et lire tes élucubrations à tête reposée.

    RépondreSupprimer
  14. Marie GRRRRR!12/04/2008 09:42

    Dis, quand tu t'arraches les poils, tu portes ton string léopard?
    moi c'est pareil, je n'aimerai pas recevoir un super aspirateur ou fer à repasser, d'ailleurs toute la famille est au courant et je ne pense pas qu'ils osent un jour y penser!!! ils savent deja mon remerciement!
    ta tarte me fait plus que de l'oeil, je me met à chanter "taille moi les hanches à la hache, j'ai trop mangé de chocolat" chaque fois que je viens chez toi!

    RépondreSupprimer
  15. Je dois t'avouer un truc, je ne lis jamais tous tes billets car je reste comme les autres grave scotchée sur tes ^photos démentes, you are a monstre de la gourmandise my dear! tu m'azimutes grave avec tes recettes sensas :-)

    RépondreSupprimer
  16. ici, mon mari sait qu'un fer à repasser pour la fête des mères passerait par la fenêtre avec lui!.....mais je pense qu'il préférerait une orchidée à une perceuse pour la fête des pères!....le collier de nouilles, c'est pour les 2!.....

    RépondreSupprimer
  17. les photos sont à tomber !!

    RépondreSupprimer
  18. "Prrrend garrrde à toi" car ca c'est un appel au bizutage de bloggeuse ou je n'y prendrais pas (peut être? lol trrrrremble !)

    Enfin voilà une meringue qui aiderait bien ma soeurette qui voudrait une "meringue bien gonflée et volumineuse" pour parfaire sa tarte à la rhubarbe ... aurais tu une astuce pour elle ?

    Bizzz et .... mouarf mouarf mouarf ;-)

    RépondreSupprimer
  19. excellent billet et mon dieu j'ai eu les poils( encore eux ! c'est trés pileux en ce moment ce blog) qui se dressé en voyant cette belle meringue, cette magnifique meringue !!!

    petite dédicace sur mon blog dorian :)


    babeth59 : à la première lecture j'avais lu "'un collier de" ...cojones :))

    RépondreSupprimer
  20. Ay hombre, no te preocupes por tus cojones ;o) Non c'est vrai quoi, un papa qui cuisine, c'est pas comme une maman, parce que les mamans ont une sorte de 6ème sens qui font qu'elles savent toujours tout (rassure-moi, les hommes n'ont pas ça quand même, hein?)
    Bisous Dorian, bisous aux tartelettes chocolatées aussi, puis je penserai à toi le 25 mai...

    RépondreSupprimer
  21. Moi j'veux bien jouer à la bonne maman et manger pleins de gourmandises ! Mais reste un peu un damoiseau quand même, c'est hyper sensuel un homme en cuisine, non?

    RépondreSupprimer
  22. Il neige de la meringue sur la blogosphère en ce moment, la tienne me ravit les yeux et je parie qu'elle séduirait également mes papilles! :-)
    tb journée à toi

    RépondreSupprimer
  23. Oh la vache, en effet, c'est vrai que quand tu fais un craquage chocolat tu ne le fais pas à moitié toi !!!!
    Je viens de lire et admirer tes 6 ou 7 derniers posts, et oh my goodness... J'en suis toute retournée...(pas bon pour mon dos... lol). Ca fait vraiment une éternité que je ne suis pas venue ici, je me demande si ce n'est pas à cause de ça que je me suis fait un tel lumbago!! Rire, ça déstresse, c'est bien connu...
    Et comment ça se fait qu'on ait pas levé une coupe en l'honneur des 47 ans!!?? On aurait chanté, ç'aurait été bieeeeen, tout ce que tu aimes !... ;-)
    Des bises tiens...

    RépondreSupprimer
  24. talonshautscacao14/04/2008 09:57

    meringue et chocolat alors là je fonds complètement, je craque et je croque dedans à pleines dents ... ça y est j'ai attaqué l'écran

    RépondreSupprimer
  25. El Ombre ne change rien! Ca fonctionne à merveille... Irrésistible! Chaque fois que je passe ici, je prends 1000 kcal à la bouchée rien qu'à regarder...le pire, c'est que j'en redemande...Et je sais que demain je m'impatienterai devant le four...dans les odeurs de noisettes grillées, de caramel et de chocolat voluptueux...Aïe!

    RépondreSupprimer
  26. Et un petit sari rose, ca ne te dirait pas pour ta fete des meres?

    RépondreSupprimer
  27. (Eloignez-vous les enfants, je vais dire un gros mots)

    AH BAH NAN, MEEEERDEUH !

    Comment ?! C'est déjà fini ?! Nan mais bon, OK, j'débarque un peu tard, mais tout d'même, quelques billets généreusement enchocolatés et pis voilà, plus rien, l'aventure s'achève, retour à la case départ, on retrouve bientôt les petites recettes sans conséquence (en tout cas pour la ligne, parce que, pour le moral, miam, ça fait du bien !) et pis tout le reste. Mais le chocolat, alors ? Y'en aura plus ? Y'en aura d'autre ? J'ai b'zoin d'savoir, moi ! C'est dingue s't'histoire !

    RépondreSupprimer
  28. "un gros motS"... Avec ça, ça fait deux. Bravo, l'aurethograffe, loizeau !

    RépondreSupprimer
  29. Dis Dorian, tu ne serais pas en manque de compassion???
    Ça m'en a tout l'air....
    Mais bon, je marche, Dorian, je compatis.... à tes kilos qui doivent s'accumuler face à cette orgie de chocolat!!!!

    RépondreSupprimer