mercredi 24 mai 2006

Ça sent une drôle d'odeur… quelque chose qui me rappelle, ça me fait penser à quoi déjà ???

Il y a quelque temps Leeloo me proposait de répondre à son questionnaire sur les odeurs… et comme je ne sais pas m'arrêter, j'en ai fait des bouts, de ma réponse, un aujourd'hui, un autre demain ou après demain… et comme d'autres fois la forme n'est peut-être pas… enfin voilà… quoique…
Encore une fois ma mère me badigeonne d'eau de toilette, c'est toujours comme ça quand nous devons sortir, que ce soit pour aller chez des amis ou des gens comme elle dit, j'ai beau me débattre comme un chat qu'on essaye de noyer, elle y arrive toujours… quand je serais grand je ne me parfumerai jamais, je ne sentirai plus cette odeur, ni aucune autre ! Mais là à onze ans je n'ai pas le choix…
Dès quelle me lâche, je me sauve rejoindre mon territoire, mon jardin. On n'a pas beaucoup de temps, on doit partir bientôt qu'elle a dit, j'ai juste le temps d'aller voir si mes comics sont à leur place à côte des lilas. C'est là que je passe mon temps à rêver et à lire les aventures des X-Mens et puis de l'homme à l'armure et aussi de Cap América et de… tous les autres, je les aime tous même si je sais que quand je serais grand c'est Marie-Jeanne la petite amie de l'Araignée que j'aimerai plus que les autres… enfin je sais qu'il n'existe pas vraiment mais si je pouvais…
J'ai pas le temps mais je monte quand même sur mon lilas, je ne devrais pas j'ai les vêtements pour sortir et le bois est encore humide, je reconnais avec plaisir cette odeur de bois mouillé et de mousse, trop tard j'ai déjà de longues traces vertes sur mon pantalon trop court... Mon jardin est plein de ces odeurs que j'aime y retrouver… Celle avec lesquelles j'aime me frotter les mains, le thym, le romarin et puis la marjolaine celle que mon père a plantée à la fin du printemps dernier, quand il pouvait encore, et puis les feuilles du laurier, celui que je préfère, ce grand laurier au pied duquel j'ai trouvé mon chat, il miaulait comme un perdu avec les yeux encore collés, à peine sevré… et plein d'autres odeurs selon les saisons celle de mon lilas qui reprend vie au printemps, les feuilles de tomate de l'été, encore les feuilles en automne mais celles à moitié mouillées à moitié pourries, il n'y a que l'hiver qui n'a pas d'odeur de jardin…
à suivre…
En attendant demain voilà d'autres odeurs celle de notre petit déjeuner en famille, les odeurs , des saucisses, des œufs, du lard… et puis des autres petites choses que l'on ajoute de temps en temps comme aujourd'hui les lemon bars d'Estelle et
les pancakes de Thalie, deux recettes auxquelles je n'ai pratiquement pas touché tellement elles sont bien…
Petites barres au citron d'Estelle
Ingrédients : Pâte : 150g de farine – 60g de sucre – 125ml de noix de coco (Estelle propose une version à la poudre d'amande à essayer aussi) – 90g de beurre froid coupé en tout petits cubes - Garniture : 180g de sucre - 2 œufs – le jus d'1 citron - 1 càs de zeste de citron rapé - 1 càc de farine - 1 càc de levure chimique - 1 pincée de sel
Dans un bol versez la farine, le sucre, la noix de coco, mélangez. Ajoutez le beurre et travaillez avec le bout des doigts jusqu'à obtenir un mélange grossier, du type que l'on utilise dans les crumbles suggère Estelle. Après versez cette pâte dans un moule rectangulaire que vous aurez tapissé de papier sulfurisé puis étalez bien, n'hésitez pas à lisser avec le dos d'une cuillère. Enfournez pour une vingtaine de minute à 180°, les bords doivent commencer à brunir sans brûler ! Pendant ce temps préparez la garniture. Versez les ingrédients de la garniture, le sucre, le jus de citron, le zeste, la farine, la levure et le sel dans un bol et mélangez ça bien jusqu'à obtenir une belle pâte bien homogène. Quand la pâte est cuite, sortez-là et versez dessus la préparation au citron, remettez au four entre 30 et 40 min. Attention dès que le dessus commence à dorer il faut arrêter la cuisson, il faut seulement qu'une croûte se forme. Ensuite attendez que ça refroidisse, coupez à votre goût, mangez-en regardant vers l'Amérique !
Pancake comme au Canada de Thalie
Ingrédients : 2 œufs - 12cl de lait - 120g de farine - 1 càc de levure chimique - 2 càs de sucre vanillé de préférence maison - 1 pincée de sel – du beurre pour la cuisson
Séparer les blancs des jaunes des deux œufs. Dans un saladier mettez les jaunes, le lait, la farine tamisée, la levure et le sel puis mélangez. Ajoutez le sucre mélangez encore. Battez les blancs en neige avec une pincée de sel. Ajoutez au mélange précédent, n'hésitez pas à mélanger fermement. Laissez reposer ½ heure (la prochaine fois j'essayerai de préparer la pâte la veille au soir). Faites chauffer une poêle avec du beurre, faites cuire à feu moyen en retournant dès que c'est cuit sur la première face, des grosses bulles se forment en surface. Servez avec moult sirop d'érable et éventuellement avec des noix, des pistaches ou des noisettes si vous aimez. Ne lâchez pas votre plat sinon comme moi vous ne les goûterez pas ! Que booonnnn ! m'ont-ils tous dit la bouche pleine !

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça… demain?

32 commentaires:

  1. Je ne dirai qu'une chose : j'aime la façon dont tu parles des odeurs de ton enfance! Des odeurs auxquelles on ne fait pas forcément attention sur le moment, quand on est gamin ou gamine mais qui nous lient pour toujours à ce que nous étions.

    RépondreSupprimer
  2. Donc,
    Si moi bien comprendre, on oublie définitivement (et rapidement) l'idée de perdre les 37 kilos d'avant l'été ou bien? faut savoir hein...

    RépondreSupprimer
  3. C'est le printemps, c'est la Bretagne, et il pleut.
    Et entre deux pluies mmmm..,
    ça sent trop bon dans mon jardin.

    RépondreSupprimer
  4. pfff... que c'est beau... je te vois, en culotte courte, fleurant bon l'eau de cologne, perché sur ton lilas...

    RépondreSupprimer
  5. Elle a bien fait Leeloo de te l'envoyer celui-ci, tu y réponds si nostalgiquement bien. La suite!

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bien rigoler quand ça parle de prouts mais j'aime être émue quand tu fais ton Proust... très chouettes lignes que tu as écrit là. Et très beaux pancakes !!!

    RépondreSupprimer
  7. ahhh tu as définitivement l'art et la manière de nous tenir en haleine (fraiche, bien sûr!), vite bien vite que tu poursuives la narration de tes souvenirs olfactifs. Pour ce qui est des odeurs de ton p'tit déj' j'les connais aussi, les ayant moi aussi testées!!! les grands olfactifs se rencontrent on dirait! ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Je crois que privé des odeurs la vie serait beaucoup moins intéressante, une odeur et un souvenir nous revient, bon ou mauvais le souvenir mais il nous revient et nous ballade...j'irais bien me balader du côté des lemon bars, moi.

    RépondreSupprimer
  9. double honneur pour moi :
    que tu m'aies fait confiance opur les pancakes et qu'ils se trouvent aux côtés de tes "fondations" olfactives ...

    Ils sont magnifiques...
    Cela me donne envie d'en refaire une, deux, oh pi trois fournées allez, ne soyons pas radins ;o)
    Les pistaches les égayent joyeusement, on dirait de petites émeraudes...
    As-tu constaté comme ils boivent sagement leur sirop d'érable et ne s'en lassent jamais (hélas pour les -37- kilos !... lol).
    Ce soir, j'ai acheté du buttermilk pour faire les pancakes que "tu devais m'apporter sur un plateau, le dimanche matin" ;o) lol...
    (soupir] tant pis !
    Je suis une grande fille, me débrouille toute seule !

    Dis donc au fait, j'ai parcouru ton index et ai constaté avec stupeur et tremblements enragés que le lien du Ragoût de boeuf à la japonaise était mORT !!!
    AAAAHHHH HORREUR !! MALHEUR !!!!
    POurrais-tu remédier à cela; plizzz !?
    Merci Dorian

    RépondreSupprimer
  10. C'est beau la mémoire olfactive, et quels sublimes souvenirs ... Je possède également une mémoire olfactive : pour moi la coriandre est lié à un voyage au Maroc, le dernier parfum de Montblanc à F., mon collègue de travail (euh, ça je devrai peut-être pas le dire....). J'attends la suite ...

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ce rayon de soleil...

    RépondreSupprimer
  12. Qu'est ce que l'on est bien chez toi Doriannn !!!
    Vite la suite ...

    RépondreSupprimer
  13. J'aime ta façon de raconter les odeurs, c'est comme j'y étais, j'ai un peu les mêmes constamment en tête ! sauf que je trouve que l'hiver y'a aussi des odeurs, le feu de bois,le bois humide, la neige..., les gaufres.... et j'en passe !

    RépondreSupprimer
  14. Heu, j'avais pas lu de jardin ! mais je persiste, le bois humide, la neige...

    RépondreSupprimer
  15. Tes pancakes sont sublimes, ils ont l'air épais, bien moelleux ... rahhh le bonheur !

    RépondreSupprimer
  16. Dorian tu as du talent ! A chaque fois que tu écris tes souvenirs d'enfance, avec des mots si simples, je revis les miens. C'est merveilleux !
    Du coup, bein tes recettes elles ont l'air super, mais elles passent un peu à la trape....
    Continue de nous régaler de ta prose.

    RépondreSupprimer
  17. J'oubliais.... moi ce sont les pluies chaudes du mois d'août sur la forêt landaise desséchée.... ça y'est j'y suis...
    encore merci Dorian.

    RépondreSupprimer
  18. La suite, la suite, la suite!

    RépondreSupprimer
  19. je les ai faites également ces barres citron-coco nous nous sommes régalés !!!

    RépondreSupprimer
  20. c'est toujours chouette chez toi !!!!!!
    merci d'être là Dorian :o)

    RépondreSupprimer
  21. Je pense que tu as su, à travers ton récit, nous faire voyager au pays de notre enfance et retrouver de bons moments enfouis dans notre mémoire (séquence émotion...avec le petit souffle à la Nicolas Hulot!).
    Mon grand-père maternel avait un jardin magnifique, dont il nous faisait merveilleusement profiter, et là, il y avait une quantité d'odeurs qui restent pour toujours!

    RépondreSupprimer
  22. C'est vrai que c'est incroyable la façon dont on associe les souvenirs aux odeurs... je note au passage que c'est pas avec des recettes comme ça que tu vas lesperdre tes 37 kgs, à mon avis c'est 40 kgs que tu vas devoir perdre !

    RépondreSupprimer
  23. Sur le moment je n'aurais sans doute pas cité la moitié de ces odeurs Choupette… alors que maintenant, comme tu dis si bien elles lient pour toujours à ce que nous étions !
    Pour le régime je suis encore en réunion avec moi-même Adriano ! mais c'est toujours d'actualité ,-)!!!
    L'odeur de la pluie encore une odeur que j'aime Catherine ! surtout après la chaleur !
    Depuis longtemps je ne porte plus de culottes courtes Aude ,-) !!! par contre moi qui ne pensais jamais en mettre à mon fils… hé ben il aime ça !!! purée les enfants !!!
    Il y en a d'autres je suis sûr qu'elles en parleraient très bien !!! tu vois de qui je veux parler Gracianne ? tu t'y colles ?
    Les pancakes de Thalie sont diaboliques !!! n'hésite pas à passer sur son site Framboise il y en a plein des comme ça !
    Ça va vite arriver Alhya dans… encore moins que ça… et pour ce qui est des odeurs de p'tit dej' si un jour tu te perds par chez moi, je sais que tu n'es pas à côté… pousse la porte !!!
    Elles sont croustifondantes les lemon bars d'Estelle ! si tu te lances Bergeou en plus tu as le choix entre les deux versions coco ou amande !
    Elle arrive Laurange ;-)
    Tes Pancakes sont des puits à sirop d'érable Thalie !!! j'ai dû y vider au moins un demi litre!!! mais je sens que je vais les refaire, les refaire, les refaire… oups !
    Merci pour le lien mort de mort… je suis en train de refaire le sommaire, donc à suivre!!!
    Si je devais faire la géographie avec mon nez je crois qu'on trouverait aussi quelques voyages… pour F. on ne lui dira pas Fabienne ,-)
    Merci Anaik ça vient vite vite vite…
    Du soleil tu as du soleil Déborah tu m'en livre un peu???
    L'hiver arrive MarieT mais comme je n'étais pas au jardin… ma très très très prudente mère ne nous lassant pas sortir… j'ai dit trop prudente ??? ha bon… ,-)
    Merci Céline et ils s'avalent aussi rapidement que… la preuve j'en ai même pas vu la couleur… enfin… sinon plus que content de te voir l'Dorian de te voir par ici ;-)
    Alors on a ça en commun Aubimaud ! enfin moi je n'ai connu moi ce sont les pluies chaudes du mois d'août sur la forêt landaise que le temps d'un été, il y a longtemps… mais c'est une autre histoire ;-)
    Elle vient Mimine ,-)
    Ce n'est pas la première recette d'Estelle que je mets à mon menu et à chaque fois ça me fait ça aussi Reinefeuille comme à toi … nous nous sommes régalés !!!
    Tu sais des fois il en faut peu pour être heureux… tu sais Marion ! comme ton petit mot !!!
    Les jardins et les cuisines sont des endroits où les enfants se construisent, en partie au moins… c'est en tout cas ce que je pense Agnès et visiblement toi tu as aussi grandi dans un jardin, celui de ton grand-père !
    Cathy en tout et pour tout j'ai mangé une demie barre au citron… tu vois mes vautours se chargent de mon régime ! ils ne me laissent rien à manger ;-)

    RépondreSupprimer
  24. Super sympa tous ces parfums de jardin ... et de lilas ... et merci d'avoir répondu au questionnaire !

    RépondreSupprimer
  25. De rien Leeloo ça a été un GRAND PLAISIR d'y répondre... vraiment !!!

    RépondreSupprimer
  26. C'est vrai qu'ils sont divins, divins ! Testé et approuvé ce matin pour un petit déj en z'amoureux ... que du bonheur ! Aérien, spongieux, mousseux, moelleux, les pancakes parfaits ... J'ai préparé la pâte hier soir et je les ai cuit tranquillement ce matin (pâte au frigo toute la nuit), c'était impeccable :-)

    RépondreSupprimer
  27. Super Céline, pas le petit déj en zamoureux ça... ;-) ce qui est super c'est ce petit retour parce qu'il va me permettre de me lever tard la prochaine fois en préparant comme toi à l'avance !

    RépondreSupprimer
  28. Muy Bueno!Ils se sont tous jetés dessus les Sauvages!! Amis, famille...Une horde qui attendait, rôdait dans la cuisine...Et pourtant, c'était pas gagner, j'ai fait fi de mes aprioris( Muffins, cookies, brownies et cie, je déteste en général car ce sont de vrais étouffes chrétiens, ou des choses qui collent entre les dents, ou trop, trop de beurre, en tout cas, ceux que j'ai pu goûter ou glaner moi-même sur le Net." Tu en reprends?"-"Non merchi, cha va, j'ai plus faim...") , les photos sont belles, la recette appétissante et c'était DELICIOUS.

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour, je voulais savoir pour la recette des pancakes. Si on prépare la pate la veille est-ce que les blancs en neige ne retombent pas?

    RépondreSupprimer
  30. Recette réalisée cet après-midi pour un dessert de déjeuner tardif et succinct, très bon et à refaire rapidement.Merci beaucoup

    RépondreSupprimer