dimanche 21 juin 2020

Notre cobbler aux pêches et framboises... parce que j'ai perdu la glace à la vanille...

J'ai un problème avec le rangement... enfin en fait je n'en ai pas un, j'ai autant de problèmes que d'objets à ranger. Je l'ai déjà dit par ici je suis un bordélique qui a choisi d'utiliser des types de « rangements » adaptés à son problème. Je range donc par piles, par tas, par paquet... certains diront qu'en fait je ne range pas et je dois avouer qu'ils n'ont peut-être pas complètement tort.
Du coup quand ce matin nous avons décidé, avec Nicolas, de préparer un joli cobbler aux pêches, je me suis dit qu'une jolie boule de glace à la vanille par dessus, comme on fait souvent avec les cobblers de l'autre côté de l'Atlantique, ça le ferait. Sauf que quand tu habites dans une maison où il y a trois congélo et demi...
Bon on peut éliminer le demi vu qu'il est sensé être réservé aux produits de la mer... Enfin comme il m'arrive d'y poser d'autres choses en attendant que je les « range » à leur place... il arrive aussi que je retrouve par là quelques cuisses de poulet ou boulettes en sauce moins maritimes qu'elles ne devraient l'être à cet endroit. Parce que si je suis bordélique des fois c'est juste parce que j'ai oublié que j'ai posé... Forcement c'est difficile de savoir où quand tu as oublié quoi !
Ce matin je me suis demandé pendant quelques secondes si j'avais une chance de trouver de la glace à la vanille avant le prochain millénaire avant de lancer à Marie, la seule boussole de la maison, si jamais elle savait... Et quand j'ai vu que même elle ne semblait pas... Je me suis rappelé que j'avais vu un tripotée de jolies framboises au fond du jardin et que ça l'ferait bien avec notre cobbler aux pêches !

 
Notre cobbler aux pêches
Ingrédients : 5 jolies pêches blanches – 2 càs de confiture de pêche – 120g de beurre mou – 150g de sucre en poudre - 1 œuf - 120g de farine – 1càc de levure chimique
Mélangez le beurre et le sucre dans un saladier. Ajoutez l’œuf et mélangez de nouveau. Ajoutez la farine et la levure chimique et mélangez une dernière fois, n'insistez pas trop.
Mettez une quinzaine de minutes au congélateur.
Pendant ce temps pelez les pêches puis coupez-les en quartiers.
Mettez les pêches dans un plat, ajoutez la confiture de pêche et mélangez.
Sortez la pâte du congélateur et couvrez-en les pêches. Pour ça j'ai pris des morceaux de pâte que j'ai aplati entre mes mains avant de les poser sur les pêches. Dit comme ça ça ne semble pas très sexy mais c'est efficace. La pâte ressemblant à une pâte à cookies vous n'arriverez de toute manière pas à l'étaler en une fois.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant une trentaine de minutes.
Une fois le cobbler prêt, vous pouvez juste le laisser tiédir ou refroidir et le servir, si vous la retrouvez, avec de la glace, où avec des framboises comme moi et quelques feuilles de menthe.
Mais pourquoi, d'ailleurs il est où le troisième congélo... est-ce que je vous raconte ça...

2 commentaires:

  1. Ça a l'air très bon ce cobbler, mais pourquoi tant de sucre ? Est-ce indispensable d'autant qu'on met aussi de la confiture sur des fruits sucrés ? Je vais faire cette recette mais en la désucrant...

    RépondreSupprimer
  2. Alors la confiture n'est pas obligatoire c'est surtout pour éviter que les pêches ne soient trop sèches. Mais tu peux bien sûr désucrer !

    RépondreSupprimer