jeudi 28 décembre 2017

Mon trio de saumons à la crème d'avocat parce qu'un c'est bien et trois c'est...

Le saumon depuis longtemps fait partie des presque incontournables des fêtes... Bon, presque parce que ces derniers temps ce joli poisson a été bien maltraité par certains et beaucoup ont renoncé à le présenter sur leur table de peur de le voir subitement repartir de l'assiette au premier coup de fourchette à la vitesse d'un coureur du tour de France vers son bassin d'élevage en ondulant de la tranche... A force de mauvais traitements on ne s'étonnerait presque plus de rien... presque.
Cela étant, pour peu que l'on fasse un peu attention, on peut facilement s'éloigner du pire et quelquefois même atteindre le meilleur ! Et personnellement il y a quelques petites choses que je regarde avant de me jeter à la mer avec l'espoir de m'attraper un bon saumon fumé.
Avec le saumon je suis très sauvage... et quand je ne trouve pas... eh bien je fais avec et je regarde comment pousse la bête, pas D’OGM, pas d'antibiotiques, une alimentation venant plutôt de la mer et un joli label qui me dit, par exemple, qu'il est estampillé Bio et encadré par un cahier des charges bien chargé... Le saumon ne pouvant plus me raconter sa vie, je fais attention à ce que me racontent les étiquettes.
Reste que si le saumon est bon, il faut aussi qu'il soit bien traité après et là aussi il y a quelques autres petites choses que je regarde, le salage au sel sec, le frottage à la main, un fumage au bois, plutôt long, et un tranchage à la main... Et généralement quand tout cela apparaît dans la présentation de la bestiole il n'est pas rare que je passe un bon moment en sa compagnie.
C'est tout ce que j'ai retrouvé dans les saumons de La Maison J.Barthouil que j'ai utilisés pour cette recette et même quelques petites choses de plus faites par les mains des hommes, le filetage, l'écaillage, la scarification... et encore d'autres comme le long fumage au bois d'aulne dans une fumée constamment renouvelée... et d'autres encore... Et je dois dire que j'ai passé plus qu'un bon moment en leur compagnie !
Mon trio de saumons à l'avocat !
Ingrédients : 3 tranches de saumons sauvages différents si possible (un écossais, un baltique et un norvégien en ce qui me concerne) - 1 bel avocat – ½ càc de gingembre frais râpé fin – ¼ càc de zeste de citron vert – 1càc de jus de citron vert – 2 tiges de coriandre - 1càs d'huile d'olive – 2càs de pistaches – 1càs de graines de courge –2càs de graines de grenade - sel et poivre
Mettez dans un mixer le gingembre, le zeste de citron vert, la coriandre et la moitié des pistaches et hachez le tout très très finement. Ajoutez le jus de citron vert et l'huile d'olive et mixez bien le tout. Ajoutez enfin l'avocat coupé en morceaux, salez et poivrez et mixez jusqu'à obtenir une crème fine.
Déposez des rangs de crème d'avocat dans l'assiette, vous pouvez aussi le présenter plus classiquement, et intercalez les tranches de saumon roulées. Terminez en parsemant les pistaches restantes et les graines de courges grossièrement hachées et les graines de grenade, un filet d'huile par dessus l'avocat et les graines et un dernier coup de poivre sur les tranches de saumon et c'est fini !
Vous pouvez retrouver la Maison J. Barthouille 41 rue Charlot à Paris dans le 3e mais je vous préviens c'est un lieu de perdition pour les gourmands... ou simplement sur la toile là : La Maison J.Barthouil
Mais pourquoi, aller chercher les saumons dans les fjords ça serait une bonne idée... est-ce que je vous raconte ça...

1 commentaire:

  1. Bonjour Dorian!
    Ton assiette me donne l’eau à la bouche. Nous adorons le saumon à la maison.
    Merci pour tous ces conseils. J’avoue que je ne fais pas attention à l’étiquette.
    Ah si je pouvais écrire aussi bien que toi! L’écriture n’a jamais été mon point fort à l’école. Je prends un temps fou à écrire une petite recette!
    Demain, ou aujourd’hui pour toi, c’est le réveillon! Alors bon réveillon pour toi et ta famille!

    RépondreSupprimer