mardi 31 octobre 2017

J'aime le temps qui s'écoule doucement comme un café filtre et l'accompagner d'un tiramisu au café et aux spéculoos !



J'aime le café au point que tous ceux qui me connaissent un peu s'arrêtent avant de me demander si justement j'en veux un, en me lançant... toi je ne te demande pas, je sais que tu en veux un ! Et parmi tous ces cafés, tous ceux qui disparaissent bien vite de leur tasse au fil de mes journées, il y en a certains j'aime particulièrement, ces cafés calmes, ces cafés filtres Pour Over que l'on déguste en prenant le temps autour d'une table accompagné par quelques amis.

Le café n'est pas pour moi une simple boisson, c'est aussi un moment et un rituel qui s'accompagne de partages et d'échanges. Le temps du café est donc bien plus que le simple fait de boire une tasse de ma boisson noire préférée.
Ce temps-là commence avec l'ouverture du paquet de café et les premières odeurs qui emplissent l'atmosphère. Ensuite il y a les objets du café, le pot que l'on couvre de son porte-filtre et puis le filtre, un filtre qui selon votre choix vous permet aujourd'hui grâce aux innovations produites par Melitta de jouer sur l'intensité de votre café, un filtre que l'on replie avant de le laisser tomber dans son porte-filtre. Et là, peu à peu, les senteurs du café vont s'affirmer à chaque cuillerée qui va aller du paquet au filtre.
Pour peu que vous ayez la bonne idée de le préparer sur la table, entouré de vos amis, vous allez voir
qu'ils vont déjà commencer à se tourner vers vous, en fait vers lui, par l'odeur attirés, comme le renard de l'histoire.
A ce moment-là l'eau entre en scène grâce à une bouilloire qui siffle depuis la cuisine, il n'y a plus qu'à verser l'eau doucement, tout doucement sur le café pour que, d'abord goutte par goutte puis plus rapidement, elle coule à travers le filtre, elle coule dans le pot.
J'aime le café filtre parce qu'il permet de vivre ce temps consacré très largement au plaisir et encore plus simplement parce qu'il est tout en douceur, tout en rondeur, sans manquer de force ni de caractère et au final tout aussi simplement parce qu'il est bon !
Et si comme moi vous aimez le réconfort du café filtre mais aussi l'accompagner certaines fois de
quelques douceurs, je vous propose de l'accompagner d'un petit tiramisu, au café bien sûr, mais aussi aux spéculoos !
Mon tiramisu au café et aux spéculoos
Ingrédients : 20cl de café filtre assez serré - 250 g de mascarpone - 3 œufs, blancs et jaunes séparés
- 60g de sucre en poudre – 1 douzaine de biscuits spéculoos – 60g de chocolat noir râpé
Commencez en fouettant les blancs d’œufs dans un saladier avec la moitié du sucre en poudre.
Dans un autre saladier fouettez les jaunes avec le sucre en poudre restant, insistez bien jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le mascarpone et fouettez le tout. Ajoutez ensuite les blancs d’œufs en les incorporant délicatement avec une maryse.
Versez le café dans une assiette creuse puis imbibez rapidement la moitié des spéculoos et répartissez-les dans 4 verres. Couvrez d'une couche de crème. Recommencez avec les spéculoos restant puis couvrez une nouvelle fois de crème.
Couvrez les verres avec du film alimentaire et réservez au frais pendant au moins trois heures et si possible jusqu'au lendemain.
Juste avant de servir saupoudrez les tiramisus de chocolat râpé.
Article sponsorisé
Mais pourquoi, ça ne serait pas l'heure du café d'ailleurs... est-ce que je vous raconte ça...

1 commentaire: