samedi 2 septembre 2017

Ail ! Ail ! Ail !!! Mon p'tit poulet à l'ail... parce que moi j'aime... l'ail !

Il y a quelques jours, en bonne compagnie, j'ai eu la chance d'aller du côté de Valence rencontrer quelques producteurs d'ail et de semences de la même bestiole... je vous en reparle très vite d'ailleurs . Et à cette occasion, je suis revenu avec les bras chargés d'ail... enfin je devrais plutôt dire d'aulx puisque si l'ail est unique il est aussi divers, de l'ail de par là-bas donc, de bien belles gousses qui embaument depuis ma cuisine et j'en suis bien heureux.
Parce qu'en ces temps où les goûts sont trop souvent aseptisés, je n'ai pas peur de le dire, croquer dans l'ail a toujours été un plaisir pour moi, même si après le face à face peut se révéler plus aventureux tant pis, l'ail a été et restera mon ami ! Et si je ne me retenais pas je crois que je serais capable de me rouler dedans, histoire de bien montrer notre amitié odorante... presque capable.
Du coup comme la récolte qui nous a été remise a été généreuse, je me suis dit qu'un petit poulet avec beaucoup beaucoup beaucoup d'ail, ça serait pas mal !
Mon p'tit poulet à l'ail...
Ingrédients : 800g de blancs de poulet avec la peau si possible coupé en gros cubes – 20 belles gousses d'ail en chemise (j'ai pris de l'ail violet qui est parfait pour ce type de plat) – 20cl de vin blanc – 1 vingtaine de belles olives variées – 1 ou 2càc de fond de volaille déshydraté – 2 càs d'huile d'olive – 4 branches de thym - 2 ou 3 tiges de basilic effeuillées - sel et poivre
Commencez en versant l'huile dans une grande sauteuse et faites chauffer à feu assez vif. Mettez-y la volaille, légèrement salée et poivrée, et faites-la rapidement dorer de tous les côtés. Une fois votre poulet cuit, retirez-le de la sauteuse, mettez-le dans un plat que vous filmerez pour qu'il reste à l’abri et au chaud.
Baissez le feu, mettez toutes les gousses d'ail dans la poêle et faites-les revenir en les remuant régulièrement pendant deux ou trois minutes. Ajoutez alors le vin blanc, le fond de volaille et le thym et prolongez la cuisson pendant une petite dizaine de minutes à couvert en remuant délicatement les gousses d'ail. Si la sauce devient trop épaisse, ajoutez une larme ou deux de vin.
Ajoutez alors le poulet et les olives, remuez bien le tout et laissez blobloter jusqu'à ce que le poulet soit cuit, à peine quelques minutes pour moi parce que autant j'aime l'ail autant je n'aime pas le poulet quand la bestiole est sèche... Donc rapide !
Après vous n'avez plus qu'à servir en parsemant par dessus plein plein de jolies feuilles de basilic !
Mais pourquoi, vous savez que l'ail peut avoir la taille d'un éléphant... si si d'un éléphant ! est-ce que je vous raconte ça...

5 commentaires:

  1. C'est un bon plat bien parfumé certainement.
    J'adore l'ail. C'est bon pour la santé! Je connais une personne qui mange quelques gousses d'ail crues chaque matin pour ses problème de tension.
    Ton plat est bon avec une purée de pomme de terre ou juste avec un bon morceau de baguette, yummy!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. moi , je fait mon fond de volaille c'est bien meilleur , c'est plutôt un bouillon de volaille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi et j'en ai aussi au congélateur mais pour une recette plus rapide des fois le cube est le bienvenu...

      Supprimer
  3. Moi qui adore l'ail, je suis très tentée par cette recette qui me met l'eau à la bouche !
    Que conseilles-tu pour l'accompagnement ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors moi je l'ai servi avec un riz blanc et juste parfait ! Cela étant avec des pâtes fraîches ça doit être pas mal aussi !

      Supprimer