mardi 18 juillet 2017

Le dîner des 140ans de NEFF Tome 1 Poulpe à la skordalia et aux radis marinés !

Certaines fois, ceux qui me connaissent savent que j'ai l'imagination et la curiosité assez grandes pour ça, je me pose ce que je trouve moi-même être de bien drôles de questions...
Et après avoir reçu un carton d'invitation provenant d'une marque que j'apprécie depuis longtemps, NEFF, pour un étonnant événement à l'occasion de leurs 140ans, mais ça je vous en parle tout à l'heure, je me suis demandé, je me suis demandé à quoi je ressemblerais à 140 ans...
Et forcément même en imaginant les progrès que peut faire la médecine, si fringant que j'espère encore alors être, je risque d'être un fort fort vieux monsieur sans doute radotant le temps d'avant, quand il y avait des contrôleurs qui faisaient des trous dans les tickets de métro et que le téléphone faisait crack crack crack quand tu faisais tourner le cadran et quelques autres vieilleries...
Et en me rappelant la plaque NEFF qui trône sur le plan de travail de notre maison de campagne, en me rappelant sa modernité, son efficacité, sa praticité... Je me suis dit que NEFF se portait sacrément bien à cet âge vénérable et restait à la pointe de l’innovation dans ce domaine qui est le sien et qui forcément m'importe assez, celui de l’électroménager.
La marque se porte bien et en plus sait s'amuser puisqu'elle nous a donc invités, moi et quelques autres à un étonnant repas tout à la fois voyage dans le temps et dans l'espace, à travers l'Europe, en 14 plats ! 14 plats réalisés par Alain Cirelli et son complice et racontés par Sophie Chevalier. Et ce sont ces 14 plats que je vous propose de retrouver par ici au fil de l'été. Des plats et peut-être des histoires, et donc pour commencer le voyage un plat qui va nous entraîner au sud du sud entre l'Espagne et la Grèce et les années 1997 à 2007...
Poulpe à la skordalia et aux radis marinés !
Ingrédients :
Pour le poulpe : 750g de tentacules de poulpe attendri (un passage au congélateur pendant une paire de jours a tendance à rendre la bestiole plus souple et tendre) – 9cl de vinaigre de vin rouge – 30cl d'huile d'olive – 3 brins de thym – 3gousses d'ail en chemise juste aplaties – sel et poivre – de l'huile d'olive et du jus de citron pour servir
Mettez les tentacules de poulpe dans une casserole d'eau avec 2cl de vinaigre et faites cuire à petit feu une trentaine de minutes. Pendant ce temps mélangez dans un plat le vinaigre restant, l'huile, le thym grossièrement coupé, l'ail, un peu de sel et de poivre.
Quand le poulpe est cuit, égouttez-le dans du papier absorbant puis mettez-le dans la marinade préparée et laissez-le reposer au frais au moins une paire d'heures, le mieux étant de l'y laisser toute la nuit.
La recette originale propose alors de grillez le poulpe rapidement égoutté au dessus de la flamme d'un BBQ juste le temps de le griller. Vous pouvez essayer comme ça ou comme moi le dorer à la poêle en le retournant régulièrement jusqu’à ce qu'il soit joliment doré.
Pour la skordalia : 750g de pommes de terre à purée – 2gousses d'ail – 8 à 10cl d'huile d'olive – 2 à 3càs de jus de citron – 4càs d'amandes effilées légèrement toastées – sel et poivre
Commencez en faisant cuire les pommes de terre brossées avec leur peau dans une casserole d'eau salée pendant 20 à 25 minutes jusqu'à ce qu'elles soient bien cuites et ne résistent plus quand vous plantez un couteau dedans (en même temps depuis quand les patates font de la résistance...).
Égouttez les pommes de terre, réservez l'eau de cuisson, attendez que les pommes de terre soient assez froides pour pouvoir les peler puis passer-le au presse-purée, attention comme toujours quand il s'agit de purée, mixer interdit sinon vous allez faire de la colle de patates !
Pelez l'ail, passez-le au presse ail, puis ajoutez-le à la purée. Ajoutez alors l'huile d'olive et le jus de citron en filet, en goûtant et en arrêtant quand c'est à votre goût, mine de rien c'est vous qui mangez... Salez, poivrez et mélangez.
Vérifiez alors la consistance de la skordalia, elle doit avoir la constance d'un houmous, donc n'hésitez pas comme moi si c'est nécessaire à ajouter un peu d'eau de cuisson, j'ai ajouté environ 10cl d'eau en mélangeant bien.
Pour les radis : 8 radis si possible de différentes couleurs (vous pouvez aussi utiliser de la betterave de Chioggia) – 4càs de vinaigre de vin rouge – 4càs de sucre en poudre
Coupez les radis en fines tranches avec une mandoline ou simplement un couteau. Mélangez le vinaigre et le sucre en poudre dans un grand bol, mélangez bien. Ajoutez les tranches de radis et mettez au frais une quinzaine de minutes. Juste avant de servir égouttez les radis sur du papier absorbant.
Tous les ingrédients sont prêts vous pouvez maintenant dresser vos assiettes. D'abord la skordalia, ensuite le poulpe, les radis, les amandes effilées puis un filet d'huile d'olive sur le tout et un filet de citron !
Article sponsorisé
Mais pourquoi, je me demande si elle ne va pas dire que je suis furieusement poulpe en ce moment... est-ce que je vous raconte ça...

2 commentaires:

  1. Je suis NEFF à fond... dans ma nouvelle cuisine, 2 fours, 1 plaque de cuisson, la hotte et même mon lave-vaisselle : c'est dire, avec moi, la marque se porte bien !!
    Par contre, le poulpe, c'est bon, mais au vu des tentacules, c'est ?? euh pas très engageant, je dirais même plus ça fout la trouille ;-)
    Corinne

    RépondreSupprimer
  2. J'aime lire tes textes Dorian. Le rire ça fait du bien!
    J'adore le poulpe. Mais je l'ai jamais cuisiné moi-même.
    L'autre jour je lisais des conseils pour le préparer : on disait comme toi, que pour l'attendrir, il faut le passer au congélateur un à deux jours. Ou alors il faut le battre avec un battoir.
    Je ne sais pas ce que c'est qu'un battoir dans ce cas, peut être un rouleau pâtisserie en bois... Tout compte fait, si jamais je me décide à le préparer un jour, pour moi c'est plus simple le le congeler!
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer