dimanche 19 février 2017

Confort food à l'autrichienne pour se réconforter très très fort ! Mon Kaiserschmarrn framboises et cerises amarena !

Quand je suis en train de préparer un prochain livre, j'ai tout du castor frénétique qui, les pieds dans un torrent, se rend compte qu'il est entouré d'une jolie forêt de pins... Tant qu'il en reste un debout il ne s'arrête pas ! Lui c'est les pins, moi c'est les recettes, tant qu'il en reste une je ne m'arrête pas non plus. Et aussi tout comme lui devant son barrage, moi devant un livre enfin bouclé, je le regarde avec un poil d'émotion et subitement une question me prend à la gorge, et maintenant que vais-je faire ! 
Ben, oui parce c'est bien beau de construire un barrage ou un livre mais après d'un coup tu as l'impression qu'un vide intersidéral t'entoure... enfin en attendant que tu attaques le prochain barrage.
Et aujourd'hui voilà que j'ai refermé la dernière page de p'tit prochain qui va faire chauffer les planchas au rouge cet été et d'un coup la tension est tombée, et moi avec, comme un soufflé et je me suis retrouvé sur mon canapé à me gratter la barbe en me disant et maintenant... Bon, je n'ai pas mis longtemps à répondre à cette question là, d'un et ben j'vais cuisiner un p'tit truc pour me remettre de tout ça, quelque chose pour se réconforter très très fort, mon castor et moi...
Et après avoir cherché, pas longtemps d'ailleurs, je suis tombé sur une étonnante recette de crêpe autrichienne, épaisse, légère, onctueuse... J'ai senti en entendant la queue de mon castor frapper le sol que nous tenions notre recette, j'allais préparer un Kaiserschmarrn !
Mon Kaiserschmarrn cranberries framboises et cerises amarena !
Ingrédients : 4 œufs, blancs et jaunes séparés – 120g de farine – 40g de beurre – ½ càc de levure chimique – 20cl de lait – le zeste râpé très finement d'1/2 citron – 50g de cranberries – 120g de framboises – 6 cerises amarena et 2càs de jus – du sucre glace
Commencez en mettant à tremper les cranberries dans un bol d'eau tiède.
Mettez dans un saladier les jaunes d’œufs, la farine, la levure, le lait et le zeste de citron et fouettez le tout en insistant bien.
Fouettez les blancs d’œufs en neige puis incorporez-les à la pâte, vous allez donc obtenir une pâte toute légère et aérée.
Egouttez les cranberries puis séchez-les bien.
Faites chauffer la moitié du beurre à feu assez doux dans une grande poêle ou une grande sauteuse et versez-y la moitié de la pâte puis parsemez dessus la moitié des cranberries.
Couvrez le tout et laissez cuire environ 5 minutes. Contrôlez de temps en temps que ça ne colore pas trop fort dessous et dès que le dessus de la crêpe commence à prendre retournez la. Comme la crêpe n'est pas encore totalement cuite je vous conseille de la couper en quatre pour vous faciliter le retournage et surtout ne vous inquiétez pas si ça casse un peu de toute manière vous allez casser la crêpe en petits morceaux ! En tout cas dès que vous l'avez retournée à l'aide de deux fourchettes découpez-la en petits morceaux et terminez ensuite la cuisson assez rapidement. Elle doit être dorée dehors mais pas sèche dedans, donc n'insistez pas.
Versez le contenu de la poêle dans une assiette et faites de même avec la deuxième moitié de la pâte et ajoutez-la dans votre assiette.
Là il ne vous reste plus qu'à répartir les framboises et les cerises dessus, à poudrer très très généreusement de sucre glace et à arroser le tout avec le sirop des cerises. Après installez-vous avec votre castor et dégustez votre Kaiserschmarrn en vous disant que le prochain barrage peut bien attendre un peu... un peu...
Mais pourquoi, bon et maintenant un p'tit livre sur les soupes... est-ce que je vous raconte ça...

9 commentaires:

  1. j'aurais du mal à le prononcer mais beaucoup moins à le manger ;)

    RépondreSupprimer
  2. Génial cette recette! je ne connaissais pas du tout :)

    RépondreSupprimer
  3. Quand j'ai vu ta photo, je me suis dis que ça ressemblait étrangement à mes crêpes que je ratais expert pour les découper, les mettre dans un bol et les manger à la cuillère avec du nutella. Et puis j'ai vu le nom imprononçable de ton dessert et j'ai buggé !! Et puis j'ai cliqué parce que cela donne vraiment vraiment très envie :)

    RépondreSupprimer
  4. ça fait toujours du bien de cuisiner un bon petit plat réconfortant ;o)

    RépondreSupprimer
  5. coucou,
    c'est vrai qu'elle a l'air superbe cette petite recette !!!
    mais mon cher Dorian, il faut que je dise quand même qu'il y a quelque chose qui me tracasse : c'est qu'avec des framboises et des cerises, elle n'est pas vraiment de saison !
    et ça moi, en février, je ne peux pas !!!(pour cause d'empreinte carbone, écologie, etc., etc. !...)
    alors on y repensera cet été, et on se régalera !

    en attendant, des légumes et fruits d'hiver pour de petits plats tout aussi Comfort Food, ils doivent bien avoir ça en rayon, les cuistots, en Autriche, non ?
    et on attend ton petit livre sur les soupes avec impatience !!!

    alors gros bisous en attendant
    Annie

    RépondreSupprimer
  6. Oh mein Gott! Es ist appetitlich, mein Freund.
    ... pour les framboises, tournons-nous vers les surgelées. Cela nous changera des pommes ;-)
    et maintenant, attendons ton livre ! Moi l'été
    , c'est plancha mais je manque parfois d'idées pour me renouveler.
    Corinne

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces conseils. C’est fou ce qu’il y a comme options et développement gratuits ! On se demande comment il peut demeurer sur la Toile une foule de sites bancals et mal ficelés.

    RépondreSupprimer
  8. eh bien je ne connaissais pas du tout
    par contre la photo !! rha la la elle me donne envie !!
    effectivement ca serait beaucoup plus facile de le déguster que de le prononcer lol

    RépondreSupprimer
  9. Très beau blog, merci pour les détails sur les prises de vue, ça va me faire progresser.

    voyance par mail rapide

    RépondreSupprimer