mardi 1 novembre 2016

Mon financier à partager à l'orientale parce que le financier ça peut aussi rimer avec partage...

Décidément le financier semble avoir un place à part dans ma cuisine, peut-être à cause de sa simplicité, peut-être parce qu'il fait partie de ces petits plaisirs qui se gardent facilement plusieurs jours... Enfin ça, il faudrait que j'en fasse sans doute plus pour que ce soit le cas. Pour toutes ces raisons et parce qu'il se prête avec amabilité à bien des versions, le financier vient et revient donc régulièrement dans ma cuisine.
Il faut dire que l'odeur du beurre qui grésille doucement dans la poêle pour attraper sa jolie couleur noisette fait partie de ces choses qui m'ouvrent un appétit furieux... C'est d'ailleurs curieux comment des odeurs toutes simples peuvent ouvrir l'appétit aussi sûrement que le bec d'un pingouin traversant un banc de sardines.
Il suffit par exemple que je me trouve pas loin d'une poêle avec un filet d'huile et quelques oignons émincés qui y grésillent joliment pour que je n'aie plus qu'une seule envie, passer à table là tout de suite maintenant ! Et c'est pareil avec un tas de choses, d'ailleurs aussi curieusement il n'y a pas besoin que ça embaume dans ma cuisine pour que mon appétit s’affûte... des spaghettis qui bloblotent dans une casseroles ça ne sent pas grand chose et pourtant... ce qui prouve bien que l'appétit est une chose bien bien compliquée !
En tout cas, là, j'ai de nouveau le beurre noisette qui m'a fait frissonner les narines, et ce joli financier à partager encore plus avec ses senteurs venant de l'orient.
Mon financier à partager à l'orientale
Ingrédients : 120g de beurre doux - 90g de poudre d'amande (bien fine sinon je vous raconte dans la recette) – 150g de sucre glace – 30g de miel liquide - 60g de farine – 120g de blanc d'œuf – 2càs de pistaches – 1càc d'eau de fleur d'oranger – des pétales de roses (facultatif) – 1 pincée de sel
Si votre poudre d'amande n'est pas assez fine, faites comme moi, je l'ai repassée au mixer, et comme je ne voulais pas qu'elle finisse en pâte collée aux parois de l'engin je l'ai mélangée avec le sucre glace avant de mixer le tout et ça a bien fonctionné.
Mettez ensuite le beurre dans une poêle, faites-le grésiller à feu moyen jusqu'à ce qu'il devienne noisette. Attention noisette pas noir, sinon on recommence ! Ensuite filtrez-le. Pour cela j'utilise une passoire couverte de gaze, ça permet de récupérer toutes les impuretés.
Mettez dans un saladier le sucre glace, la poudre d'amande, la farine et le sel et mélangez bien le tout.
Ajoutez les blancs d'œufs et mélangez, ne fouettez pas, mélangez. Ajoutez le beurre, le miel et l'eau de fleur d'oranger mélangez de nouveau. Laissez reposer une demi-heure au moins.
Beurrez et farinez généreusement un moule à tarte d'environ 24cm de diamètre. Il faut que la couche de pâte soit assez fine ! Parsemez par dessus les pistaches grossièrement hachées et éventuellement quelques pétales de roses.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 20 à 25 minutes. Le temps dépendant comme toujours du four et du moule, surveillez bien, le financier à les fesses qui brûlent facilement !
Mais pourquoi, je me demande s'il n'y a pas un message subliminal dans mon titre... est-ce que je vous raconte ça...

12 commentaires:

  1. Terriblement tentant ce financier !

    RépondreSupprimer
  2. Ok, il y a mon nom d'écrit sur ce financier. Je me le garde dans ma liste de recettes à préparer. MI-AM!

    RépondreSupprimer
  3. Un financier grand modèle c'est géant ! Et très tentant.
    Merci pour cette recette. Valérie

    RépondreSupprimer
  4. je ne fais pas assez de financiers, pourtant j'adore ça, celui je vais me laisser tenter

    RépondreSupprimer
  5. miam j'en prendrai bien une bout là!

    RépondreSupprimer
  6. Là Dorian, dans le déroulement de ta recette, tu es d'une précision ... euh ... précise ! Merci pour tes astuces à retenir pour éviter des déconvenues.

    La fleur d'oranger est un ingrédient que j'aime utiliser toute l'année. Je vais donc réaliser ce financier. Par contre, si je suis trop paresseuse en ne mixant pas la poudre d'amande ; la pâte sera t'elle trop lourde ?
    Corinne

    RépondreSupprimer
  7. Il y a des financiers que l'on préfère à d'autres...

    RépondreSupprimer
  8. Il a l'air délicieux ce financier. Avec fleur d'oranger et rose ca doit forcément être bon. c'est la recette qui me fallait pour ce weekend!

    RépondreSupprimer
  9. Je vous remercie pour cet article et pour les conseils ;

    RépondreSupprimer
  10. Je découvre votre blogspot par pinterest... votre ton me fait rire...
    Dorian est mon 2em prénom, je suis presque papa au foyer, à temps partiel... chez nous papa cuisine, maman et les enfants dégusent �� et sont de très bons critiques gastronomes...
    Je teste ce soir le financier.. par épaisseur fine de pâte je me demande ce que vous voulez dire... je tente...

    RépondreSupprimer