mercredi 17 août 2016

Mais pourquoi pensez-vous que je n'aime pas que les autres cuisinent pour moi... Le taboulé de Leïla !

Je cuisine un peu, beaucoup, passionnément, souvent à la folie... dire que ma vie est faite de cuisine et ben c'est rien de le dire ! Et souvent certaines et certains pensent que prendre ma place en cuisine est une chose difficile, alors que pas du tout du tout du tout et même au contraire !
Et hier soir alors que je venais de terminer mon 72e plat du jour, que l'envie de cuisine commençait gentiment à s'éteindre, et que je réfléchissais... à pas grand chose sur les marches de la maison, j'ai vu arriver Leïla aussi chargée qu'un pingouin déménageant une usine de sardine et me dire en franchissant le portillon... j'viens des courses... à voir la grosseur de son sac je me suis dit que le magasin avait sans doute fermé après son passage.
A la maison les portes sont souvent ouvertes, et souvent c'est souvent ! et heureusement certaines et certains le savent et la poussent sans prévenir et ça nous va bien comme ça, et des fois donc des amis passent, des amis des amis, des amis des enfants, des amis et d'autres quoi.
Et après avoir posé son sac dans la maison et donc perdu la moitié de son poids, Leïla nous dit à moi et une de mes merveilles qui a toujours l'oreille ouverte quand il s'agit de bouffe, qu'elle avait goûté un taboulé... un taboulé ! enfin un taboulé donc et qu'elle le ferait bien là tout de suite vu qu'elle avait tout ce qu'il faut ou presque dans son sac et qu'elle trouverait bien le reste dans la cuisine. Elle m'aurait dit qu'elle avait de quoi ouvrir trois restau dans ce fameux sac que ça ne m'aurait pas plus étonné...
Et voilà Leïla et ma merveille parties dans la préparation du fameux taboulé, enfin surtout Leïla... Et là j'ai juste regardé, juste profité de les voir couper, mélanger, se demander si on en mettrait pas un peu plus, bon comme j'étais par là j'ai donné mon avis une ou deux fois, mais promis rien de plus !
Et au final laisser cuisiner les autres c'est aussi se rendre compte qu'on ne ferait peut-être pas comme ça, mais que finalement fait comme ça, c'est vachement bien !
Le taboulé de Leïla
Ingrédients : 2 verres de graines de couscous (Leïla contrairement à moi mesure en verres... donc la recette est en verres) - ½ verre de pois chiches cuits – ½ verre de petits pois cuits – 4 ou 5 branches de coriandre grossièrement hachées ou juste effeuillées – 4 ou 5 branches de menthe grossièrement hachées ou juste effeuillées – le jus d'1/2 citron vert – 4 ou 5càs d'amandes et autant de pistaches hachées grossièrement – 1 ou 2 càs de pignons hachés grossièrement - 4 ou 5 abricots secs et autant de figues séchées hachées grossièrement – ½ càc de cumin moulu - de l'huile d'olive – sel et poivre
Commencez en mélangeant les pois chiches et le cumin et laissez ça le temps de préparer le reste.
Mettez le couscous dans un saladier et arrosez avec deux verres d'eau (froide), soit autant d'eau que de couscous et mélangez. Ajoutez les fruits sec et mélangez de nouveau. Laissez le couscous et les fruits gonfler tranquillement en remuant de temps en temps.
Quand le couscous a bien gonflé, ajoutez les pois chiches, les petits pois et les herbes et mélangez bien le tout, ajoutez de l'huile d'olive à votre goût, salez et poivrez et mélangez encore.
Juste au moment de servir ajoutez les amandes, les pistaches et les pignons et mélangez une dernière fois... Vous pouvez alors déguster en vous disant que ça serait bien que ça soit un autre ou une autre qui s'y colle ! 
Et si comme moi vous avez des petites fleurs de basilic ou de basilic thaï qui traînent par là vous pouvez l'ajouter... Il fallait bien que j'ajoute quelque chose mais c'est vraiment pas obligatoire...
Mais pourquoi, si vous passez par là la porte est donc ouverte... est-ce que je vous raconte ça...

7 commentaires:

  1. Une bonne recette bien fraîche comme nous les aimons.

    RépondreSupprimer
  2. Une belle recette mais aussi une belle histoire ou le mot "partage" prend tout son sens!

    RépondreSupprimer
  3. Je passerais bien par là, goûter le taboulé de Leïla et dévorer une bonne mousse au chocolat de Dorian

    RépondreSupprimer
  4. je suis tout a fait raccord avec toi quand tu dis :
    "laisser cuisiner les autres c'est aussi se rendre compte qu'on ne ferait peut-être pas comme ça, mais que finalement fait comme ça, c'est vachement bien ! "
    quand mon mari Chef de cuisine à la maison ce qui est rare ( 1 vendredi soir sur 2) je me le dis du coup j'ai arrêté de mettre mon nez dans ses casseroles j'aime le regarder faire et me régaler ensuite... cela ne m'ôte pas mes lettres de Noblesse vu qu'il dit préférer ma Cuisine à la sienne mais bon ne dit-on pas que l'Amour rend aveugle et sourd ?
    lOl ;p ^-^

    RépondreSupprimer
  5. Une recette à retenir ! Le mélange pois chiche, petits pois et fruits secs renouvelle avec bonheur le sempiternel taboulé, qui me Pfff !! je n'ai pas les mots... Merci à cette amie visiteuse qui a mis dans le mille.
    Corinne

    RépondreSupprimer
  6. Euh, petite précision, quand j'écris sempiternel taboulé, il ne s'agit pas du taboulé libanais avec abondance de persil plat et boulgour... Celui-ci: j'adore surtout l'été. Je parle de l'autre, version barquette de supermarché !
    Corinne

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour
    Merci beaucoup pour votre publication.
    Ils sont toujours très intéressant et important.
    I love your blog, donc je dois vous féliciter.
    Bonne chance
    Merci
    Bisous

    RépondreSupprimer