jeudi 18 août 2016

Et si c'était moi qui était dans le pâté... Mon p'tit pâté du week-end du jeudi soir...

De temps en temps ça m'arrive, comment dire, de ne pas être totalement à l'heure ni même au bon jour... Ceux qui travaillent à la maison sans vraiment avoir d'horaires ni de jours doivent connaître ça, le décalage horaire approximatif !
Mais bon, en général comme j'ai l'heure pas trop loin et que les autres font les choses normalement, enfin en travaillant du lundi au vendredi, j'arrive à m'y retrouver à peu près. Mais quand tout le monde est en vacances relatives et que moi je continue mes activités très actives et ben là il m'arrive vraiment de perdre pieds.
Tiens, aujourd'hui je ne savais plus trop quel jour on était, alors je me suis dit que peut-être ça serait le week-end vu que c'était calme autour de moi et qu'en allant traîner sur les marches de la maison je ne sentais pas l'agitation habituelle, sauf que forcément l'agitation du mois d'août est un chouille trompeuse !
Du coup me voilà parti à me dire qu'une classique du week-end ça faisait longtemps et qu'un petit pâté encore plus... Il ne m'en fallait pas plus pour que je me lance dans mon p'tit pâté. Et après avoir coupé, tranché, malaxé et mis au four tout ça, je m'attrapais fièrement le pâté que j'allais mettre au frais quelques heures avant de le déguster la nuit venue... Et là le pâté à la main je suis tombé sur Marie, qui me regarde, qui regarde le pâte, qui me regarde encore et me dit, bonne idée ça un p'tit pâte mais t'aurait pas préféré le faire pour tes classiques du week-end ?
J'ai rien dit ou plutôt j'ai grommelé un truc qui pouvait vouloir dire tout et son contraire et je suis parti le pâté à la main en me disant que finalement le week-end ça s'rait un autre jour...
Mon p'tit pâté du week-end du jeudi soir...
Ingrédients : 350 g d'échine de porc coupée en morceaux - 90g de viande de veau coupée en morceaux - 90g de poitrine fumée coupée en lardons - 1 oignon pelé et coupé en quatre -2 tiges de persil -2 brins de thym effeuillés - 3cl de vin blanc sec – 1càc de cognac – 1œuf – 60g de noisettes - ½càc de sel – càc de poivre
Préchauffez le four à 180°.
Mixez l'oignon, le persil, le thym, le sel et le poivre dans un robot-coupe pendant 5 à10 secondes.
5 à 10 parce que ça dépend comme disait l'autre de la puissance et de l'efficacité de votre machine, personnellement comme j'utilise mon Cook Processor pour ça et que la bestiole est redoutable pour hacher je compte jusqu'à 6 et c'est bon mais quand j'ai essayé avec le petit robot de la grand-mère de Marie 10 c'était juste...
Ajoutez l'échine de porc et mixez de nouveau 5 à10 secondes. Ajoutez le veau et la poitrine fumée et mixez encore 5 à10 secondes. Ajoutez le vin blanc, le cognac et l'œuf dans le robot puis mixez 5 à 10 secondes une dernière fois . A la fin il faut que ça soit haché mais pas mixé finement, il faut qu'il reste quelques morceaux qui traînent dans la farce obtenue.
Ajoutez les noisettes et mélangez
Remplissez une terrine munie d'un couvercle d'environ 22cm sur 10cm avec la farce obtenue en la tassant bien. Fermez la terrine avec son couvercle.
Enfournez pendant 1 heure 30. Laissez refroidir puis réservez au frais au moins six heures avant de déguster.
Mais pourquoi, et après le jeudi c'est quoi déjà... est-ce que je vous raconte ça...

5 commentaires:

  1. Sympa ce petit pâté qui a l'air tellement simple à réaliser que je vais essayer dis donc ;-)
    Hier, mon mari (en vacances) s'est cru toute la journée vendredi... Alors, il y en a d'autres qui ne savent plus où ils en sont !!
    Bon week-end Dorian
    Corinne

    RépondreSupprimer
  2. MICHTO !
    là avec moi Dorian tu tapes dans le mille !
    je suis très fan de pâté maison, pain et cornichons avec le verre de vin qui va bien :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour chaque publication.
    Ils sont très importants après !!!
    Félicitations et vont de plus.
    Gracias
    baiser

    RépondreSupprimer