samedi 23 juillet 2016

P'tite terrine fraîcheur au fromage de cabrette et aux courgettes parfumées... parce que la mode en cuisine comme partout finit toujours par tourner...

Je suis une sorte de grand malade de la conservation de tout ce qui parle de bouffe. Bon, on dit que quand on reconnaît une névrose, on est déjà à moitié guéri ! Enfin si c'est vrai chez moi c'est une toute toute toute petite moitié ! Parce que je continue à stocker et à faire des piles de plus en plus improbables avec plein de choses, livres, revues, bouts de papier, morceaux d'emballage... enfin avec plein de choses quoi !du moment que ce soit écrit et que ça concerne la bouffe !
Du coup de temps en temps quand je vois arriver une « nouvelle » mode, je me gratte la tête en me disant que ça me dit bien quelque chose d'avoir vu ça il a cinq, dix, quinze, trente... enfin il y a quelques années !
Et c'est comme ça que je vois revenir depuis quelques temps des recettes de terrines froides, les chaudes ne vont sans doute pas tarder non plus d'après moi, que je n'avais plus vu depuis fort fort longtemps comme disait l'autre en vert.
Et pourtant en ces temps qui feraient fondre un pingouin plus vite qu'un esquimau passé au micro-ondes... la glace pas l'habitant d'Esquim... enfin de là-haut quoi, il y a bien de ces terrines qui feraient le bonheur du gourmand. C'est sans doute pour ça que j'ai eu envie de me lancer dans une version très chèvre et courgettes, tout en fraîcheur donc !
P'tite terrine fraîcheur au fromage de cabrette et aux courgettes parfumées...
Ingrédients : 450g environ de Chavroux (soit 3 pyramide de Chavroux) – 1 belle courgette verte et 1 jaune –  10cl de crème liquide entière - 1càs de pignons légèrement dorés – une vingtaine de feuilles de basilic  – 4 feuilles de gélatine (4g) – sel et poivre
Taillez les 2/3 des courgettes en très fines tranches, très très fines même, avec une mandoline ça va tout seul, avec un économe ça se fait, avec un couteau il faut de la patience... Coupez le reste des courgettes en tout petits morceaux.
Mettez séparément les deux sortes de découpes dans deux saladiers, donc un pour les bandes et un pour les petits morceaux. Portez à ébullition environ 1 litre d'eau salée, ajoutez éventuellement une belle pincée de bicarbonate dans l'eau, puis versez la moitié de l'eau dans chaque saladier. Laissez comme ça trois minutes, égouttez puis versez les courgettes toujours en séparant les découpes dans deux saladiers remplis d'eau bien froide. Egouttez de nouveau toujours sans mélanger.
Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l'eau froide.
Commencez en tapissant votre moule, le mien était un moule à cake d'environ 16cm de long.
Séchez les bandes fines de courgettes sur du papier absorbant, séchez bien ! C'est important pour que votre terrine ne parte pas en eau... de boudin.
Et tapissez entièrement votre moule, personnellement j'ai étalé mes courgettes sur un papier de cuisine de manière à avoir un rectangle qui couvre le moule dans la longueur. Et j'ai retourné le tout dans le moule pour le couvrir avec mes courgettes. Je vous conseille si vous faites comme moi d'être deux à ce moment-là. Terminez ensuite en couvrant les deux côtés aux extrémités du moule.
Sinon vous pouvez aussi couvrir le moule avec les bandes de courgettes une par une... c'est plus facile.
En tout cas il faut couvrir bien bien tout le moule en appuyant contre les parois et en découpant tout ce qui dépasse !
Faites ensuite chauffer la crème liquide au micro-ondes, bien chaude. Fouettez le Chavroux avec un peu de poivre dans un saladier. Essorez bien la gélatine puis mettez-la dans la crème chaude et mélangez bien jusqu'à ce qu'elle soit bien dissoute. Versez-la ensuite sur le Chavroux et mélangez bien.
Séchez bien les petits morceaux de courgette, n'hésitez pas à les écrasez un peu dans du papier absorbant, toujours le risque du boudin...
Montez alors votre terrine, une belle couche de fromage, la moitié des courgettes en morceaux, la moitié des feuilles de basilic finement émincées, la moitié des pignons parsemés, quelques pincées de curry et un coup de poivre et on recommence le fromage et le reste et on termine par une couche de fromage. S'il vous reste de la préparation au Chavroux sur des petits toasts avec quelques herbes...
Couvez ensuite le dessus de votre terrine avec quelques tranches de courgette.
Il n'y a plus qu'à attendre ! Et je vous conseille d'attendre jusqu'au lendemain avant de démouler et de servir en coupant de jolies tranches !
Article sponsorisé

Mais pourquoi, il y a deux ou trois modes dont j'attends aussi le retour de pied ferme ! est-ce que je vous raconte ça...

8 commentaires:

  1. hello Dorian !

    tu nous mettrai t'y pô une t'ite sauce histoire de dynamiser tout ça !?

    j'verrai bien un coulis de poivrons rouges... so gOOd !

    cheers ^^

    RépondreSupprimer
  2. Une recette que j'ai bien envie de refaire...

    RépondreSupprimer
  3. Le plus simple pour vous serait de préciser quand l'article n'est pas sponsorisé

    RépondreSupprimer
  4. Oui, avec un p'tit accompagnement ce serait sympa : des tomates confites, un confit de poivrons, une sauce tomate bien aromatisée froide...
    Photo une fois encore très attrayante.
    Mon mari déteste le fromage de chèvre et je le "gave" de courgettes à longueur d'année (encore !!)... Alors, je profiterai d'avoir des invités pour faire cette recette... Sinon, c'est un cas de divorce ;-)
    Corinne

    RépondreSupprimer
  5. elle est juste terriblement appétissante cette terrine!

    RépondreSupprimer
  6. La quantité de crème fraiche n'est pas indiquée ou c'est moi ? ☺ Mais pas de souci, j'ai mis au pif, comme j'ai mélangé avec un petit B. , et adapté tout ça à mes provisions, comme d'habitude . Retenir (l'excellente) idée et n'en faire qu'à sa tête ou son frigo.

    RépondreSupprimer
  7. Beau, bon poste. Je viens de tomber sur votre blog et je voulais dire que je l'ai vraiment apprécié la lecture de vos messages blog.

    voyance par mail gratuite

    RépondreSupprimer