mercredi 1 juin 2016

Pyramide cheese cotta de cabrette très framboises ! Parce qu'il me fallait du réconfort !

Quand tu te lèves et que tu vois passer un camion de pompier tirant derrière lui un bateau pneumatique au bout de ton allée et que ton jardin s'est transformé en Venise verte pendant la nuit...
En voyant donc que je risquais de me mouiller les pieds et même un peu plus haut si j'avais pour projet de sortir de la maison, moi qui suis déjà un poil casanier, je me suis dit va donc faire un tour dans ta cuisine le temps qu'ça passe ! Parce que tu te dis que par les temps qui courent un peu de réconfort dans les assiettes ça risque de ne pas être du superflu !
J'ai toujours réussit à m'enfermer en cuisine et là oublier tout, tout le reste. La cuisine c'est en même temps mon yoga et peut-être quelque part ma thérapie, ce qui, en soit, n'est pas mal puisque en même temps j'arrive à nourrir ma p'tite famille.
Et donc aujourd'hui au lieu de mettre la rate au court bouillon en regardant l'eau descendre ou éventuellement monter, je me suis qu'un bon p'tit dessert ça f'rait du mal à personne ! Et comme j'ai toujours du mal à me décider entre fromage et dessert, j'ai entraîné le fromage dans mon dessert...
Pyramide cheese cotta de cabrette très framboises !
Ingrédients : 140g de Chavroux (soit une boîte, il vous en faudra par contre une 2e vide, si vous voulez en faire... 2) – 15cl de crème liquide entière – 30g de sucre en poudre - 1 douzaine de framboises coupées en tranches – 1 douzaine de feuilles de menthe – 2 feuilles de gélatine - 10cl de coulis de framboises
Commencez en mettant à tremper les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.
Mettez le Chavroux dans un saladier, ajoutez les feuilles de menthe grossièrement déchirées et fouettez-le rapidement.
Essorez la gélatine, mettez-la dans un bol et arrosez-la avec 1càs d'eau bien chaude et remuez. Si la gélatine n'est pas fondue passez le tout 10 secondes au micro-ondes.
Mettez la crème dans un batteur équipé d'un fouet et fouettez-la rapidement. Ajoutez le sucre en pluie, toujours en faisant tourner le batteur et continuez à fouetter jusqu'à obtenir une jolie chantilly bien ferme. Toujours en fouettant faites couler la gélatine dans le bol, attention la gélatine doit être tiède surtout pas brûlante. Votre chantilly va sans doute retomber un peu, ce n'est pas grave.
Ajoutez-la au fromage dans le saladier et mélangez le tout de préférence à la maryse, ou donnez un rapide coup de fouet. Ajoutez la moitié des framboises en tranches et mélangez rapidement.
Mettez quelques tranches de framboises au fond de vos boîtes vides en les collant sur les côtés, coulez un peu de la crème du saladier, recollez quelques tranches de framboises sur les parois et recommencez jusqu'à arriver en haut de vos boîtes.
Mettez au frais 4 heures ou jusqu'au lendemain si vous avez le courage d'attendre.
Démoulez alors vos pyramides, si elles ne tombent pas comme les miennes, découpez le haut et poussez un peu ça va tomber.
Ensuite quelques petites feuilles de menthe pour faire joli et un petit peu de coulis sur la tête de vos pyramides et vous verrez que l'eau peut monter...
Mais pourquoi, allez chasser la grenouille en juin c'est quand même... est-ce que je vous raconte

21 commentaires:

  1. C'est joliment dressé dis donc !

    RépondreSupprimer
  2. bon il ne pleut pas autant chez moi , mais je m'enfermerai bien dans la cuisine (un ado qui passe son bac bientôt keske ça peut être pénible ^^ je croit qu'on dit même chiant comme la pluie , bon j'ai mon excuse à moi la cuisine :p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un ado... le bac... oups ne me raconte pas tout mon tour arrive l'année prochaine ,-) !!!

      Supprimer
  3. Cette photo est bien jolie. J'espère que tu n'as pas du évacuer ta grotte avec ta p'tite tribu et que tout va bien les pieds au sec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pieds et le reste est au sec ! Je redécouvre juste le plaisir de la vie sans électricité !

      Supprimer
  4. Et si tes pucerons pouvaient en profiter pour voguer loin, loin...
    J'espère que l'eau s'est retirée ce soir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La seule chose qui ne soit pas passé sous l'eau c'est... les pucerons ,-) !

      Supprimer
  5. Nous écoutons les nouvelles..invraisemblable.
    On lit Le Figaro..on regarde TVA..

    Mais votre dessert est bien beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que si on lisait ces nouvelles sans voir la date... je ne pense pas que quelqu'un devinerait que ça se passe le 1er juin !

      Supprimer
  6. Courage pour les inondations, tu as bien raison de te réfugier en cuisine parce que c'est très joli en plus d'être original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Valérie tant que la cuisine est sauve... ,-)

      Supprimer
  7. Tant que ta cuisine n'est pas inondée pour continuer à régaler ta famille c'est parfait mais si ça perdure tu risques de manquer d'ingrédients.
    En tous les cas ça fait très envie.
    Pour le reste, je vous souhaite énormément de courage et j'espère que l'eau va vite se retirer et qu'elle n'aura pas fait trop de dégâts par chez toi. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ophelie le pire est passé et pas de dégâts... donc on fait avec les petits problèmes en attendant le beau temps ! Très grosses bises à toi !!!

      Supprimer
  8. Je souhaite que ton jardin qui t'occupe tant (??) soit redevenu sec... J'ai de petites verrines de forme pyramidale et je sens que je vais m'en servir pour le prochain gros apéro de début juillet ! Merci et courage...

    RépondreSupprimer
  9. Moi je dis que ça valait bien le coup que tu es pas le courage de sortir ! c'est joli, frais et bon !! plus qu'à sortir la barque pour aller se ravitailler en espérant que les framboises n'auront pas fait de l'apnée !

    RépondreSupprimer
  10. Oh mince!!! courage j'espère que tu n'as pas trop de dégâts...Je vous envoies plein de bonnes ondes à toi et ta p'tite tribue...

    RépondreSupprimer
  11. Un seul mot:COURAGE, car l'après n'est jamais facile
    Bisous à toute la famille. Chris 06

    RépondreSupprimer
  12. Dorian, j'ai une petite question technique : pourquoi ne pas ajouter la gélatine dans le fromage de chèvre battu plutôt que dans la crème montée ? En tous les cas, c'est très, très appétissant et une fois reçue votre réponse, je crois que je vais me lancer. Merci pour tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors en faite je n'ai pas de réponse à votre question... ou en fait des pistes de réponse ! J'ai préféré le mettre dans la crème parce que ça m'a permis de fouetter dans le batteur au lieu de mélanger dans le saladier avec le fromage... Mais en faite je ne peux pas vous dire si votre proposition ne serait pas aussi intéressante... à tenter !

      Supprimer
  13. pour moi aussi la cuisine est MA source de réconfort ça marche à tous les coups !

    courage pour tes inondations
    cheers

    RépondreSupprimer