mardi 5 avril 2016

Petit voyage au Maroc et ghoribas à la semoule à la noix de coco et à la vanille…

Quand j’ouvre un livre de cuisine voyageur, j’aime la surprise du voyage quand je connais mal la cuisine de tel ou tel pays et j’aime avoir l’appétit grand ouvert quand c’est une cuisine que je connais mieux grâce aux photos et aux recettes au fil des pages.
Quand j’ai reçu le livre de Nadia, Maroc, Toutes les bases de la cuisine marocaine parue chez Mango, je savais que j’arrivais en terre connue. D’abord parce que je suis Nadia depuis, depuis… depuis qu’elle a ouvert son savoureux blog, Paprikas, j’ai toujours eu de l’affection pour celle que j’ai la chance de croiser de temps en temps, et parce que cette cuisine-là, la cuisine marocaine, m’a toujours fait frétiller l’appétit et j’ai donc pris l’habitude de l’inviter de temps en temps à ma table.
Avec la cuisine de Nadia, je savais déjà que j’aurais l’appétit plus que réjoui mais je me demandais quand même à quelle sauce elle mettrait son premier livre. Et en le feuilletant je me suis tout de suite rendu compte que c’était un livre pour apprendre simplement, facilement, parce que Nadia a eu la bonne idée d’y décrire produits et tours de main et surtout d’accompagner ses recettes de pas à pas détaillés bien pratiques pour découvrir sa cuisine sans qu’il y ait le moindre doute.
Parce que forcément, si pour certains plats on peut deviner les manières de faire pour d’autres c’est loin d’être aussi simple, pincer le pain rbati, replier les rghaïf, réaliser des briouates ou réussir des babouches au sésame et au miel, tout ça n’est pas évident et du coup ça n’aura plus de secrets pour vous grâce à ses photos qui vous accompagnent du début à la fin des recettes.
Le livre de Nadia ressemble donc à sa cuisine, généreuse et parfumée, inspirée et donc conduite telle manière qu’elle devient évidente ! Vous pourrez le long des pages retrouver les grands classiques de la cuisine marocaine, coucous et tajine, pastilla et corne de gazelle, mais aussi aller bien plus loin et découvrir la cuisine de rue, des pains, une des passions de Nadia, et bien d’autres choses…
Et pour déguster son livre j’ai eu envie de mettre un peu à ma sauce une de ses recettes de ghoribas, ces petits plaisirs crousti-fondants comme je les aime ! Une recette que j’ai à peine changée…
Ghoribas à la semoule à la noix de coco et à la vanille
Ingrédients pour une quinzaine de pièces : 120g de semoule fine (attention pas du couscous de la semoule !) – 60g de sucre en poudre – 1 gousse de vanille - 1 gros œuf – 3cl d’huile neutre - 60g de noix de coco râpée déshydratée –1 càc rase de levure chimique ––– du sucre glace
Mettez le sucre en poudre dans un saladier. Coupez la gousse de vanille en deux dans la longueur et grattez-la au-dessus du saladier, mélangez bien les graines avec le sucre.
Ajoutez l’œuf et l’huile et fouettez le tout.
Ajoutez la semoule et mélangez cette fois à la cuillère.
Mélangez la noix de coco et la levure et mélangez-le tout rapidement.
Faites des petites boules d’une vingtaine de grammes puis roulez-les entre vos mains, serrez bien la pâte avant de rouler sinon elle risque de craquer de tous les côtés. N’hésitez pas à vous humidifier légèrement les mains avant de rouler.
Roulez ensuite chaque boulette dans une assiette où vous aurez mis une belle couche de sucre glace. Insistez bien pour qu’une belle couche de sucre glace adhère aux boulettes. Déposez délicatement sur plaque couverte d'une feuille de cuisson.
Enfournez 15 minutes dans un four préchauffé à 180°. Laissez refroidir sur la grille. Manipulez-les délicatement vos pâtisseries si vous les posez sur un plat avant de les déguster !
Mais pourquoi, bon et maintenant si on allait voir du côté du voisin tunisien… est-ce que je vous raconte ça…

15 commentaires:

  1. psiiiit il manque la semoule dans le déroulé de la recette (je suppose qu'on la met avec le sucre ? ) , note pour moi pour plus tard ne pas venir sur ton blog sans avoir déjà pris un dessert ^^

    RépondreSupprimer
  2. Hello Dorian !

    je suppose qu'il y a autant de recettes de Ghrierba que de familles au Maroc sur le même concept qu'il y a autant de recettes de curries que de familles en Inde ... :)

    les tiennes sont très jolies et j'imagines délicieuses. Moi qui ne suis pas bec sucré c'est un des rares biscuits que j'apprécie et chaque fois que j'en fais, ils ont un succès fou !

    Moi qui suis une TRES grande fan de cuisine Marocaine, ton livre me plait beaucoup !

    Perso quand je fais les Ghrierba, je ne met pas de semoule dedans, je mets de la fleur d'oranger et une amande dessus...

    voir mon ancien blog :
    http://bljcooking4mackyboy.over-blog.com/article-macarons-d-afrique-du-nord-amandes-fleur-d-oranger-ghrierba-125260187.html

    belle journée printanière à toi cher Dorian
    bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fonce regarder ta recette ! et je sens que je vais craquer une nouvelle fois ,-) !
      Très belle journée à toi aussi ! Bises

      Supprimer
    2. très belle journée à toi cher Dorian,

      la recette est sur mon ancien blog pendant 5 ans chez OB mais je la referai sur mon nouveau blogue pour sûr ! tout le monde avait adoré !

      aujourd'hui c'est "friday : no meat today" dans l'absolu, tu peux t'autoriser une variante de ces petits gâteaux !

      bonne fin de semaine

      Supprimer
  3. Heureusement que tu précises bien semoule et non couscous, car pour avoir fabriqué des gâteaux aux dattes avec du couscous, je peux affirmer que ça a un craquant sous la dent très particulier!....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais tu veux dire que c'était parce qu'il fallait y mettre du couscous ???

      Supprimer
  4. Ca me parle! D'autant plus que je trouve cette jeune femme vraiment adorable. Ses explications (vu sur 750 grammes) sont toujours super simples et ça c'est exactement ce qu'il me faut. Comme tu le dis une cuisine qui lui ressemble, généreuse. Ces petites douceurs me font forcément de l'œil entre la photo et les ingrédients, bahhh y'a plus qu'à!! ;) Merci Dorian!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le confirme Sonia, Nadia est vraiment adorable et adore transmettre ses recettes, je suis sûr que c'est quelqu'un que tu apprécierais beaucoup !

      Supprimer
  5. J'ai déjà fait des ghoribas "classiques" mais ta version bien personnelle me plait beaucoup !
    Et hop... encore une recette qui vient grossir ma liste des... à faire ;-)
    La cuisine marocaine est colorée, épicée et surtout chaleureuse. Elle n'est pas si simple et requiert pas mal de savoir-faire notamment dans la gestuelle !
    Corinne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord sur ce que tu dis sur la cuisine marocaine et c'est justement pour ça que je trouve le livre de Nadia très bien fait avec ses pas à pas ! Et tu as une recette " classique " ?

      Supprimer
  6. Merci Dorian,je connais sa recette,mais je vais essayer la tienne par curiosité. Belle soirée

    RépondreSupprimer
  7. j'ai bien aimé la cuisine marocaine! c'est une belle découverte.

    RépondreSupprimer
  8. Le livre a l'air super ! Et la cuisine marocaine, une des meilleures cuisines du monde !

    RépondreSupprimer
  9. Wonderful post! We will be linking to this particularly great article on our website.Keep up the great writing. Visit: Huile de Coco Maroc

    RépondreSupprimer