jeudi 10 mars 2016

Et si c'était vraiment l'année de la boulette ? Houmous et patates douces et boulettas d'agneau !

Comme j'avais eu la main un peu lourde hier en faisant trempouiller mes pois chiches aujourd'hui après les falafels c'est donc houmous au programme... Houmous et boulettas !
Il faut dire que la boulette est presque une deuxième nature culinaire pour moi, et ça depuis bien bien longtemps, bien avant qu'elles ne deviennent à la mode par ici, ou que je rencontre d'étranges boulettes géantes chez mes amis belges, mais ça je vous en reparle très vite.

La boulette et moi, c'est donc une vielle histoire que je vous ai déjà racontée quelque part, une histoire qui vient du fin fond de mes origines du sud du sud et dont j'écris régulièrement de nouveaux épisodes. Il faut dire que si chez moi bien des plats sont sources de non ça je n'aime pas je te l'ai déjà dit papa... La boulette, elle, ne connait pas la crise des vocations chez mes mangeurs affamés qui se ruent toujours dessus tel un vol de pingouin sur un rayon de glaces aux sardines.
Du coup quand j'ai envie de jouer sur du velours et être sûr que tout le monde va aimer mon plat, la boulette est mon amie ! Et comme moi aussi j'adore la belle dodue...
Il n'en fallait pas plus pour que je ressorte le même Hummus Bros. Levantine Kitchen pour me lancer dans un plat où houmous et boulettes se partagent le plat !
Houmous et patates douces et boulettas d'agneau
Ingrédients pour 4 affamés :
Pour le houmous : 120g de pois chiches – 1càc de bicarbonate de soude - 120g de patates douces – le jus d'1 citron – 90g de tahini – 1belle gousse d'ail – huile d'olive - sel et poivre
Pour les boulettes : 750g de viande d'agneau haché (si vous avez un gentil boucher comme le mien demandez lui de vous hacher de l'agneau, 2/3 de maigre dans l'épaule, 1/3 de plus gras dans l'épigramme) – 1 petit oignon - 5 gousses d'ail – 60g de mie de pain – 10cl de lait -1càc de harissa – 1bouquet de basilic – 1bouquet d'origan frais – 1 boîte de tomate concassées (400g) – huile d'olive - sel et poivre
Commencez la veille en faisant tremper vos pois chiches. Faites-les ensuite cuire avec le bicarbonate jusqu'à ce qu'il soient fondants, les miens ont cuit 1h30. Egouttez-les ensuite en réservant le jus de cuisson puis laissez-les refroidir.
Faites cuire la patate douce en cubes à la vapeur jusqu'à ce qu'elle soit fondante, comptez une vingtaine de minutes et laissez-la refroidir.
Mettez l'ail dans votre mixer et mixez-le finement. Ajoutez les pois chiches, la patate douce, le jus de citron et le tahini et mixez le tout finement, insistez bien. Ajoutez éventuellement un peu d'eau de cuisson des pois chiches si votre houmous est trop épais, j'en ai ajouté environ 10cl. Une fois que vous avez un beau houmous bien lisse et onctueux réservez-le au frais le temps de préparer les boulettes.
Mettez dans un mixer l'oignon coupé en 4, 2 gousses d'ail coupées en 2 et dégermées, le pain et le lait, la harissa, une dizaine de feuilles de basilic et autant d'origan et mixez tout ça finement.
Versez dans un saladier, ajoutez la viande, salez et poivrez et mélangez le tout. Formez vos boulettes, les miennes font environ 40g, et déposez-les dans un plat. Mettez-le plat au congélateur une vingtaine de minutes puis redonnez-leur une forme bien ronde.
Faites chauffer à feu bien vif 2càs d'huile d'olive et faites-y dorer rapidement les 3 gousses d'ail restantes juste écrasées rapidement. Quand elles sont bien dorées enlevez et faites alors dorer les boulettes dans l'huile. Videz l'huile, remettez les gousses d'ail, ajoutez la tomate concassée et une dizaine de feuilles de basilic et autant d'origan. Mélangez le tout, baissez le feu et laissez blobloter à couvert une dizaine de minutes en remuant de temps en temps. Ne vous inquiétez pas si une boulette ou deux explosent en vol votre sauce n'en sera que meilleure.
Quand les boulettes sont prêtes servez le houmous dans les assiettes et déposez les boulettes au centre, quelques feuilles de basilic et d'origan et un filet d'huile d'olive... bien sûr vous pouvez préparer séparément le houmous et les boulettes mais...
Mais pourquoi, bon tant que ce n'est pas l'année des méduses... est-ce que je vous raconte ça...

6 commentaires:

  1. c'est vraiment très appétissant!!!

    RépondreSupprimer
  2. quel voyage gustatif en ce printemps qui arrive trop lentement !
    Corinne

    RépondreSupprimer
  3. Ah chouette, nous aussi on adore les boulettes, jamais déçus!!! Humm... Bientôt un article sur le boulet de Liège alors? Hâte de voir ça!!! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ton assiette me fait méchamment de l’œil.....

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Merci pour le partage, dégustation imminente.
    Bon continuation

    RépondreSupprimer