dimanche 25 octobre 2015

One Pot Pasta, vrai plat ou gloubi-boulga ? One pot pasta comme un chili et quelques conseils au menu !

Depuis un moment je vois arriver des torrents de One Pot Pasta sur la toile venant surtout de l'autre côté de l'Atlantique, ces plats qui me font penser à mes j'yfoutout. Une casserole, un tas d'ingrédients et hop sur le feu et au bout d'un moment, un joli petit plat.
Sauf qu'au fur et à mesure que je voyais arriver de plus en plus de One Pot Pasta , je me rendais aussi compte que les plats étaient souvent photographiés avant cuisson et rarement  après. Ce qui m'a fait me demander s'il n'y avait pas un loup sous le caillou comme disait l'autre.
Est-ce que ces jolis plats à peine préparés devenaient inphotographiables ? Le syndrome du gloubi-boulga n'était pas loin...
Alors je m'y suis mis moi aussi et j'ai préparé un One Pot Pasta comme un chili. Et au final, bien sûr je vous déconseille ce type de plat si vous voulez esbrouffer belle maman avec vos préparations et vos présentations culinaires, par contre ces ragoûts-là tout faciles à préparer combleront une famille d'affamés avec femme et enfants, j'ai même vu un chat loucher dessus...  Enfin pour peu d'y porter quelques attentions parce que si on met bien tout dans le pot il faut un peu plus que ça pour réussir un One Pot Pasta ! Et voici donc quelques-uns de mes conseils d'après préparation.
- Fiez-vous aux recettes ! mais...
Notamment pour la quantité d'eau. Mais n'oubliez jamais qu'une recette ne pourra pas prendre en compte tous les paramètres d'un plat ! Le contenant, personne n'a la même casserole, la puissance du feu, le nombre de fois que vous allez mélanger... enfin tout ce qui fait une recette peut changer... la recette ! Alors confiance mais prudence  et surveillance en même temps !
- Choisissez vos pâtes et vos ingrédients en fonction de leurs temps de cuisson !
Evitez les pâtes à cuisson longue et pensez que tout cuit en même temps. Donc évitez de mettre des coquillettes et des pommes de terre entières dans votre Pot sinon vous prenez de sacrés risques ! Par contre la découpe est votre amie, plus un aliment met de temps à cuire plus vous le couperez fin et là tout devient possible.
- L'important c'est le goût !
Si vous ne parfumez pas assez sauvagement vos plats à votre Pot sera triste triste...  Utilisez des ingrédients qui ne manquent pas de goût et n'hésitez pas à ajoutez  bouillons, herbes, épices...  Il faut que ça sente bon et pour que ce soit bon.
- Mélangez, mélangez encore mais avec délicatesse !
Si vous pensiez qu'il suffit de mettre tout dans la casserole et de partir boire le café tranquillement en le laissant cuire tout seul, oubliez les One Pot Pasta ! Ce plat demande presque autant d'attention qu'un risotto et de la délicatesse dans le mouvement de cuillère pour ne pas réduire les pâtes en purée.
- Un One Pot Pasta ça n'attend pas !
Vous pouvez quand la cuisson est terminée couvrir une minute ou deux juste avant de servir mais pas plus sinon les pâtes vont se charger de continuer de gonfler en avalant la sauce sans retenue et là vous pouvez préparer les truelles pour découper votre plat ! Le One Pot Pasta doit être joliment juteux et doit le rester alors n'attendez pas trop avant de le manger.
- Du goût encore et toujours !
Juste avant de le servir on sort de nouveau les herbes fraîches, les fromages et les épices et on redonne du goût. On hache, on râpe et on parsème... un dernier tour de mélange et on... mange !
Et donc maintenant à vous de jouer !
One pot pasta comme un chili
Ingrédients : 240g de pene rigate – 240g de viande hachée – 360g de haricots rouges égouttés - 1 oignon émincé – 1 poivron vert coupé en cubes – 2 tomates coupées en cubes – 2càs de concentré de tomates – 1cube émietté de bouillon de bœuf – 2 tiges de thym – 2 feuilles de laurier – 2càc de paprika – sel et poivre – 90cl d'eau – de la crème, des pluches de coriandre et du fromage râpé pour servir
Mettez vos pâtes dans le pot, une casserole pas trop large et bien haute puis ajoutez tous les autres ingrédients, salez et poivrez et ajoutez l'eau.
Mettez à feu vif et portez à ébullition, vous pouvez déjà commencer à mélanger. Dès que le liquide arrive à ébullition passez à feu moyen et c'est parti pour une bonne quinzaine de minutes sans oublier de remuer régulièrement. Goûtez en fin de cuisson, vous pouvez si nécessaire rajouter un poil d'eau mais normalement ce n'est pas nécessaire, et prolongez de quelques minutes s'il le faut.
Servez sans attendre tant que c'est bien brûlant et fumant, un peu de crème, quelques pluches de coriandre, un peu de fromage râpé à votre goût... et c'est prêt !
Et bien sûr si, vous aussi, vous avez des conseils concernant les OPP n'hésitez pas !


Mais pourquoi, je sens que la vague OPP n'est pas prête de se retirer de ma cuisine... est-ce que je vous raconte ça...

8 commentaires:

  1. J'avais testé une fois avec plaisir et étais contente d'avoir de la tomate et du basilic sur les photos, effectivement! Quant à une idée de OPP, un de mes fils m'a dit qu'il était un précurseur en cuisant ses pâtes et ses knackis en même temps....je n'ai pas encore testé, tu me diras!

    RépondreSupprimer
  2. j'étais arrivée à peu près aux mêmes conclusions, donc depuis j'ai les recettes qui marchent et celle qu'il vaut mieux oublier. je vais essayer celle là avec plaisir à l'occasion :)

    RépondreSupprimer
  3. j'ai testé une fois ou deux , mais j'avoue que finalement la sauce d'un côté ,les pastas dans une grand volume bouillante salée c'est à peine plus de vaisselle , et la garantie d'un résultat presque parfait (alors que le côté bouillie de pâtes avec le OPP c'est assez souvent le cas ) , bon ta version mexicoitalienne est assez tentante j'accorde ;même si moi j'aime mon chili avec du riz ou du quinoa ... one pot rice , et one pot quinoa j'en ai vu aussi :p ^^

    RépondreSupprimer
  4. Oui, c'est vrais, j'en ai eu certaines qu'il vallait mieux oublier :) par contre, d'autres sont très savoureuses! Il faut que je teste la tienne! :)

    RépondreSupprimer
  5. Tout d'abord, j'adore l'assiette ancienne blanche à décor bleu !
    Ensuite, j'ai acheté un livre sur le OPP. Effectivement, c'est avec une certaine méfiance que je compte tester. Systématiquement, j'ai vu que, quelque soit le type de pâtes choisies, la cuisson est de 15 minutes... Est-ce qu'elles sont "al dente" ? Parce que les pâtes "ramollos" en ce qui me concerne : bof !
    Corinne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors la cuisson est souvent autour des quinze minutes dans les recettes que j'ai testé... sauf qu'une fois j'avais choisis des pâtes un plus épaisses en forme tortillées et au bout de quinze minutes la ce n'était pas al dente c'était carrément cru ! Donc méfiance méfiance !

      Supprimer
  6. Cela doit être très délicieux ! Huuumm ça à l’air bon ! J’achèterai les ingrédients et je la préparerai bientôt !! Je vous dirais pour le résultat… Merci de nous avoir mis ce joli partage.

    voyance gratuite par mail ; voyance mail gratuite

    RépondreSupprimer
  7. J'ai déjà tenté l'expérience deux fois: réussite totale la première fois avec une recette à base de crème. La deuxième: un gloubi-boulga pas top avec une recette à base de sauce tomates. Il y a des bonnes et moins bonnes recettes...

    RépondreSupprimer