vendredi 26 juin 2015

Le vendredi c'est retour vers le futur...Coquillettes en gratin de saucisson à deux dans les yeux… Coquillettes un jour coquillettes toujours !

La cuisine peut-être quelque de très cruel ! J'ai beau faire des recettes et des recettes et des... faire des trucs et de machins inattendus venant  quelques fois du bout du monde... J'ai donc beau faire, si je veux que ma bande d'affamés me fasse une ola victorieuse il faut juste que je pose sur la table un plat de...coquillettes !
Et aujourd'hui en cherchant la recette de jour à ressortir de mes archives, j'ai senti au bout d'un moment que j'avais deux yeux juste derrière moi qui regardaient en même temps que moi, pages après pages. Et quand je suis arrivé à cette recette de Grégory Cuilleron faites il y a quelques années je me suis rendu compte qu'il y avait aussi une bouche derrière moi qui a juste murmurée au faite papa si tu nous refaisais des coquillettes... Je n'avais plus à chercher ma recette du jour !
Coquillettes en gratin de saucisson à deux dans les yeux…
Ingrédients : 150g de coquillettes – 4 tranches de saucisson d’environ ½ cm d’épaisseur – 3càs de comté râpé (généreuses les cuillerées) – 3càs de crème fraîche épaisse (généreuses aussi) – 2 œufs
Commencez en faisant cuire vos coquillettes selon les indications du paquet, cuisez-les al dente. Puis égouttez-les et mettez-les dans un grand bol pour deux.
Pendant la cuisson des coquillettes coupez le saucisson en petits cubes puis faites chauffer une poêle sur feu vif. Colorez les cubes de saucisson comme pour des lardons.
Ajoutez ensuite la crème et le comté râpé mélangés ensemble aux coquillettes puis le saucisson et mélangez le tout.
Séparez  le jaune des blancs d’œufs et versez les blancs dans le bol, faites une légère séparation au milieu du bol avec les coquillettes pour que les blancs ne se mélangent pas.
Enfournez dans un four préchauffé à 180° et laissez jusqu'à ce que les blancs soient cuit. Un peu plus que moi les blancs étaient encore un peu crus comme on peut le voir sur la photo, mais ça a été avalé quand même !
Quand les blancs sont cuits et que le tout est bien gratiné, ajoutez les jaunes et repassez au four deux ou trois minutes, ils doivent être à peine cuits.
Enfin un peu de crème, un peu de sel, un peu de poivre, deux fourchettes et… c’est quand même bien de partager à deux ! 

Mais pourquoi, bon ils aiment aussi la purée... est-ce que je vous raconte ça...

7 commentaires:

  1. Oh purée j'en bave, et je crois que ce soir c'est coquilleeeettttt'!! pouêt, pouêt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens que je vais reprendre ton coquilleeeettttt'!! pouêt, pouêt ! Lidwine ,-) !!!

      Supprimer
  2. Régressif à souhait, c'est pour ça qu'on aime !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Terriblement régressif même Sonia ,-) !

      Supprimer
  3. retour vers le futur?? pour moi, c'est l'enfance, les bons souvenirs et avec le jaune d'oeuf qui dégouline... Rhôôôque j'aime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que finalement c'est ce qu'aime mes enfants, retrouver justement le souvenir d'avant !

      Supprimer
  4. Olala j'en salive déjà.. Je sens que je vais faire ça très vite ! :)

    RépondreSupprimer