mercredi 19 novembre 2014

Le pain est un art bien bien difficile ! Et gressins à tutti quanti au menu !

Le pain est un bien drôle de truc… C'est vivant, ça ne fait pas toujours ce qu'on veut, ça devient trop mou, trop dur, trop… Et encore ça c'est avant de passer en cuisson parce qu'à ce moment-là il peut encore se produire d'autres aventureuses aventures ! Y'a pas à dire, le pain c'est vraiment un drôle de truc !

Heureusement il existe tout un tas d'aides possibles pour nous permettre de devenir un petit mitron domestique… ou en tout cas essayer. Il existe tout un tas de livres aussi nombreux qu'inégaux.
A force d'en voir arriver à la maison  je sais déjà que j'attends d'un tel livre certaines choses, que j'ai une sorte de cahier des charges en tête qui va faire, s'il répond à ces attentes, que nous soyons les meilleurs amis du monde en cuisine ou qu'il aille cler un placard à la cave…
J'attends d'un livre consacré au pain qu'il soit classique mais pas trop, qu'il soit en même temps diverse et voyageur et s'il me permette de m'amuser avec le pain que je vais préparer, c'est le petit plus qui va me faire l'aimer encore plus. Et souvent quand je referme les nouveaux venus, c'est avec un pincement de bec de canard qui signifie à celui-là que la cave est fraîche et humide et qu'il va y faire un long long séjour…
Pains et viennoiseries, 100 pains et viennoiseries à faire sans machine qui vient de paraître chez Hachette Cuisine, lui, a répondu à mes attentes et passera donc un hiver au chaud.
Classique mais pas trop, il n'oublie pas  de me permettre de découvrir le levain, mais pas que, et donc d'autres formes de levains et de levures utilisées en boulange. Il propose la traditionnelle baguette en détaillant le comment et le pourquoi et d'autres pains assez classiques. Mais il s'autorise aussi un joli voyage au pays des graines… Il voyage aussi autour du monde pour nous entrainer en Inde ou aux Amériques… et termine son périple du côté des viennoiseries, en mêlant là aussi le plus classique et du plus inattendu. Voilà donc un ouvrage qui d'après moi ne manque ni d'attraits, ni de qualité et qui vous permettra assez facilement de mettre les mains dans… la farine !
Restait à savoir si le nouveau venu me permettrait aussi de m'amuser… ça, seul l'usage le dira, mais ça commence plutôt pas mal avec ces gressins parfumés que je n'ai pas pu m'empêcher d'allonger, allonger, allonger… et de mettre à ma sauce !
Ouvrage offert
Gressins à tutti quanti
Ingrédients : 450g de farine T55 – 45g de parmesan – 20cl d'eau – 3cl d'huile d'olive - 6g de sel fin - 12g de levure de boulanger fraîche - 1cl de sirop d'érable – des graines de sésame, de pavot, de cumin…
Versez dans la cuve d'un batteur muni d'un crochet la farine, le parmesan, l'eau, l'huile d'olive et le sel fin. Diluez la levure dans le sirop d'érable et ajoutez le tout dans le batteur. Faites tourner le batteur à vitesse moyenne pendant  une dizaine de minutes. La pâte se décolle alors bien du bol et doit être bien élastique.
Faites une jolie boule de cette pâte et mettez-la dans un saladier très légèrement huilé, couvrez d'un torchon propre (j'aime bien préciser propre des fois que…) et oubliez-la pendant une heure.
Etalez la pâte en forme de rectangle, le grand côté doit faire une quarantaine de centimètres soit la largeur d'une plaque de four et l'autre… ça dépend comment vous allez étaler ! Le mien faisait environ 25cm, donc 40cm sur 25. L'important c'est que votre pâte fasse environ 6 ou 7 mn d'épaisseur.
Coupez ensuite des longues bandes de 40cm de long et d'un petit centimètre de large.
Au fur et à mesure vous allez roulez ces bandes vers l'avant pour leur donner une forme un peu plus ronde, ne cherchez pas à faire vraiment bien rond, je trouve que l'irrégularité fait aussi partie du plaisir. Avant de rouler votre pâte, déposez juste devant une ligne de ce qui va vous servir à la parfumer. Juste du sel ou des graines, ce que vous voulez. En roulant la pâte dessus elle va accrocher le sel ou les graines.
Déposez au fur et à mesure les gressins sur une plaque couverte de papier sulfurisé.
Quand vous aurez fini tous les gressins, il m'a fallu deux plaques, oubliez de nouveau votre pâte pendant 1 heure.
Enfournez alors dans un four préchauffé à 240° et faites cuire pendant une douzaine de minutes en retournant les gressins au bout de 8 minutes (attention ça brûle les doigts !).
Laissez refroidir sur une grille et dévorez encore un peu tiède avec plein de choses pour les tremper dedans ou pour enrouler autour et sans attendre, le pain ça n'aime pas attendre !
Breadsticks with Parmesan and seeds
Ingredients: 450g bread flour - 45g Parmesan cheese - 20cl water - 3cl olive oil - 6g salt - 12g fresh yeast - 1cl maple syrup - sesame, poppy, cumin… seeds
In the bowl of your mixer, hook on, put the flour, Parmesan cheese, water, olive oil and salt. Dissolve the yeast in the maple syrup and add to the bowl. Turn the mixer on medium speed for about 10 minutes. The dough should unstick from the sides of the bowl and be elastic.
Make a nice ball of dough and put it in a bowl very slightly oiled. Cover with a clean tea towel (I’d rather precise clean, just in case) and let grow for an hour.
Spread the dough into a rectangle. The long side should be about 40cm, that is to say the width of your baking sheet and the other side… well it depends on how you spread it. Mine was 25cm, 40x25cm then. What truly matters is that it should be 6 or 7mm thick.
Cut strips 40cm long, then, and about 1cm wide.
As you go, roll them forward to give them a rounder shape. Not perfectly round though, irregularity is part of the thing, too. Just before rolling them, make a line of what you want to pimp your breadsticks with (seeds or salt) so that when you roll them, some seeds stick to the breadsticks.
Place them on a baking sheet lined with parchment paper as you go.
When they’re all done (I needed 2 baking sheets) leave them for another hour.
Put in the oven, preheated at 240°C/465°F, for about 12 minutes, turning them after 8 minutes (mind your fingers!).
Let cool down on a rack and serve still warm with things to dip them in or to wrap them with. Bread doesn’t like to wait.

Mais pourquoi, bon et si je remettais les mains dans les miches moi… est-ce que je vous raconte ça… 

18 commentaires:

  1. Pas mal! j'ai tenté dernièrement une recette avec de la pâte mi-pizza mi-pain et je suis totalement nulle avec toutes sortes de pâtes. Mais j'ai jamais appris la bonne méthode, c'est peut-être cà... En tout cas, le résultat est jamais le même que sur les recettes! Il faudrait que j'essaie cette recette, je peux peut-être arriver à quelque chose!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que les recettes de pain sont celles pour lesquelles j'ai connu le plus de problèmes et de recettes bien loupées ! Du coup c'est vrai que moi aussi j'ai souvent du mal à me lancer !

      Supprimer
  2. perso je suis fan de "boulange" alors tes gressins me tentent énormément!! ils sont superbes...à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as sans doute plus de patience que moi alors, c'est ce qui me manque le plus pour la " boulange " la patience !

      Supprimer
  3. J'adore toute sorte de boulange et ces gressins bien allongés me tentent bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La forme change un peu et on ne peut pas s'empêcher de les grignoter, c'est un peu comme les... zut j'ai oublié le nom le truc avec du chocolat quoi ,-) !

      Supprimer
  4. Oh, j'adore ta recette !!!
    Je pense que je vais bientôt tester avec des amis à la maison...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas c'est parfait pour un apéritif entre amis !

      Supprimer
  5. des p'tits pains , des p'tits pains, encore des p'tits pains.. comme dit la chanson.. enfin presque.
    J'adore le pain et quand c'est plein de graines d'oiseaux !!! .. encore plus.
    Tes gressins , je n'en fais qu'une bouchée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hu là je demande à voir parce que s'ils ne sont pas épais j'ai quand même peur que leur longueur te demande plus qu'une bouchée !

      Supprimer
    2. comme les trucs avec le chocolat !! lol

      Supprimer
  6. J’adore le pain, et il accompagne la plupart de mes repas. Depuis quelque temps, j’ai essayé de dénicher des pains d’antan dans diverses boulangeries. Je suis d’ailleurs tombé sur une bonne boulangerie en participant à une sortie entre amis du site http://www.woozgo.fr/ . Ce dernier dispose d’un recueil de lieux gastronomiques particulièrement intéressants.

    RépondreSupprimer
  7. moi, j'ai simplement demandé ce qui fait le moins grossier : le pain ou les gressins ? on ne me répond pas à ce sujet

    RépondreSupprimer