samedi 3 mai 2014

Ça se bouffe mais seulement en images… L'asperge sauvage !

Après la bourrache voilà l'asperge sauvage une nouvelle venue dans cette série Ça se bouffe mais seulement en images… consacrée à mes petites rencontres dans le domaine de ce qui se bouffe, illustrée juste par une image, pour vous permettre, à vous aussi, de voir vraiment de quoi il s'agit !
Quand j'attrape un bouquet de ces jolies petites choses je me pose toujours deux questions presque existentielles avant de les passer à la casserole…
L'asperge sauvage est-elle vraiment sauvage ? Et je parle là de celles qu'on achète sur les étals, pas celles que l'on la chance de trouver parfois du côté du sud du sud dans les garrigues parfumées… Et puis d'abord c'est vraiment une asperge ? Des fois je me demande si je ne me pose pas trop de questions…
Quoi qu'il en soit mes chers vendeurs à part me regarder d'un drôle d'air, un peu avec dans les yeux un j'vous jure si on pouvait l'attacher sur un iceberg et te le mettre à dériver celui-là ça nous f'rait quand même des vacances ! à part ça je n'ai donc pas vraiment de réponse.
Tant pis que je me dis alors parce que j'aime le goût délicat de ces asperges sauvages et qu'elles prennent souvent une jolie place dans mes salades composées.
Enfin voilà donc ces asperges sauvages, qui me posent quelques questions et me donnent aussi bien du plaisir dans l'assiette en image et si vous la rencontrez n'hésitez pas à la découvrir ! Et surtout surtout n'oubliez pas que l'asperge qu'elle soit sauvage ou pas d'ailleurs, n'aime pas les longues cuissons, deux ou trois minutes à peine pour ces sauvages-là, et qu'elle n'est jamais, en tout cas à mon goût, meilleure qu'encore croquante.


Mais pourquoi, bon et maintenant si je leur demandais si la roquette s'envoie vraiment en l'air… ou peut-être pas d'ailleurs… est-ce que je vous raconte ça…

6 commentaires:

  1. Bonjour Dorian, j'apprécie généralement ton blog et tes recettes mais là je ne peux vraiment pas m'empêcher de faire un petit commentaire...Les asperges qui sont ici en photo ne sont pas les asperges sauvages que l'on trouve dans les collines du sud est de la France... Les asperges sauvages sont vraiment sauvages, elles poussent là où elles ont envie de pousser et visuellement elles ressemblent à des asperges très fines (pas vraiment comme celles de la photo...). Les plantes sont comme des asparagus mais elles piquent. Elles ont le goût des asperges mais en beaucoup plus prononcé... J'espère pour toi que tu auras la chance d'en goûter un jour :-))

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Dorian, Je voulais également faire un petit commentaire. Je suis de Besançon dans l'est et la plante sur la photo, nous l'appelons également asperge sauvage et les sous-bois de Franche-Comté en sont remplis au printemps. Toutefois après avoir lu le commentaire de Zoé, il est vrai que cette plante n'a finalement rien d'une asperge notamment à cause de la manière dont elle pousse ... Mais elle est toutefois très agréable.
    Bravo pour ton blog
    Fanny

    RépondreSupprimer
  3. jean-charles rolin03/05/2014 20:54

    en fait , il s'agit d'ornithogales, botaniquement proches , mais pas gustativement ! L'ornithogale est relativement insipide , et beauoup plus répandue que la véritable asperge sauvage , dont la saveur ressemble à sa soeur cultivée , en plus prononcé

    RépondreSupprimer
  4. Il parait qu'on en trouve beaucoup dans le Morvan également, mais je n'ai jamais été à la "chasse" de ces petites choses jusqu'alors!! Pourtant elles sont délicieuses!!

    RépondreSupprimer
  5. Elles sont marrantes ces asperges je les avais cuisinées comme ça moi :
    http://www.aboutfoood.com/2012/05/mon-wok-dasperges-sauvages-my-wild.html

    http://www.aboutfoood.com/2010/06/my-salmon-wild-asparagus-mon-saumon-aux.html

    Mais elles sont assez amères :-)

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement, sur la photo ce n'est pas les asperges sauvage que l'on ramasse dans le sud.
    se serai bien changer, soit la photo, soit l'article car la photo ne colle pas à l'article.
    si tu veux des photos je peux t'en prendre, c'est pile poil la saison dans le sud ;-)

    RépondreSupprimer