mardi 5 février 2013

Des livres et des livres, mes coups d'cœur de 2012 ! Voyage en Provence au pays de l'huile d'olive avec Elisabeth Scotto et agneau croustillant au menu !

Quand on a comme moi deux parents qui sont nés au sud du sud, du côté de cette Andalousie où le soleil ne sait pas retenir ses rayons, on a forcément quelque part, un gène curieux au goût du fruit de là-bas, le gène de l'olive…
Et forcément aussi quand j'ai vu arriver l'Huile d'olive L'or de la Provence, paroles d'oléiculteurs le livre qu'Elisabeth Scotto a écrit en compagnie d'Olivier Baussan et d'Edouart Sicot au Chêne, forcément il me fallait ce livre !
L'huile d'olive bien sûr mais ce livre m'attirait inévitablement surtout et d'abord à cause de la signature d'Elisabeth Scotto.
 Elisabeth Scotto est une des cuisinières qui a fait qu'aujourd'hui la cuisine n'est plus une obligation de deux fois par jour, et est devenue presque toute ma vie entière, il faut dire que je lui dois bien des plaisirs…
Grâce à Elisabeth j'ai même pris du plaisir à aller chez dentiste, médecin et spécialistes divers, grâce aux petites fiches cuisine qu'elle produit depuis bien des années pour Elle et que l'hypocondriaque que je suis traquais sans pitié dans les cabinets médicaux. Et grâce à cette traque de recettes j'oubliais la roulette du dentiste, les mauvaises nouvelles du médecin, un hypocondriaque ne peut imaginer que des mauvaises nouvelles ! et je ressortais des cabinets avec juste l'envie de cuisiner et un sourire affamé au bord des lèvres.
Et surtout grâce à Elisabeth et ses livres j'ai appris à cuisinier bien des choses, moi qui suis un cuisinier des livres. Et chaque nouveau rendez-vous, avec elle et ses sœurs, est donc quelque chose que j'attends et que je guette avec impatience.
Et avec ce nouveau livre j'ai retrouvé tout ce que j'aime dans les recettes d'Elisabeth Scotto. Quelque chose qui tient de l'évidence et de la simplicité, rien d'inutile, les recettes  sont d'abord servies par le goût et les parfums des produits et par les inimitables savoirs faire de la cuisinière. Et c'est comme ça que j'ai déjà mis un foutu nombre de marque-ta-page dans ce livre, promesses d'autant de moments gourmands, spaghettis aux palourdes et cake pomme-pistaches, salade de blé aux légumes et tartines pecorino-jambon, pizza bianca en sandwich et… tant d'autres… tant de moments gourmands donc en sa compagnie.
Les recettes bien sûr, mais aussi les mots des producteurs qu'Elisabeth Scotto a été recueillir, parce que ce livre n'est pas qu'un livre de recettes, c'est un livre de passion et d'apprentissage de ce qu'est l'huile d'olive. Un livre où l'on suit les producteurs à travers leur vie, leurs choix et leurs envies, à travers leur huile d'olive unique et particulière.
Alors si vous aussi vous voulez vous plonger dans les huiles d'olives n'hésitez pas L'Huile d'olive L'or de la Provence, paroles d'oléiculteurs le livre d'Elisabeth Scotto d'Olivier Baussan et d'Edouart Sicot au Chêne est un bien beau voyage et vous aussi après sa lecture vous allez vous attraper un gène curieux au goût du fruit de là-bas, le gène de l'olive…
Agneau croustillant presque comme Elisabeth Scotto
Ingrédients : 1 épaule d'agneau désossée – 1 tête d'ail – 4 brins de romarin – 4 feuilles de laurier (un rajout personnel) – 10cl de vin blanc – 3 ou 4 càs d'huile d'olive – sel et poivre
Etalez la viande puis coupez-la en très beaux cubes, douze dit Elisabeth et moi comme je ne sais pas compter je me suis retrouvé avec neuf…
Versez 1càs d'huile sur la viande et massez-la avec.
Versez le reste de l'huile dans une grande cocotte, il faut que la viande y tienne sur une seule couche, côté couenne vers le bas après l'avoir salée et poivrée.
Mettez sur feu assez vif et faites rapidement colorer la viande seulement d'un côté, ne la retournez pas.
Ajoutez les gousses d'ail et les herbes, ajoutez le vin blanc, couvrez et enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 1h30. Découvrez ensuite et prolongez la cuisson de 30minutes.
Personnellement j'ai arrêté la recette là en utilisant le jus pour terminer mon accompagnement de riz. Alors qu'Elisabeth propose de retirez la viande et le gras et de déglacer le fond de la marmite avec quelques cuillères à soupe d'eau… Là, à vous de voir !
Ouvrage offert

Mais pourquoi, bon j'ai pas un rendez-vous chez le dentiste moi justement ??? est-ce que je vous raconte ça…

5 commentaires:

  1. Olivier B est un voisin charmant :) il nous concocte une fruitée noire AOP des Baux à se lêcher touS les doigts !! Descend dans not' sud et je te balade partout partout

    RépondreSupprimer
  2. Quelle invitation:)
    Ce livre est beau aussi ..
    Un beau plat qui doit plaire beaucoup..

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beau être née au nord du nord, je suis devenue aussi fana d'huile d'olive... Merci pour l'info de ce livre...

    RépondreSupprimer
  4. je testerais cette semaine, enfin ce week end......je reste tout de même rêveuse et envieuse de cet agneau qui se fait "masser" à l'huile....... Je veux aussi un massage !!!

    RépondreSupprimer
  5. ah j'ai oublié de vous dire......je vie à NYONS dans le sud de la Drome, là pleiiiinnnnnnn d'Oliviers partout autour de nous et pleeeiiiiiiiinnnn d'huile d'olives dans nos placards!!
    Non, je ne suis pas vilaine

    RépondreSupprimer