jeudi 10 janvier 2013

Quand des fois la faim devient taraudante ça finit en coupe faim étonnant… l'avocat'l'œuf le mate faim du jour !

Des fois il arrive qu'en rentrant un des habitants de la maison se mette en position sirène affamée et se mette à hurler en bouche, j'ai faim ! j'ai faim ! j'ai faim !!!
Bon généralement j'ouvre la bouche du bruyant ou de la bruyante et je la remplis de quelques trucs adéquats trainant dans le frigo jusqu'à ce que la bouche bien remplie finisse par lâcher avamieux !!!
Et puis des dois j'ai envie de m'amuser et de me faire plaisir en surprenant un peu plus la bouche qui s'ouvre avec un p'tit truc plus… Et c'est comme ça qu'hier pour son goûter Marie s'est retrouvée avec un avocat'à'l'œuf !
L'avocat'l'œuf
Ingrédients : 1 bel avocat – 2 oeufs – 2càs de ketchup – du Tabasco - 1petit piment - quelques tiges de coriandre – 1échalote – quelques tranches de baguette – 2càs d'amandes effilées ––  du vinaigre - huile d'olive – sel et poivre
Coupez l'avocat en deux, posez les moitiés sur une assiette et enfournez-les dans un four préchauffé à 180°. L'avocat doit rester une dizaine de minutes au four, juste le temps de préparer le reste des ingrédients.
Coupez le piment en deux et émincez-le. Hachez grossièrement la coriandre. Emincez finement l'échalote.
Faites dorer les tranches de baguette au grille pain et les amandes à la poêle.
Mettez une casserole d'eau à bouillir à feu vif et dès qu'elle arrive à ébullition ajoutez deux belles cuillères à soupe de vinaigre, baissez le feu pour que l'eau soit juste frémissante.
Versez-y alors les œufs un par un par un (faites tournoyez l'eau avant de poser l'œuf) et laissez-les cuire 2 minutes à peine, juste le temps de pouvoir les prendre.
Dès que les œufs sont à point, sortez l'avocat du four, mettez au fond de chacun 1càs de ketchup et quelques gouttes de Tabasco à votre goût.
Posez un œuf dans chaque avocat et remettez quelques minutes au four, deux ou trois, juste le temps de finir la cuisson de vos œufs à votre souhait.
Sortez les avocats du four et servez-les après les avoir parsemés avec le piment, la coriandre, l'échalote, du pain écrasé et les amandes. Un filet d'huile, salez, poivrez et dégustez !

Mais pourquoi, bon je me demande ce que je vais préparer la prochaine fois moi… est-ce que je vous raconte ça…

10 commentaires:

  1. Et pourquoi pas préparer un matefaim ? Recette vue dans un livre de cuisine charentaise (mais est ce uniquement charentais ?) et qui a l'air de bien porter son nom ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais regarder la recette du vrai matefaim Virginie et en profiter pour regarder son origine !

      Supprimer
  2. C'est original et tout à fait appétissant je trouve...

    RépondreSupprimer
  3. Aussitôt lue, aussitôt faites! Une recette qui offre des surprises à chaque bouchée, merci beaucoup!!!
    Anaïs

    RépondreSupprimer
  4. Waouw, ça a plus de classe qu'un simple croque à cheval*, cette affaire! Et puis quelle belle photo ^_^
    Mais, Dorian, pourrais-tu (me) donner un temps approximatif de cuisson de l'avocat? (pq connaissant ma rapidité légendaire, ta "petite recette" va me prendre au moins 1/2h de prépa, et je doute que l'avocat ait besoin d'autant de temps au four, si? ;))

    *croque à cheval = croque-monsieur avec un oeuf sur le plat par dessus, dans mon pays (tt le monde sais que ce sont les chevaux qui pondent les oeufs, n'est-ce pas? ;)) On dit ça aussi en France?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avocat doit passer très rapidement au four, une dizaine de minutes pas plus, juste le temps de préparer les autres ingrédients... tu peux bien sûr les préparer aussi à l'avance !
      Et oui en France les chevaux aussi pondent des oeufs ,-) ! et le croque monsieur à cheval se retrouve donc aussi avec un oeuf sur la tête !

      Supprimer
  5. Huuuuuuum.......dommage que les enfants n'aiment pas les avocats, snifff

    RépondreSupprimer