dimanche 16 décembre 2012

Les habitudes ont la peau dure… bien dure ! Joli rôti d'poisson du dimanche midi !

Les habitudes ont la peau dure, et en cuisine comme ailleurs difficile de changer ses petites habitudes qui virent certaines fois presque à la monomanie.
A la maison du temps de mes culottes courtes, impossible d'envisager qu'on pouvait manger autre chose que du poulet rôti, LE poulet rôti du marché, du monsieur poulet qui se trouvait au fond à droite du marché de Boulogne. Parce que forcément il y avait un autre mécréant qui proposait d'autres poulets au fond du marché à gauche, mais celui-là on ne le regardait même pas ou alors pour dénigrer les pauvres poussins rachitiques qu'il faisait brûler sur ses broches sales… Chez nous quand on aimait, on aimait ! et quand on n'aimait pas…
Quoi qu'il en soit de ces comparatifs volaillers peut-être un peu de parti pris, quoi qu'il en soit donc, le poulet il devait être là sur la table du dimanche, sinon c'était pas compliqué c'est qu'on n'était pas dimanche !  Je pense qu'il aurait été plus facile de décréter qu'on était lundi plutôt que de renoncer au poulet.
Les habitudes ont la peau dure… Même si aujourd'hui le dimanche il y a de tout selon l'humeur sur la table… enfin presque de tout…
Sur mon marché d'aujourd'hui j'ai une autre habitude celle de me lancer dans un tango hésitant à chaque fois que je passe devant mon poissonnier, un pas en avant, deux en arrière, tu veux… tu veux pas, le tango de l'hésitation j'vous dis !
Il faut dire que le poisson et moi, on n'a pas vraiment été présenté dans les formes et que souvent je suis perplexe face aux bestioles à écailles ne sachant pas trop comment les préparer. Alors un pas en avant, deux pas en arrière…
Et du coup comme le marché c'est samedi, le dimanche le poisson…
Mais cette fois droit dans mes bottes j'avais décidé de ne pas reculer, d'affronter mon poissonnier !
Et finalement c'est comme ça que je suis reparti avec deux beaux filets de cabillaud et un de haddock avec l'intention de mettre à ma table du dimanche un joli rôti de poisson… La tête des miens devant la chose c'est une autre histoire que je vous raconterai plus tard.
Joli rôti d'poisson du dimanche midi
Ingrédients : 2 filets de cabillaud et 1 de haddock – 1 vingtaine de tranches bien fines de poitrine fumée – huile d'olive - sel et poivre
Étalez les tranches de lard de manière à faire un tapis de la longueur des filets, il ne faut pas laisser d'espace entre les tranches.
Posez un filet de cabillaud, puis le haddock, puis le deuxième filet de cabillaud sur le lard, assaisonnez de sel et de poivre. Roulez en serrant bien et ficelez le tout.
Posez sur une grille, arrosez d'un filet d'huile d'olive et enfournez dans un four préchauffé à 200°C pendant une trentaine de minutes en surveillant bien la cuisson.
Coupez le rôti en jolies tranches et servez avec une jolie salade bien parfumée d'herbes.

Mais pourquoi, bon et dimanche prochain je leur refais du poisson ??? est-ce que je vous raconte ça…

6 commentaires:

  1. Mmmh que ça devait être bon !!! :p

    RépondreSupprimer
  2. terriblement appétissant! l'alliance du haddock, cabillaud et lard: l'explosion de saveurs! Je constate donc que je n'étais pas la seule en cuisine face à mon cabillaud!! si tu veux jeter un coup d'oeil, je t'accueille volontiers sur mon blog (http://saveurs-metissees.cuisineblog.fr/), a bientôt, peut être

    RépondreSupprimer
  3. Testé pour le réveillon du 24... Un frnc succès! Merci Dorian
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très content de ton franc succès !!! Merci à toi Sophie !

      Supprimer
  4. merci de m'avoir donnée l'inspiration pour le réveillon du 24 !! mais surtout d'avoir régalé mes invités !! Encore merci Dorian.
    Bonne année à vous
    Mathilde

    RépondreSupprimer