jeudi 18 octobre 2012

Et si Pizza d'Alba Pezone était la nouvelle référence sur la Pizza ??? Et petite pizza minute très poivrons !

J'ai mangé ma première pizza du côté de Londres à une époque où on devait encore se lever pour changer de chaine sur le poste de télé, et les chaines étaient alors bien rares, une époque où les dinosaures étaient donc un souvenir relativement récent…
A cette époque-là la bouffe était pour moi très très accessoire, je préférais largement le liquide au solide quand j'étais dans la capitale britannique. A ma décharge en ce temps-là la cuisine anglaise n'avait pas encore fait sa révolution et on mangeait encore là-bas de bien étranges choses.
Ce jour-là en cherchant où manger nous nous étions dit qu'une pizza semblait beaucoup plus raisonnable que de tenter de percer les mystères d'un pudding à la viande ou des extra-terrestres petits pois. Et nous voilà donc à commander une pizza…
Je n'avais pas d'expérience dans le domaine de la pizza mais ce qui est arrivé sur notre table ne ressemblait pas vraiment à ce que j'imaginais pouvoir être une pizza.
Comment décrire la pâte… nous n'avions pas fait attention au nom, deep pan pizza...
Ça ressemblait à une sorte de mélange entre une pâte à baba et une éponge, plate et salée, sur laquelle trônait une sorte de soupe à la tomate et au fromage, un mélange qui a vite imbibé la pâte la rapprochant encore plus du baba ou de l'éponge.
 Quoi qu'il en soit j'ai mis des années à me remettre de cette première rencontre et encore plus longtemps à commander à nouveau une pizza, sans doute la peur de me retrouver face à cette éponge à la tomate.
Et puis je dois avouer que j'ai souvent été déçu par mes rencontres suivantes. La pizza et moi c'était mal parti pour une grande histoire d'amour.
Mais un jour en croisant Alba Pezone voilà qu'elle me dit avec cet accent dont je ne me lasse jamais, Dorian mon livre sur les pizzas vient de sortir !
Quand Alba parle d'Italie et de ce qui se mange là-bas j'ai toujours l'estomac qui commence à courir devant moi et en apprenant cette nouvelle je me suis demandé si elle arriverait aussi à me faire aimer la pizza… à vraiment aimer.
Et puis j'ai reçu le livre. Et je suis parti en voyage à Naples avec Alba et Enzo et Franco et Ciro et Gino et un autre Enzo, avec ces pizzaiolos qui vous accompagnent le long du livre. Et dès que je commence à voyager avec un livre de recettes je me laisse porter. Porter d'abord par la voix d'Alba qui nous présente les personnages de son livre et les ingrédients de l'intrigue, de cette intrigue qui va finir sur la table, de cette pizza que décidément je connaissais bien mal.
Parce que si je connaissais quelques classiques, Margherita, Marinera, au pesto ou certaines Calzone, j'étais bien loin d'imaginer ce monde de pizzas différentes que Naples et ses pizzaiolos peuvent nous proposer.
Alors au fil des pages j'ai découvert dans ce voyage que les bruschetta étaient bien d'autres choses que de tristes tranches de pain avec des choses dessus. Que la pizza s'enroule aussi pour devenir de jolies invitations à se mettre à table, ces Rotolino qui ne vont pas tarder à arriver dans ma cuisine. Que si le rouge leur va bien, le blanc aussi peut-être leur couleur. Qu'elle peut passer au four mais aussi à la friture… Que… Que simplement on peut rester devant une pizza aglio, olio e prezzemolo en se disant que Naples doit être bien belle à l'automne et qu'on irait bien s'y perdre.
Le livre Pizza d'Alba Pezone aux éditions Marabout est de ces livres comme je les aime, il y a là bien plus qu'une collection de recettes irréprochables et gourmandes, il y a une histoire et des hommes et une sacrée invitation au voyage à partir vite très vite là-bas, juste avec ce livre ou…
Si vous avez envie de Pizza et de voyage napolitain n'hésitez pas ce livre risque d'être une référence très très vite !
Et comme j'avais envie de pizza, forcément, après la lecture j'en ai faite une toute simple à ma manière avec la pâte toute faite de mon boulanger… Je vous laisse découvrir la recette d'Alba dans son livre.
Pizza presto très très poivrons
Ingrédients : 400g de pâte à pain – 1douzaine de mini-poivrons orange et jaune – 1boule de mozzarella – 1càs de concentré de tomate - 3 ou 4 branche de basilic – 5 ou 6 anchois - de l'huile d'olive – sel et poivre
Commencez en coupant les mini-poivrons en deux.
Mettez ensuite un filet d'huile d'olive dans une poêle à feu moyen et faites-y juste dorer les poivrons, n'insistez pas trop.
Etalez la pâte, étirez bien pour obtenir une pâte fine.
Badigeonnez-là de concentré de tomate. Coupez en tranche ou défaite à la main la mozzarella et répartissez-là sur la pâte. Ajoutez ensuite les poivrons, les anchois, des feuilles de basilic, quelques pincées de sel et du poivre, finissez par un filet d'huile.
Vous n'avez plus qu'à enfourner dans un four préchauffé à 220° pendant 8minutes.
Sortez la pizza toute chaude ajoutez quelques feuilles fraîches de basilic, un dernier filet d'huile et c'est prêt !
Ouvrage offert

Mais pourquoi, Naples à l'automne c'est vraiment une idée ça… est-ce que je vous raconte ça…

6 commentaires:

  1. Elle est magnifique cette pizza ! cette pâte et cette garniture ont juste l'air à tomber !!! Je pense que je sais ce qu'il me reste à faire ... foncer acheter le livre ! merci du partage

    RépondreSupprimer
  2. Quelle jolie pizza colorée ! C'est presque comme si c'était toujours l'été... Bonne soirée ! (et on me souffle dans l'oreillette que ce sera pizzaaa au menu ce soir, comme quoi ;))
    Delphine

    RépondreSupprimer
  3. Lire ça à l'heure où je dois me mettre en cuisine, c'est un supplice... parce que je n'ai ni pâte à pain, ni jolis poivrons sous la main ! Grrr... On va remédier à ça avant le week-end, parce qu'elle fait vraiment trop envie, cette pizza !

    RépondreSupprimer
  4. Rhaa, j'ai l'air malin avec mon petit velouté de lentilles !
    Cette pizza donne vraiment envie, à tester d'urgence !!

    RépondreSupprimer
  5. Vraiment extra cette pizza !! Un régal avec toutes ces belles saveurs !! Il me faut ce livre :-)

    RépondreSupprimer