jeudi 23 août 2012

Comme une cuajada aux mirabelles et Elvira, parce que des fois il suffit de peu de choses pour voir une éclaircie…

Il y a des jours où j'ai un p'tit coup de moins d'envie de cuisine et d'autres choses… 
Et ces jours-là j'ai mes petits boosters de vie et d'envies, ces petites choses qui font qu'une journée passe du maussade au réjouissant, qui font qu'on ait subitement du plaisir à être au dessus d'une sauce et à la tourner et la retourner juste pour le plaisir de ceux qui vont la manger.

Une de ces petites choses qui ne paraissent rien mais qui m'ont souvent retourné le moral a souvent été un simple passage dans une des maisons d'Elvira, sur ces blogs, Tasca da Elvira ou Elvira's Bistrot à la recherche de ses recettes et de ses mots, à sa rencontre.
Je n'ai jamais rencontré Elvira, un de mes regrets de vieux blogueurs, plus de sept ans déjà qu'on se croise et recroise virtuellement mais je ne l'ai donc jamais rencontrée. Et pourtant j'en ai passé des moments avec elle, à apprendre, comprendre, à m'amuser, à échanger…
J'ai même pensé apprendre le portugais à cause d'elle pour la lire en version originale. Et puis je me souvenu que même le meilleur des linguistes anglais ne comprendrait rien à mes glapissements quand je me lance dans une interprétation d'une bluette britannique, et j'ai imaginé ce que pourrait donner un de mes chants de baleine en train de muer dans la langue d'Elvira, peut-être l'annonce d'une régression des naissances mondiales et j'ai renoncé…  mais c'était à deux doigts.
Et l'autre jour alors que j'étais chez une amie et à l'heure du dessert je lui ai demandé d'où venait cette étrange flan couvert cannelle, elle m'a lancé avec un regard complice, ça vient de chez Elvira… J'ai senti à ce moment que je n'étais pas le seul à m'attraper de la réjouissance et du plaisir chez Elvira.
Il n'en fallait pas plus pour que j'ai envie d'essayer ce dessert, un peu à ma manière, un dessert que deux de mes gourmands ont littéralement englouti, un dessert bien réjouissant, comme Elvira…
La cuajada comme chez Elvira aux mirabelles
Ingrédients : 300g de mirabelles - 1 yaourt de brebis - 1 gros œuf - 1 mesure* de farine de blé – 1 mesure et ½ de lait - 1 mesure de sucre en poudre  - 60 g de beurre fondu - cannelle moulue - beurre et farine pour le moule
* utiliser le pot de yaourt vide comme mesure.

Beurrez et farinez un moule à manqué.
Dénoyautez les mirabelles, pas la peine de les couper entièrement en deux et mettez-les dans le moule.
Dans un saladier mélangez bien le yaourt avec le beurre fondu. Ajouter les œufs, le lait, le sucre et la farine. Battez bien le tout à l'aide d'un fouet jusqu'à obtenir une préparation lisse et parfaitement liée.
Versez la préparation dans le moule sur les mirabelles et saupoudrez avec un peu de cannelle moulue et de sucre en poudre. Enfournez dans un four préchauffé à 160ºC pendant environ 40 minutes.

Retirez la cuajada du four et laissez-la complètement refroidir. Gardez au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

Mais pourquoi, et pourquoi ils ne creuseraient pas un tunnel jusqu'aux Açores d'abord… est-ce que je vous raconte ça…

18 commentaires:

  1. c'est tellement tentant!merci du partage

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas, et c'est très intéressant (et pas trop compliqué..). Je garde ça dans ma tête !

    RépondreSupprimer
  3. Une belle découverte ce dessert.
    Pour ce qui est du blog d'Elvira c'est vraiment qu'elle nous fait toujours très envie avec ces plats

    RépondreSupprimer
  4. un dessert simple que j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  5. hum, j'en prendrai bien une part. Je viens de refaire un brownie en version sans gluten et sans beurre. Je mettrai le recette bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans gluten et sans beurre ??? ben y reste quoi ??? J'attends te recette avec curiosité !!!

      Supprimer
  6. Dorian, ton dessert m'a fait envie, j'ai vite été cueillir les mirabelles et actuellement la Cuajada est au four. Demain, je pense me régaler, j'en suis sûre même. Merci.

    RépondreSupprimer
  7. ah ça me donne trop envie, en plus j'ai plein de mirabelles!

    RépondreSupprimer
  8. hummm tentant !
    Jolis blogs d'Elvira
    Brigitte
    www.Brigitteathome.com

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup ce super dessert..Simple et délicieux.

    RépondreSupprimer
  10. Une recette toute simple et bien appétissante,mais pour les espagnols,la cuajada ce n'est pas cela!La vraie,j'adore!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais c'est autre chose... mais bon j'aimais bien l'explication d'Elvira disant qu'ici difficile de trouver de quoi en faire une vraie et que ce détournement n'était pas si mal finalement.

      Supprimer
    2. Excuse-moi pour ma référence à la cuajada! Avec un yaourt de brebis qui restait dans le frigo,j'ai fait ta recette.
      Un mélange de saveurs indescriptible!J'ai profité de ton article pour aller faire un petit tour sur le blog d'Elvira que j'ai un peu oubliée ces derniers temps.Pas déçue...

      Supprimer
    3. Ne t'excuse pas tu as eu raison d'en parler malheureusement peu de gens on pu goûter la vraie cuajada et je crois que j'en ai une furieuse envie maintenant ,-) !

      Supprimer
  11. La langue française est riche en qualificatifs, adjectifs et autres termes pour décrire la qualité de l'expérience culinaire que je viens de connaître. Je résume le tout en un seul mot ... une tuerie! Un vrai régal qui a disparu presque plus vite que le temps passé à la cuisiner. Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ce retour Aurélie !

      Supprimer
  12. Bravo belle recette plus originale que ma tarte réalisée cette semaine (avec une pâte maison quand même !).

    Bravo pour tes recettes rapide, hype et que dire des photos....je suis jalouse.

    It-cake!

    RépondreSupprimer
  13. C'est la deuxième cuajada que je fais en suivant ta recette à la lettre... quel succès ! tout le monde trouve ça super bon et très original... la seule chose c'est qu'ils n'arrivent pas à prononcer le nom...cette fois ci j'ai fait un mélange nectarines mirabelles car j'ai pas trouvé assez de mirabelles...merci pour toutes tes recettes superbement illustrées et qui donnent chaque fois envie... mais pourquoi est ce que je te raconte tout ça...
    Isabelle

    RépondreSupprimer