mercredi 30 mai 2012

Locavore et végétarien, Déjeuner Livré et Pacale Weeks ont tenté de me convertir… et ils ont peut-être réussi ! Et petite recette en prime pour le prouver !

Je suis un carnassier quelques fois inconséquent. Du coup avec mauvaise conscience, parce qu'il m'en reste un bout qui traine quelque part, il m'arrive de dévorer un kangourou venu du fin fond du monde. Et tout entier que je le dévore… Et à ces moments-là mon bout de conscience me dit que j'exagère quand même un peu… un peu beaucoup.
En même temps j'essaye d'être un locavore consciencieux et responsable, j'essaye de manger à la saison et local et même ultra-local, mais donc des fois…
Et voilà que Déjeuner Livré m'a proposé de goûter le plateau repas conçu par Pascale Weeks, un plateau repas locavore et végétarien. Là sur le coup je me suis demandé si ce n'était pas un peu beaucoup en même temps, mais en pensant que Pascale avait mis plus qu'un grain de sel dans ce repas-là je me suis laissé tenter et j'ai dit oui.
Et avant de déguster ce repas je me suis pris au jeu de sa conception parce que finalement Pascale nous a permis de suivre son aventure pas à pas, depuis les premiers mails et les premières idées échangées jusqu'au moment où les plateaux sont prêts à êtres livrés. Et quand finalement le repas m'est arrivé, j'avais bien plus qu'un plateau devant moi, j'avais à la mémoire une histoire et tous ces gens qui avaient participé à sa réalisation, producteurs locaux, chefs et petites mains, nutritionnistes et concepteurs. Et ça pour moi qui aime les histoires c'est peut-être ce petit plus qui donne davantage de goût à toutes ces choses que je mange.
Quand j'ai découvert mon repas, sagement emballé dans son sac-cabas en toile de jute accompagné de ses couverts en bambou, j'ai eu l'impression de voir l'ombre de Pascale pas loin quelque part tant ce repas ressemble à sa cuisine. La cuisine de Pascale est inspirée et rafraîchissante et la première surprise a été à de découvrir à quel point elle pouvait être restituée sur ce plateau-là.
Ensuite je me suis laissé aller à mon vice préféré, dévorer ! Et il ne m'a pas fallu longtemps pour finir petite salade de carottes jaunes avec ses graines craquantes, l'orge perlé, son petit flan de cresson, ces courgettes croquantes et la confiture de tomate, le brie et la panna cotta toute fraîche avec ses fraises baignant joyeusement dans un sirop de coquelicots… J'ai dévoré tout ça jusqu'à étancher ma faim.
Bien sûr j'aurais peut-être aimé un peu plus de sauce par-ci par-là, un fromage plus fuyant et peut-être un rien de sucre en moins sur le dessert… Mais tout ça n'est affaire que de goût et l'essentiel est le plaisir que j'ai pris à déguster ce repas dans lequel je n'ai même pas cherché si un mammouth rôti n'était pas perdu sous la jolie courgette, un repas pris en compagnie de Pascale et de Déjeuner Livré…
Ce plateau repas coûte à 25€ (livraison comprise) et est essentiellement dédié aux entreprises pour leurs déjeuners et leurs buffets.
Et du coup j'ai eu envie d'accompagner cet article d'une recette d'inspiration locavore, elle aussi, puisque certains ingrédients viennent d'à quelques champs de chez moi et totalement végétarienne, pour une fois…
Taboulé de semoule de chou fleur au vert
Ingrédients : 4 ou 5 beaux bouquets de chou fleur – 1 petite poignée de petits pois – 3 ou 4 asperges vertes – un bouquet de menthe et un de cerfeuil  - 1càs de pignons - de l'huile d'olive – du jus de citron – du sel et du poivre
Coupez les bouquets de chou fleur. Gardez les pieds pour faire un petit velouté, on ne va pas commencer à jeter maintenant qu'on a pris quelques bonnes résolutions ! Puis mixez-les jusqu'à obtenir une sorte de semoule de chou fleur,  n'insistez pas trop sur le mixage.
Faites cuire les petits pois et les asperges dans une belle quantité d'eau salée, ne cuisez pas trop et dès que c'est à point jetez le tout dans l'eau froide. Si vous avez du courage faites comme moi écossez les petits pois mais rien d'obligatoire. Coupez les asperges en tranches assez fines.
Mélangez le chou fleur avec les petits pois et les asperges.
Préparez la sauce, mixez de l'huile d'olive avec quelques traits de citron, quelques feuilles de menthe et de cerfeuil.
Arrosez le taboulé de sauce puis finissez en parsemant les pignons, quelques feuilles de menthe déchirées et un peu de zeste de citron râpé bien fin.
Vous pouvez retrouver toute l'histoire de ce plateau repas chez Pascale ici, et .
Plateau repas offert

Mais pourquoi, finalement tout ce vert ça se mange aussi… est-ce que je vous raconte ça…

7 commentaires:

  1. Ravie que Pascale ait réussi à te convaincre avec du végétarien, chapeau ! Merci pour ta jolie recette très inspirée.

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. ça serait un bon titre de blog à quatre mains... quatre papilles pour deux !

      Supprimer
  3. c'est super ce plateau repas!

    RépondreSupprimer
  4. Je suis comme toi, carnassier!

    Mais il y a de cela quelques semaines j'ai participé à un atelier cuisine végétarienne avec un chef étoilé. Je ne comprends toujours pas pourquoi un jour je me suis inscrit à cet atelier (je pense que j'avais de la fièvre)...
    Et bien au final, ce n'était pas si mal, surprenant et même bon (très bon!)...
    Mais à chaque plat, mon esprit vagabondait pour rajouter un tartare de langoustine par là ou une pièce de veau par ci...

    Après tout, on ne se refait pas ;)
    Merci pour ce billet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien voilà un atelier qui effectivement ne devait pas être mal s'il a réussit à te faire oublier le carnassier qui dort en toi... quelques instants ,-) !

      Supprimer