mercredi 30 mai 2012

Le mercredi, c'est Repas Divin ! Avec un pavé de bœuf piqué au chorizo et sauce vierge au programme de ce 5e épisode !

Le mercredi c'est donc le rendez-vous avec Repas Divin la web série gastronomique et aujourd'hui au programme :
- « Côté cuisine » : Pavé de bœuf piqué au chorizo et sauce vierge
- « Côté cave » : Les accords mets/vins
- « Week-end divin » : Road Trip en Buggy dans les vignes
- « La minute dégustation » : Le vin au quotidien


Episode 5 : pavé de bœuf piqué au chorizo et... par Repas_Divin

Pavé de bœuf piqué au chorizo et sauce vierge
Ingrédients pour 6 personnes : 6 pavés de bœuf - 50 g de chorizo,
Pour la sauce : 1 échalote - 150 g tomates cerises - ½ botte de ciboulette - 30 g de pignons de pin dorés - 3 cl de vinaigre balsamique - 8 cl d’huile d’olive - 4 cœurs de sucrine - 2 cl d’huile d’arachide - sel fin et poivre.
Epluchez et ciselez finement l’échalote. Lavez et coupez les tomates en 4, épépinez-les. Ciselez la ciboulette. Lavez et coupez les sucrines en quartiers.
Disposez l’échalote dans un bol, versez dessus le vinaigre balsamique assaisonnez de sel et mélangez. Ajoutez les tomates,  assaisonnez de sel, mélangez, puis versez l’huile d’olive, la ciboulette et enfin les pignons de pin.
Coupez le chorizo en petits bâtonnets. Réalisez des incisions à l’aide de la pointe d’un couteau dans les pavés de bœuf et insérez 6 bâtonnets de chorizo dans chaque.
Dans une poêle bien chaude, avec un filet d’huile d’arachide, saisissez les pavés de bœuf une minute sur chaque côté. Poursuivez la cuisson suivant la cuisson souhaitée. Assaisonnez les pavés d’un peu de sel et de poivre.
Disposez les quartiers de sucrine en assiette plate, arrosez-les de sauce vierge, et posez les pavés de bœuf. Servez aussitôt.
Astuce du chef : Pour préparer les filets de bœuf à l’avance, vous pouvez les saisir à la poêle pour les colorer, et finir leur cuisson au moment de servir, dans un four à 200°C pendant quelques minutes.

Mais pourquoi, c'est curieux comme il suffit de me mettre un pavé de viande sous le nez pour que le chacal qui sommeille en moi se mette à saliver ! est-ce que je vous raconte ça…

2 commentaires: