mercredi 20 avril 2011

Voyage sur un tapis rouge et petits souvenirs du dernier Menu de Cannes Electrolux… Cocktail pour tout l'monde !

A la fin de la fin quand on a su que non, quand on a su que c'était l'autre équipe qui partirait à Cannes, et que c'était Damien, Deedee et Marjorie...
Que non jamais je ne regarderai Bob De Niro dans les yeux pour lui dire You talkin' to me? Well I'm the only one here. Who the fuck do you think you're talking to ? que non je ne dirai plus à Cécilia, ma Miss Moneypenny à moi, t'inquiète je sais ce que je fais… avec un air désinvolte alors qu'au fond de moi j'ai autant de certitudes qu'un castor découvrant le barrage d'Assouan… A la fin de la fin quand on a donc su que non, on a quand même eu comme un petit pincement au cœur…
Un peu comme à la fin de ces bals quand tout le monde s'en va, et que votre meilleur ami aussi s'en va et qu'il part avec la rouquine à la robe à fleur, cette robe que vous avez regardée tourner, tourner, tourner… toute la soirée en vous disant allez là j'y vais, là… Mais pas de chance il a été tellement plus rapide… A la fin de ce dernier Menu de Cannes on est resté Cécile, Harvey et moi un peu comme ça, comme ceux qui repartent seuls à la fin du bal…
Et puis comme il fallait aussi ranger tout le bazar mis dans la matinée, on s'est collé au rangement et au nettoyage avec tout l'monde. Et alors que je commençais à donner de l'huile de coude sur la plaque à induction qui m'a accompagné depuis le début de l'aventure des Menus de Cannes Electrolux, j'ai cru sentir comme une vibration, comme une mélancolie à induction… Alors pour ne pas la laisser sur cette impression je lui ai raconté toutes ces petites choses qui font que finalement ce n'est peut-être pas la rouquine avec la robe à fleur qui était la plus importante…
Je lui ai raconté la façon de mon interviewer préféré de me compter un, deux, trois avec doigts comme si au bout j'avais une chance de devenir champion du monde, je lui ai raconté les éclats de rire et les décolletés émouvants de Chloé, je lui ai raconté l'incomparable manière de Cécilia de se tordre les doigts avant de régler le 356e problème puis le 357e et le 358e et le… Je lui ai raconté notre service à quatre mains avec Damien parce qu'entre nous c'est d'abord et avant tout une histoire d'amitié, et aussi comment Deedee a essayé de monter une crème, et nos petits apartés avec ma maquilleuse préférée, et les inquiétudes d'Adèle en voyant ma lenteur à l'action, et l'attention bienveillante et l'aide de toutes et de tous…
Et puis finalement aussi tout ce que nous avons cuisinés les uns sur ces plaques très inductives, et les sourires des gens en découvrant tous ces plats mijotés, saisis, smakés, grillés, poêlés… et cette petite phrase qui fait tellement chaud aux cuisiniers que nous sommes, cet irremplaçable… c'est bon !
Et quand j'ai arrêté de raconter, j'ai passé un dernier coup de chiffon sur ma plaque… Furtivement j'ai eu l'impression qu'elle rougissait, peut-être de notre plaisir partagé. Alors je l'ai visée avec mon Walther PPK imaginaire et je lui ai lancé Tomorrow Never Dies… Juste avant de partir mon cageot de radis sous le bras.
Cocktail sex on the beach with fraises
Ingrédients : 1verre de jus d'orange – 1 verre de jus de cranberries – 1/3 de verre de vodka – 1/3 de verre de liqueur de pêche – 1 verre de fraises coupées en morceaux - quelques traits de sirop de Cannes…

Versez tous les ingrédients dans un blender ou un mixer. Ajoutez quelques glaçons et mixez le tout bien finement.
Servez sans attendre et imaginez vous en train de monter le tapis rouge…

Et pour finir aujourd'hui, Un grand merci à Electrolux et leurs équipes qui nous ont permis de vivre cette folle aventure... et à suivre pour quelques recettes !
Article sponsorisé

Mais pourquoi, bon et puis d'abord je suis aussi libre pour les Oscars… je vais réviser mon De Niro on ne sait jamais… est-ce que je vous raconte ça…

7 commentaires:

  1. Je découvre ton blog avec plaisir !
    A très bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Pffff... mais peut-être que l'année prochaine tu seras aux Oscars !

    RépondreSupprimer
  3. Faisant partie du premier menu de Cannes, j'ai soutenu Damien de tout mon coeur mais je suis prête à te soutenir pour les oscars et partout aussi où tu veux dans des aventures, folles ou moins folles. Kisses from England.

    RépondreSupprimer
  4. ce n'est pas Cannes et ses palmes que tu devrais viser mais le Goncourt : très beau texte une fois de plus... ça aurait été tellement bien que vous y fassiez un duo avec Damien ! Bises

    RépondreSupprimer
  5. Marie la magicienne21/04/2011 14:51

    Je crois que j'aurais beaucoup aimé participer moi aussi !

    RépondreSupprimer
  6. il aurait été trop intimidé de t'avoir en face de lui Bob, du coup, les paparazzi auraient réussi à prendre des clichés d'un Bob tellement apeuré que ça aurait nui à sa carrière!

    RépondreSupprimer
  7. Dommage...
    Le cocktail à l'air sympa... je suis en vacances vais pouvoir tester!
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer