mardi 14 décembre 2010

La pintade est une drôle de volaille, et comment faire autrement que de mettre de la pintade au menu !

La pintade est une drôle de volaille, une volaille aventurière qui a pas mal voyagé ces dernier temps, on l'a croisée du côté de Téhéran comme de Londres, à Paris comme à Beyrouth. Et cette pintade n'est ni une dinde, ni une poulette, trop inconséquentes ces petites volailles-là, la pintade est bien plus compliquée que ça…
Et forcément quand la pintade se met en tête d'écrire un livre tout se complique aussi, parce que par ici on ne fait pas n'importe quoi dans les livres, c'est qu'il ne faudrait pas mélanger les foies d'veau et les pieds d'porc ! Sinon tout finirait par aller à vau-l'eau !
Les choses ne sont d'ailleurs pas si compliquées à comprendre, un livre de recettes, c'est un livre avec plein de recettes dedans, on peut bien sûr mettre des jolies photos dedans mais l'important c'est que dans un livre de recettes y'ait ça et que ça, des recettes !
Et c'est pareil avec les livres de bonnes adresses. Que ce soit des adresses de qui se mangent ou de boulons carrés le tout c'est qu'il n'y ait que des adresses. Et si c'est un livre qui raconte des bouts de vie, il n'y a pas de raison de changer ce qui marche, il faut du bout de vie, encore du bout d'vie et rien que du bout d'vie !
Le problème c'est que la pintade est donc bien plus compliquée que ça… Du coup Les pintades passent à la casserole le livre L. Demay et L.Watrin chez Calmann-lévy ressemble à un ovni où tout se mélange joyeusement, recettes, adresses, bouts d'vie, et en plus pour compliquer encore plus les choses ces drôles de pintades sont deux, la parisienne sentimentale et la new-yorkaise pragmatique, comme elles se définissent elles-mêmes.
Et donc y'a pas, ce livre tient du joyeux bordel où l'on voyage en gourmandise entre Paris et New-York, à travers les expériences de l'une ou de l'autre, d'une pizza new-yorkaise à un couscous parisien, et c'est vraiment ce qui en fait son charme et son intérêt, et c'est finalement pour ça que je n'arrive pas à m'en décoller les yeux !
Pintade farcie sous la peau
Ingrédients : 1 bâton de citronnelle – 1 échalote – 1 gousse d'ail – 1càs de nuoc nam – ½ càc de sucre en poudre – sel et poivre
Commencez en hachant très très finement la citronnelle, et moins finement l'échalote et l'ail. Versez le tout dans un bol, ajoutez le nuoc nam, le sucre en poudre, salez et poivrez et mélangez le tout.
Décollez la peau de la pintade délicatement en glissant la main sous la peau. Etalez le mélange contenu dans le bol sous la peau de la pintade en le répartissant bien.
Enfournez la bestiole dans un four préchauffé à 170° pendant 45minutes environ. Couvrez ensuite la pintade d'une feuille d'aluminium et laissez reposer une bonne demi-heure. Vous pouvez alors déguster la petite bête toute tendre et toute parfumée.
Et maintenant vite vite si vous aussi vous voulez vous aussi découvrir le monde des pintades, criez simplement dans un commentaire, je suis une pintade ! Et laissez moi un mail pour que je puisse vous contacter. Les cinq premières pintades à crier gagneront le livre Les pintades passent à la casserole ! Alors vite vite !

Ouvrage offert
Mais pourquoi, au fait le monsieur de la pintade il s'appelle comment ??? est-ce que je vous raconte ça…

21 commentaires:

  1. Je suis une pintade!!!
    Merci Dorian pour ce petit jeu!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis une pintade!!!!! Merci Dorian pour ce jeu

    RépondreSupprimer
  3. Je suis une pintade !!!!!! Mon mail : danslacuisinedesophie(arobase)hotmail(point(fr).

    RépondreSupprimer
  4. je suis une pintade

    RépondreSupprimer
  5. je suis une pintade moi aussi
    mdsauvage@free.fr
    bonne journée!

    RépondreSupprimer
  6. Oulalalala ce que la pintade est rapide !!! c'est terminé... déjà !
    Mais vous pouvez aussi profiter de la recette de l'article ,-) !

    RépondreSupprimer
  7. euh ben moi je suis une dinde euh non je veux dire une pintade en retard !!! trop triste !!!
    Bises
    caro_o_fourneau

    RépondreSupprimer
  8. Je suis une pintade un peu perdue ....

    RépondreSupprimer
  9. et bien moi je suis bien contente d' avoir été une pintade car ici, c introuvable. alors je l aurais au moins en livre :)

    RépondreSupprimer
  10. Bon ben je suis une pintade après la bataille qui se délecte néanmoins de ta plume ;-)

    RépondreSupprimer
  11. raté sur ce coup là !
    mais je confirme, la pintade est excellente au vin de Maury ou à la bière avec des fruits de saison.

    RépondreSupprimer
  12. Pintade je ne suis pas ! la preuve j'arrive après la bataille

    RépondreSupprimer
  13. Je ne pourrais pas dire que je suis une pintade ;) Dorian, merci de nous faire découvrir cette ouvrage qui me parait très frais. Il y a toujours de belles histoires derrière les bonnes recettes.

    RépondreSupprimer
  14. Chouette un livre que sur la pintade c'est original!
    J'aime bien ce genre de découvertes, et pi ça change de la dinde de Noël!

    RépondreSupprimer
  15. J'ai eu la chance d'assister au repas organisé pour la sortie du livre, et on a eu un livre avec des recettes de pintades pour les 4 saisons... Je sens que je vais piocher la dedans pour nouvel an ! (Même si c'est pas vraiment un repas de nouvel an, la pintade, je trouve ça convivial !)
    Ceci dit, j'ai adoré ce livre qui trone fièrement dans ma bibliothèque, avec plein de post-it de toutes les couleurs pour marquer les pages qui ont retenu mon attention... j'ai encore plein d'adresse à tester à Paris, je n'ai pas le choix, je vais devoir revenir y vivre ! (Et je suis obligée de voyager à new york aussi :P)

    RépondreSupprimer
  16. zut, je suis une pintade trop lente apparemment :-(
    Cela dit j'aime beaucoup la pintade, je la préfère nettement au poulet qui, de plus en plus souvent, n'a qu'un goût de carton pâte

    RépondreSupprimer
  17. Rhoo Pintade je suis donc! Merci Dorian!!

    RépondreSupprimer
  18. MMMh moi j'adore la pintade (mais en livre c'est moins digeste) !!!
    J'en profite pour te souhaiter de joyeuses fêtes Dorian !

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Dorian,
    J'ai réalisé cette recette avec un chapon de pintade pour le réveillon, accompagné d'une poêlée de shitakés. La recette a beaucoup plu.

    RépondreSupprimer