lundi 13 octobre 2008

Cheese cake framboise, tarte aux tomates et p'tits sablés, résumé d'un repas d'huîtres de canapé un dimanche après-midi...

Le dimanche, avant, j'étais du genre pile atomique frénétique à toujours vouloir entraîner les autres dans de nouvelles aventures... Forcément pendant que les autres passent leur semaine à courir dans tous les sens, qui au travail, qui à l'école, au collège, au lycée... moi je vaque à mes occupations d'homme au foyer travaillant à un quart de temps les bonnes semaines.
Et c'est pas que j'aime pas ça, j'adore mes papotages légumiers avec ma quat' saison d'à côté, et aussi savoir que quand y fait beau, ben y fait beau et que quand y fait mauvais... et toutes les prévisions météorologiques à usage immédiat que m'annonce mon boucher pendant que je dévalise ses côtes de porc... J'adore ces petites habitudes de trois fois rien, la voisine qui me sourit alors qu'elle tire son trio à bout de bras, toujours au même endroit, quand j'emmène le hamster à l'école... et aussi mon dernier geste de la main depuis la porte d'en bas de l'école et mon regard qui le suit alors que pour lui je n'existe déjà plus... Et encore, j'adore aussi passer devant le Quinquin, notre bistro à nous, regarder qui se prélasse à la terrasse et me dire, je m'arrêterais bien... et passer mon chemin... enfin presque toujours. Et je pourrais continuer comme ça à faire défiler mes journées sans changer ce j'adore qui ponctue chacun de ces petits moments.
J'aime cette vie, où je ne travaille pas plus pour gagner plus parce que j'ai la chance de pouvoir travailler moins pour vivre plus et attraper ainsi le temps qui passe à mon rythme de promeneur... Mais bon comme je ne suis pas non plus à une contradiction près, arrivé au dimanche l'Indiana qui sommeille en moi ne rêve plus que d'une chose, des aventures sauvages et exotiques !
Malheureusement à la maison le dimanche j'ai un tas de méduses aux yeux éteints, usées par leur semaine, qui glissent difficilement d'un canapé à l'autre ! Tous les dimanches j'ai l'impression de vivre dans un film passant au ralenti illustré uniquement par des chansons de Guy Béart remixé par Vincent Delerme. Et au milieu de ce paquet de jelly's dégoulinantes en passe d'entrer en symbiose avec le canapé, y'a moi ! Et moi je ne rêve donc que d'une chose, faire des trucs et des choses, et des choses et des trucs, et sortir, et bouger et faire, faire, faire !!!
Et de temps en temps j'arrivais à mes fins et on se retrouvait du côté de Trouville ou d'ailleurs, sur le coup de 11heures du mat' défiant les éléments, enfin souvent à faire le marché. Moi en tête éructant, que l'air frais des embruns maritimes c'est quand même aut' chose pour les bronches, et que le poisson qui nage dedans la mer, dans l'assiette, c'est quand même aut' chose pour dedans le ventre, et que tout c'est quand même aut' chose dès lors que ça a le goût de l'aventure... Mais malgré mon entrain énergique je sentais la réprobation grandir dans mon dos... N'empêche que j'allais encore de l'avant, taillant ma route et les hostiles à tour de bras grâce à ma fière machette, prêt à lutter contre les pires tempêtes... bon tout ça se passait dans la relative sauvagerie du marché de Trouville. Enfin ça c'était avant...
Et un dimanche comme les autres tout a basculé. Et tout ça parce qu'une de mes ventouses à coussin a vue mon œil s'allumer quand elle m'a dit, espérant sans doute un répit, et si tu nous faisais ton petit cheese cake que j'aime tant avant de partir mon papa que j'aime encore plus... et qu'Indinia a eu la faiblesse d'écraser une larme prête à s'échapper de son œil pendant qu'un petit filet de bave de contentement coulait de ses lèvres... Et forcément je l'ai fait... Mais depuis curieusement tous les dimanches à tour de rôle ils ont toujours envie de quelques petits plats qu'ont a aaaadoré mon papa qu'on aime plus que tout, mais juste juste avant de partir promis ! Et moi finalement je crois que j'adore ça aussi puisque je le prépare à chaque fois, et puis n sourire d'huître c'est définitivement irrésistible...
Et donc cette semaine avant de partir il y a eu...
Sablés ensablés aux herbes, amandes et p'tits pignons
Ingrédients : 100g de farine - 100g de beurre assez froid en cube - 90g de parmesan - 25g d'amandes effilées - 25g de pignons - 1douzaine d'épines de romarin - 1càc de fond de légumes méditerranéens - poivre
Commencez par faire légèrement dorer les amandes et les pignons dans une poêle bien chaude.
Mettez ensuite la farine et le beurre dans un mixer et faites tourner jusqu'à obtenir une sorte de sablé grossier. Ajoutez alors le parmesan, les amandes, les pignons, le romarin et le fond de légumes. Poivrez et faites tourner de nouveau rapidement, n'insistez pas trop il ne faut surtout pas tout réduire en poudre fine.
Versez la pâte dans un saladier, prélevez l'équivalent d'une grosse noisette de pâte, roulez-la entre les doigts puis aplatissez-la légèrement entre les mains et posez-la ensuite sur une toile de cuisson anti-adhésive, sinon utilisez du papier sulfurisé. Recommencez autant de fois que nécessaire.
Enfournez à 180° pendant une dizaine de minutes, surveillez bien. Laissez tiédir ou refroidir à votre goût.
Une petite recette qui va rejoindre les recettes du concours proposé par Adèle et Maggi pour le salon Cuisinez !... Au fait, et vous, vous venez ? parce qu'il me reste quelques places si ça vous intéresse !
Et ensuite deux recettes que vous avez déjà pu rencontrer sur notre petit blog préféré consacré au fromage, Qui veut du fromage ? le blog.
Cheese cake saignant et framboises

Ingrédients (pour un moule rond de 15cm de diamètre) : 25g de biscuits du type digestive - 2càc de sucre roux - 250g de framboises - 200g de fromage du type Philadelphia - 100g de crème fraîche - 100g de mascarpone - 100g de sucre en poudre - 1oeuf et un jaune - 25g de farine - 2càs de sucre en poudre - 1 bâton de vanille - 1càc de sirop de rose (facultatif) - 1trait de citron vert - du beurre
Commencez par préparer le fond, écrasez les biscuits et mélangez-les avec le sucre roux. Beurrez le moule généreusement, ajoutez les biscuits au sucre, tournez pour faire adhérer aux parois puis tassez au fond.
Mettez dans un saladier le fromage, le mascarpone et le sucre, coupez la gousse de vanille et grattez les graines dans le saladier, battez le tout. Ajoutez l'oeuf et le jaune, et battez encore. Ajoutez la crème au préalablement battue à part et battre le tout ensemble. Ajoutez enfin la farine et battez une dernière fois.
Versez dans le moule et enfournez dans un four préchauffé à 170° pendant une quarantaine de minutes. Coupez le four et y laissez refroidir le cake porte ouverte. Mettez ensuite au frigo jusqu'au lendemain.
Ecrasez au mortier la moitié des framboises dans une passoire au dessus d'une casserole avec un pilon. Insistez bien pour recueillir le plus de pulpe possible. Ajoutez le sucre et le citron et faites cuire à feu moyen une petite dizaine de minutes jusqu'à ce que ça épaississe un peu comme une confiture. Retirez du feu ajouter le sirop de rose et laissez refroidir.
Versez 1ou 2cuillères à soupe sur les framboises restantes et mélanger, verser le reste sur le cheese cake, couvrez avec les framboises et dégustez le tout bien frais.
Tartotomates et fromage
Ingrédients (pour un petit moule carré de 18cm de côté) : 1 pâte brisée - 350g de tomates cerise variées (vous pouvez aussi « tricher » comme moi et utiliser d'autres tomates pour apporter une petite touche de couleur, ici il s'agit de tomate ananas, mais les tomates cerises doivent être les plus nombreuses) - 1 boule de mozzarella de 125g environ - 1oeuf - 1càs de crème fraîche - 1càc d'huile d'olive - des feuilles de basilic (facultatif) - sel et poivre
Mettez la pâte brisée dans le moule, piquez rapidement le fond et faites-la dessécher 5minutes dans un four préchauffé à 170°. Sortez-la et laissez-la refroidir.
Pendant ce temps coupez les tomates cerises en deux. Défaites la mozzarella, on peut l'effeuiller à la main ou la couper en tranches très fines. Mélangez l'oeuf rapidement battu et la crème puis ajoutez la mozzarella et mélangez encore.
Versez le mélange à la mozzarella sur le fond de tarte, répartissez les tomates par dessus, face coupée vers le haut. Salez généreusement, poivrez au goût.
Enfournez dans un four préchauffé à 170° pendant 25 à 30minutes (le temps de cuisson dépendant largement du four et du moule, ajustez le temps de cuisson de manière à ce que le fond soit bien cuit). Laissez tiédir dans le four.
Servez en effeuillant quelques petites feuilles de basilic et en versant un filet d'huile d'olive.

Mais pourquoi, je me demande si je ne vais pas adopter deux ou trois canapés de plus... ou aiguiser ma machette... est-ce que je vous raconte ça...

35 commentaires:

  1. Un dimanche actif à faire la cuisine, chouette !

    J'ai mis un lien vers ton blog sur le mien.

    Chloé CLafoutis

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est plus Indiana là, mais carrément Hercule ! Ce cheese-cake, et cette tarto comment y résister.

    RépondreSupprimer
  3. Dorian, il faut que tu m'expliques avec quel type d'appareil tu fais d'aussi jolies macro parce que ta photo d'ouverture, là, elle donne envie de croquer l'écran!

    RépondreSupprimer
  4. J'approuve, les photos sont magnifiques! J'aimerai bien savoir moi aussi ;-)
    En tous cas, si j'étais une huître de canapé moi aussi, c'est sur que je réclamerai souvent du cheese cake sanguignolant...

    RépondreSupprimer
  5. que de recettes ! Petit faible pour le cheesecake aux framboises...

    RépondreSupprimer
  6. elles sont malignes tes petites huitres dis donc...

    RépondreSupprimer
  7. oh on dirait que quelqu'un a payé la rançon et que Dorian et de retour sur son blog ;-) très joli billet au demeurant ! ciao

    RépondreSupprimer
  8. ah bah voui mais enfin si tu fais un cheesecake aussi... pfff... z'en veux !!!

    RépondreSupprimer
  9. Le prochain dimanche, je viens déjeuner chez toi !
    Bizzzzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
  10. On ne sait que choisir. S'il y a des restes de cheese cake pour le salon et si je peux rendre service ... même une miette, même rassise.
    Mais quand je pense que tu officieras le samedi, en même temps que Mercotte, je me dis que c'est pas de bol.
    Mais je viendrais quand même !

    RépondreSupprimer
  11. j'ai commenté un chouia trop vite tout à l'heure, mais je voulais quand même dire que j'aime bien tes recettes fromagères hein ? et pas que le chisequaike :op

    RépondreSupprimer
  12. Mais où habitez-vous pour flâner (que dis-je ?) vous aventurer à Trouville le dimanche matin ?

    RépondreSupprimer
  13. Travailler moins pour vivre plus...j'adore!!!! Je viendrais bien faire l'huitre chez toi ;)

    RépondreSupprimer
  14. Que de jolies recettes, on ne sait que choisir, donc on prend un peu de tout, avec une petite préférence pour le cheesecake, bah oui, les photos sinon sont superbes.

    RépondreSupprimer
  15. Oh mais comme c'est joli et surtout appétissant !! :p

    Moi je pense que plus le temps va passer, plus tu vas te retrouver avec du travail les dimanches. Didon ça ne serait pas un sujet d'actualité par hasard ^^. Je suppose que toi tu es pour =)

    En tout cas si tes pas te mènent dans une région plus au sud, n'hésite pas de venir y faire un tour pour travailler aussi un peu le dimanche ici ;)

    Encore bravo pour ces belles recettes et ces belles photos

    RépondreSupprimer
  16. quel joli article et que de belles et bonnes recettes... ha ! les framboises.... vraiment trop belles... bon dimanche alors, on verra le prochain ce que tu vas nous préparer... bonne semaine
    gingembre

    RépondreSupprimer
  17. Ah ! Contente de te voir de retour à raconter tes aventures quotidiennes. C'est toujours aussi bon... Comme cette recette de cheese cake qui me fait de l'œil et que je vais tenter.

    RépondreSupprimer
  18. Un post comme je les aime chez toi... des p'tits mots, des p'tits mots, toujours des p'tits mots... hihi
    Alala quel plaisir :) Ceci étant je n'ai rien contre tes messages courts pour autant. Simplement tu te doutes qu'en véritable blablateuse, j'adore aussi lire les blabla des autres :p

    Qui plus est... trois recettes en un! C'est énorme *-* Huhu et en plus... en plus, elles sont toutes les trois alléchantes x) un truc de fou moi j'vous dis...
    Dorian, ou un univers entier à adopter de toute urgence ;)

    RépondreSupprimer
  19. je voudrais...etre femme au foyer, comme toi. Travailler moins pour gagner moins. Et avoir envie de trouville le dimanche.

    RépondreSupprimer
  20. Et vous avez encore le temps de partir quand tu as fini tout ça?.....ou vous voyagez de nuit?

    RépondreSupprimer
  21. Comme Gracianne, moi le dimanche, je suis en mode serpillière, et j'ai pas de zébulon dans la cuisine :-S

    RépondreSupprimer
  22. Je craque sur les 2 ...complètement ! Extra cette tarte salée !!

    RépondreSupprimer
  23. Moi aussi, je viens déjeuner dimanche prochain... Euh, je peux venir avec mes nains ???

    RépondreSupprimer
  24. Laurence et moi on fera du co-voiturage... Toujours ok pour dimanche ? ;-p

    RépondreSupprimer
  25. Mais heu.... pourquoi est-ce que j'habite dans le sud? :'( pour une fois, UNE seule... j'aimerai être parisienne (notes bien Dorian, parce qu'il n'y a que toi pour réussir à me faire dire ça xD)
    Vivement que je puisse retrouver un peu de temps à moi (et des sous -_-) pour monter quelques jours
    Bon dimanche ;)

    RépondreSupprimer
  26. Il a une soeur Indie, parce que je pourrais être cette personne. Trouville c'est loin, mais en fait n'importe où fait l'affaire le dimanche, pour peu que je sorte de ma tannière !
    Et de toute façon si on bouge pas ça me rend ronchon, et j'aime pas bouger toute seule !
    Bon, le cheesecake j'en ai un peu ras pour tout t'avouer, j'essaierai plutôt les sablés.

    RépondreSupprimer
  27. Indy ça te va bien ! Tu emmènes aussi le lasso et le chapeau au marché de Trouville ? Tu dois faire sensation ! Et que trouve-t-on comme richesses archéologiques au marché de Trouville ( à part de la charcuterie j'entends :-))).
    Ils ont bien de la chance pour le cheesecake aux framboises ...

    RépondreSupprimer
  28. Vraiment très sympas les dimanches avec toi, j'aimerai bien y participer surtout pour goûter à tout ça !!!!

    RépondreSupprimer
  29. Cheesecake!!!! Bon il va peutr etre que je prennes mon courage a 2 mains (le dimanche moi aussi je me transforme en huite) pour en faire un car ca fait trop lomgtemps que je n'en ai pas mange!

    RépondreSupprimer
  30. Comme d'habitude, de très jolies recettes.....mais c'est que cela me donne faim, moi tout ça !!!!!!
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  31. J'sais pas en France, mais au Canada c'est pas vraiment la saison des framboises, et on ne trouve plus de tomates au marché, avec l'été pourri qu'on a eu :( Ca m'a super déprimée quand j'ai vu ça! Dommage, pour une fois que y'avait plein d'ingrédients "faciles" à trouver dans tes recettes...

    RépondreSupprimer
  32. Ou la la je suis bien tentée par ce cheese cake sanglant ! surtout que j'ai enfin eu l'occasion de gouter le philadelphia il y'a quelques temps

    RépondreSupprimer
  33. comme que ça tombe bien par un fait exptès ou presque! Je voulais justement me jeter à corps perdu dans les recettes de cheesecake, mais pas tellement envie de surfer sur la toile bloggienne...
    Depuis que je suis enceinte et arrêtée, je savoure comme toi les joies du quotidien, qué délice!

    RépondreSupprimer
  34. Chez moi c'est le contraire. je suis la promeneuse de la semaine, une promeneuse qui promène bien et beaucoup et le Dimanche ya mon tendre travailleur enfermé qu'irait bien sur la mer....Et c'est moi l'huître...ET IL ne fait pas de cheesecake Pourquoi?!! Une question de méridien..J'adore te lire et tes recettes.

    RépondreSupprimer