mardi 1 juillet 2008

Quand le père cuisine les enfants ne mangent pas... la cuisine pour les enfants 1er chapitre, pâtes saucisses un duo gagnant...

Hier j'étais tranquillement en train de cuisiner... ce qui veut dire que je suais sang et eau pour essayer de réaliser un nouveau petit dessert et que ce foutu truc tienne sur ce foutu machin... je ne sais pas pourquoi mais en ce moment je vois des desserts partout. J'étais donc en train de cuisiner tranquillement et je n'ai pas entendu tout de suite le petit bruit. J'avais bien remarqué que les enfants étaient assis à la table de la salle à manger mais les enfants font certaines fois des choses si étranges... La semaine dernière par exemple ils ont même mis leur linge sale dans la panière, ils ne l'ont même pas laissé roulé en boule sous leur lit, ils n'ont même pas dit, mais je l'ai déjà fait l'année dernière maman ! ils ne l'ont même pas jeté à côté de la panière, non ils l'ont mis dedans. Bon forcément ça représente une bonne dizaine d'années d'éducation... mais depuis plus rien ne m'étonne. Alors de les voir comme ça, à table.
J'ai donc continué à essayer de comprendre comme faire pour que le truc ne s'écroule pas... et j'ai commencé à entendre comme un tacatac nerveux et répétitif... Et puis ça a commencé à
m'agacer ce p'tit bruit, un peu comme quand on remarque un truc auquel on n'avait pas prêté attention, impossible ensuite de se le sortir de la tête ! Et au bout d'un moment je ne pouvais plus rien faire d'autre que d'être obsédé par mon p'tit bruit... Alors je suis parti à la recherche de sa source.
J'ai sorti la tête de la cuisine, les enfants étaient toujours assis à table et curieusement le tacatac venait comme de par chez eux... j'ai avancé un peu plus et soudain j'ai remarqué leurs petits doigts tapotant nerveusement sur la table, et tous les trois faisaient la même chose... ça sentait le complot ! J'y suis donc allé avec prudence en demandant juste, ça va les chouchous ?
Le bruit s'est arrêté et ils ont poussé un de ces soupirs qui conduirait n'importe quel parent, moi y compris, au bord de la dépression nerveuse, mais là j'avais décidé d'être la zenitude même, je me suis juste tourné une seconde pour m'arracher un demi doigt d'un coup de dent avant d'attendre l'attaque ! Quand y'a complot y'a toujours attaque... et c'est la plus grande des merveilles qui a lancé le combat d'un dis papa tu sais quelle heure qu'il est ? Regard rapide à la pointeuse de la cuisine... 14h36 que j'ai dit... et tu sais ce qu'ils font les enfants vers midi, midi et demi papa ? J'ai alors décidé de répliquer par une blagounette histoire de décrisper un poil... ils rangent leur chambre pour fêter le dixième anniversaire du dernier rangement ? Que je lande dans un rire un peu forcé... silence de mort du côté des enfants, ce n'était pas le jour de la blagounette...
Ils mangent papa ! Qu'elle m'a juste alors lancé, ils mangent les enfants tous les jours vers midi papa, ils mangent ! Subitement effectivement je m'en suis rappelé j'avais marqué quelque part faire manger les enfants à... midi. Pas d'problème que j'ai dit hop hop la table et à la mangeaille tout l'monde ! Personne ne bouge... hop hop que j'ai redit et toujours rien... j'ai retenté hop hop ? Re-soupir... et on mange quoi ? qu'ils ont tous dit. Le temps de me manger une main et d'aller au frigo et je revenais victorieux, et si on se faisait un repas qu'avec des desserts ça s'rait marrant hein ? Hein ? Hein... non visiblement c'était pas marrant vu qu'ils ont réussi à soupirer et à tapoter en même temps et vu que j'avais encore besoin de ma deuxième main, j'ai craqué... Pizza pour tout le monde sur la place ! Une proposition qui a suscité une joie profonde puisque j'ai eu droit à un mouais approbateur... des fois une petite victoire c'est mieux que rien et c'est comme ça que nous avons fini vers 15h par arriver à la nouvelle pizzéria sous l'oeil un peu étonné du serveur me voyant arriver avec mes trois monstres affamés...
Depuis je me suis dit que j'allais me rattraper et me voilà donc lancé dans une semaine spéciale bouffenfants !
Saucisses et pâtes et quand même courgette...
Ingrédients : 600g de saucisses du type Toulouse de préférence coupées au couteau – 1petite courgette taillée en lanières à l'économe – 250g de pâtes à votre choix - 1 ou 2 oignons émincés assez finement – 2gousses d'ail en chemise juste écrasées - 1 boîte d'environ 400g de tomates concassées - 1 dizaine de branchettes de thym frais – 1càc de paprika - ½ càc de graines de fenouil – sel – huile d'olive
Commencez par faire cuire al dente (pas trop donc) les pâtes selon les indications du paquet, égouttez et réservez ensuite.
Coupez la saucisse en morceaux (comme sur la photo). Mettez un filet d'huile d'olive dans une poêle à feu assez vif et faites-y dorer les saucisses de tous les côtés. Quand elles sont dorées, n'insistez pas trop, ajoutez l'oignon et l'ail et faites revenir le tout jusqu'à ce que les oignons commencent à dorer eux aussi.
Versez alors la tomate, le thym laissé en branchettes, le paprika et le fenouil et mélangez bien, rectifiez le sel. Ajoutez 10cl d'eau mélangez encore, couvrez et laissez blobloter 10 petites minutes.
Ajoutez ensuite les pâtes remuez bien, couvrez et prolonger 3minutes de plus. Ajoutez enfin la courgette remuez bien et retirez du feu, couvrez et attendez 3 minutes avant de servir tout chaud brûlant.

Mais pourquoi, c'était peut-être tactactactactac en fait... est-ce que je vous raconte ça...

25 commentaires:

  1. elles ont l air tres bonne tes pates....
    et tes photos me mettent l'eau a la bouche, surtout l'avant derniere avec la fumée qui s'echappe!!!
    finalement tes enfants on gagné au change...lol

    RépondreSupprimer
  2. oh père indigne!!!!!!
    Bon tu te rattrapes alors ça va !!!!

    RépondreSupprimer
  3. J'aimes bien tes pates... A faire quand j'ai pas le temps et que mon homme (qui a tendance a fonctionner en mode enfant) a faim!

    RépondreSupprimer
  4. Dorian tu m'as bien fais rire :)

    RépondreSupprimer
  5. je vois qu'on est tous un peu pareil ;0
    Une semaine speciale boufenfan, ca nous changera un peu des desserts tiens, bonne idee.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Dorian!
    Tes pâtes étaient sûrement meilleures que celles faites à ta Maman voilà quelques années...
    En tout cas, tes petits loups sont d'une patience d'ange!!! Les miens auraient hurlé!!!
    Biz
    Isa

    RépondreSupprimer
  7. Que ça a l'air bon! J'adore tes photos avec ces volutes...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  8. ils ont dit non à un repas avec rien que des desserts?.....ça alors!....

    RépondreSupprimer
  9. Ah bon? ça arrive aussi chez toi?? J'aime bien ta recette, j'ai un peu la même avec du riz :o)
    Et ton dessert, ça a donné quoi??

    RépondreSupprimer
  10. Si les ados deviennent aussi pointilleux que les grands-parents sur les heures du souper, mais où va le monde !!! Un peu d'aventure que diable !!! Vive la pizza de 15h18 !!!

    RépondreSupprimer
  11. Cela me rassure tellement de savoir que je ne suis pas seule à avoir un problème avec les horaires. A la maison,; ce qui m'énerve le plus, c'est quand le père demmande au fils de mettre la table alors que manifestement je suis loin d'avoir préparé un repas.

    RépondreSupprimer
  12. Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!! comment il affame ses enfants !!!!!! J'vais l'dire !!!!
    En même temps 15h c'est l'heure où qu'on mange le week end chez les Dorian, non ? :op
    Paaaaaaaaas tapeeeeeeeeeer !!!!!! Aïe !!!

    RépondreSupprimer
  13. Ta recette ressemble au menu des enfants le midi au Kindergarten allemand. Inutile de dire qu'ils adorent!

    RépondreSupprimer
  14. Etant végétarienne je ne suis pas trop intéressée par ton plat mais par contre je suis fan de tes billets
    Toute la famille d'ailleurs apprecie ton humour !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  15. Dorian, j'adore toutes tes histoires qui tournent autour de la cuisine....tu me fais toujours rire !!! j'ai bien rigolé en lisant la petite histoire : ta cuisson des nouilles pour la fête des mères, quand tu étais petit !(dans le magazine "cuisine passion")
    A bientôt et bonne continuation...T'es génial !
    Ottoki.

    RépondreSupprimer
  16. Ahlala, des enfants qui refusent un repas de dessert, le monde ne tourne plus rond... Après tout, c'était presque l'heure du goûter non?
    Clémentine
    http://plaisirsante.canalblog.com

    RépondreSupprimer
  17. pauvres petits!
    je n'aime pas trop les saucisses mais avec tomates et graines de fenouil je suis sûre que ça passe tout seul! Bizz

    RépondreSupprimer
  18. Père indigne !
    bon enfin, tu récupères pas mal sur la fin
    bises de la blogueuse au manteau rouge

    RépondreSupprimer
  19. Ben chez moi aussi çà arrive ! C'est fou ce que çà mange ces microbes ! Quoi que les tiens sont plutôt calme ;-)))
    Je note tes pates pour les miens !

    RépondreSupprimer
  20. Le jour où mon bébé sera là (et c'est plus proche que ce que je pensais encore en début d'année), il faudra que je trouve un rythme, car chez nous on mange tous les soirs vers 21, 21h30!!!! Et si nous mangions à midi ce serait également vers 15h!!!!

    T'en fais pas Dorian... tu leur fais un bon dessert (après les pizzas) et ce sera presque oublié!!! ;-)

    Je passe demain vers 15h, OK? Ca a l'air trop bon ton frichti aux saucisses et pâtes!

    RépondreSupprimer
  21. Et bien voilà, ça c'est une arme splendide pour la guerre des pâtes (ou comment convertir des mangeurs de pâtes en mangeurs de légumes) ! Finalement c'est pas une guerre, c'est une croisade !

    RépondreSupprimer
  22. Mon cher Dorian, je suis dans le regret de t'annoncer que je ne serai pas là dimanche! désolée de décliner de la sorte mais je viens d'apprendre qu'un ami quittait définitivement la France il y a deux minutes et qu'il fêtait son départ dimanche...

    RépondreSupprimer
  23. Très sympa cet accompagnement des pâtes et ce mélange de saveurs !

    RépondreSupprimer
  24. Ben dis, tu as de la chance Dorian, moi c'est 4 petits doigts qui tapotent sur la table les jours où j'ai la chance de les avoir tous pour moi. Mais plutôt 4 gorges déployées qui hurlent en montant sur des chaises pour attraper les assiettes (placard du haut bien sûr, mais pas grave, rien ne les arrête !).
    "au moins avec Papa, on mange. Saucisse pâte (mais pas courgette lol), au lieu de te regarder faire le gâteau pour 4h !"

    Allez courage, plus que 2 mois, et les vacances seront finies.

    Chris

    RépondreSupprimer