samedi 7 juin 2008

Mes p’tites adresses sans plus ni moins… Le Thensurabi et gulab jamun au dessert !

Avant de connaître le quartier indien, et certaines blogueuses… je croyais être le Marco Polo de la cuisine indienne, moi aussi j’avais traversé les mers et les océans à la recherche de l’Inde des épices, des tigres sauvages et de la cuisine indienne de laquelle je pensais tout savoir… Mais visiblement j’ai dû être aussi doué que l’autre navigateur de bac à sable qui a fini aux Amériques parce qu’une fois encore je me suis rendu compte que finalement je n’y connaissais rien, non rrrien de rrrien en arrivant dans ce quartier ! Peste et aubergine putréfiée que je me suis alors écrié avant de conclure d’un, on m’aurait menti ! en voyant l’étendue de ce que j’avais encore à découvrir !
Mais depuis grâce à quelques petites adresses et conseils avisés je me suis rattrapé, même si cette fois je sais que j’ai encore un demi continent culinaire à déguster… Et maintenant il arrive régulièrement, qu’à la maison on entende raisonner de drôles de cris, de drôles de plaintes... y’a papa qu’est revenu et qu’a pas pris de Pitu kotu ! Et il a pris du Kotu paratha au moins parce que sinon i’peut repartir (je ne garantie vraiment pas l’orthographe du nom de ces plats…)? répond l’écho… Et ça peut continuer comme ça longtemps en faisant le compte des plats des beignets des dosaïs, des biryanis et autres samossas… que j’ai pris ou oublié de prendre chez un de mes petits indiens préférés le Thensurabi au 60 rue Louis Blanc dans le 10e de Paris, et si j’ai vraiment oublié trop de choses, il arrive qu’on me suggère d’y retourner et plus vite que ça encore !
Alors si vous aussi vous voulez découvrir cette cuisine indienne là, n’hésitez pas, installez vous dans la salle avec l’Inde du 10e et essayez ces plats aux noms curieux Pitu, Kotu , Dosaï avec un thé aux épices ou une bière rugissante (évitez juste les gros beignets ronds aux légumes qui sont bof bof..). L’adresse est accueillante et les prix plus que raisonnables, et surtout la cuisine est ouverte, alors n’hésitez pas à aller choisir vos beignets à même la vitrine et profitez de la vue sur la petite bande de cuistots affairés. Ah ! une dernière chose si on vous demande pas trop piquant ?... un conseil répondez bien, pas trop piquant !
Gulab jamun
Ingrédients : 100g de lait en poudre - 2càs bien pleine de farine avec poudre levante - 2càs de semoule fine -2càs de ghee ou de beurre - 1càc de levure chimique - 4ou 5càs de lait - 400g de sucre en poudre -70cl d’eau -de l’eau de rose - de la cardamome en poudre - 1vingtaine de pistaches
Commencez par mettre l’eau et le sucre en poudre dans une casserole placée sur feu moyen. Laissez blobloter tranquillement jusqu’à obtenir un sirop pas trop épais, encore claire et liquide. Quand le sirop est à point ajoutez de l’eau de rose à votre goût (personnellement j’ai mis 1càs mais mon eau de rose est un peu fatiguée…) et réservez.
Pendant ce temps, mettez dans un saladier le lait en poudre, la farine, la semoule que vous aurez fait gonfler avec 1càs d'eau chaude, la levure, une bonne pincée de cardamome et le beurre et mélangez bien jusqu’à obtenir une sorte de sablé. Ajoutez ensuite le lait jusqu’à obtenir une pâte qui ne colle pas et qui soit assez souple. Laissez-la reposer une dizaine de minutes.
Partager ensuite la pâte en une vingtaine de parts, mettez une pistache au centre de chaque part et roulez-les en petites boules.
Quand elles sont toutes prêtes passez-les dans une friteuse à 150°, il ne faut pas que l’huile soit trop chaude pour cuire à cœur. Remuez constamment jusqu’à ce qu’elles soient joliment dorées, puis égouttez-les. Pendant qu’elles s’égouttent remettez le sirop à feu moyen et quand il est bien chaud versez-y les boulettes dorées. Faites les alors cuire une quizaine de minutes en tournant très régulièrement (surtout ne laissez pas bouillir le sirop il doit être bien chaud mais sans plus).
Ensuite il n’y a plus qu’à verser le tout dans une assiette creuse et les laisser refroidir en se gorgeant de sirop… vous pouvez servir avec des amades légèrement dorées et très grossièrement hachées et quelques petits morceaux de feuilles d’argent, parce que c’est jolie…
Attention cette recette est des fois curieuse... les gulabs sont bonnes si elles gonflent bien et deviennent presque spongieuses et surtout pas des petites billes toutes dures... or avec la même recette j'ai eu les deux résultats ! Alors si vous avec des trucs et astuces pour éviter ça, n'hésitez pas je prends !


Mais pourquoi, et le truc avec les machins dedans c’est comment son petit nom déjà… est-ce que je vous raconte ça…

22 commentaires:

  1. elle me plaît bien cette recette je crois que je vais "laisser blobloter" moi aussi :o)

    RépondreSupprimer
  2. c'est bizarrre ça, j'ai fait deux grands voyages en Inde et je me rends compte que je n'ai pas mangé un seul dessert la-bas et je tombe sur toi pour me parler de ces petits beignets. je crois qu'il faut que je m'organise un trip dans le 10ème sans décalage horaire.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai hésité avant-hier au restau indien entre ces boulettes et un kulfi, j'ai craqué pour un kulfi mais la prochaine fois j'en prendrai car ça a l'air super bon...Quoique je peux peut être essayer de les faire comme toi...a voir....

    RépondreSupprimer
  4. Lors d'ene dernière virée, pas loin de mercredi dernier, en compagnie de certaines bloggueuses aussi fans que nous, nos pas en fin de journée ont attéri dans une épicerie Pakistanaise. De quoi craquer pour des mangues (c'est la saison, fonces) et des gulabs jamuns (ainsi que halwa à la carotte). Quelques bavardages d'astuces et de conseils, voilà que Pascale est tentée d'en faire aussi.
    Pas besoin de préciser que j'aime la touche de feuille d'argent, "ça fait joli", c'est la classe.

    RépondreSupprimer
  5. ça me fait penser aux loukoumades grecs, un délice!!!
    kashyle

    RépondreSupprimer
  6. Je n'en ai jamais goûté alors de là à en faire mais la recette a tout pour me plaire...

    RépondreSupprimer
  7. Je fais partie des bloggueuses fans de mercredi dernier, et c'est vrai que les gulabs jamuns, je tourne autour, je les regarde, j'admire la forme parfaitement ronde, je lorgne sur le sirop... j'ai déjà acheté un paquet de préparation toute faite qui traine dans mes placards depuis... ptêt bien la dernière fois que j'y suis allée avec toi?
    Tout ça pour dire que je suis bouche bée devant la magnificience des tiens :oD
    J'oserai jamais m'y mettre...
    En plus la petite feuille d'argent, trop, trop...

    RépondreSupprimer
  8. j'avais testé ces petites boulettes et je n'avais pas trop aimé, il faut dire que j'étais tombé sur un mauvais restaurant indien. Je ne suis jamais allé dans ce quartier, c'est pas normal :-) maintenant que j'ai de bons conseils, je n'ai plus aucune excuses...

    RépondreSupprimer
  9. A chaque fois je craque sur les glaces au resto indien, et pourtant, j'ai louché sur ce dessert là à plusieurs reprises. Y'a combien de tables dans ton resto indien à toi ? ^^

    RépondreSupprimer
  10. Mon homme étant plutôt cuisine traditionnel je vais rarement dans ce genre de resto mais au moins maintenant je sais ce qu'il me faudra prendre ! Tes photos sont superbes

    RépondreSupprimer
  11. ça m'a l'air pas mal, il me semble en avoir déjà goûté... c'est combien de kcal rappelles moi ? ;)


    Sinon j'ai testé et mis en ligne la mousse et la oricchiettes :)

    biz

    RépondreSupprimer
  12. Tu m'as l'air de connaitre le 10ème comme ta poche : çà m'arrange puisque lorsque je viens, je peux y aller à pied de chez ma Grande. En plus pour ce qui est de la cuisine étrangère, j'aime bien avoir des adresses sures. Donc va pour le 60 rue louis blanc. Comme çà je pourrai peut être aussi enfin rapporter du ghee. Savoir si on peut le tartiner en pique nique pour servir avec le saucisson familial ou le Saint Nectaire d'à côté ???

    RépondreSupprimer
  13. oh la la, bon tu entends pas quelqu'un gratter a ta porte. Ici pas trop de resto indien..bien dommage. bon je testerais bien tes petites choses, cela a l'air terrible!

    RépondreSupprimer
  14. Dans ces moments là, je regretterais presque (j'ai bien dit presque) de ne pas vivre à Paris...
    Pô terrible l'indien du coin :-(

    RépondreSupprimer
  15. Encore un domaine où je suis totalement inculte!

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour l'adresse. Si je comprend bien, en plus, c'est la saison des mangues, il faut que j'aille y faire un tour.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai jamais essayé d'en faire, tes photos sont supers alléchantes. En plus j'ai jamais mis le spieds là-bas, pas le tempps!
    ps: je t'envoie des signaux de fumée sur ton mail!

    RépondreSupprimer
  18. Marie (l'autre)09/06/2008 22:03

    Je crois que aussi moi l'autre bloggeuse fan de cuisine indienne du mercredi avec Minouchka et Pascal!
    Quelle belle ballade! et quelles guides c'est deux là! J'aurai bien passé la journée avec elles mais mon train m'attendait et j'avais au bout de mon bras un kangourou qui preferait Dysney plutot que les epices!

    RépondreSupprimer
  19. Hummm... Cela a l'air succulent. J'en veux, là, tout de suite! Bon, je crois qu'il va falloir que j'attende de pouvoir appliquer ta recette...

    RépondreSupprimer
  20. Regarde aussi du côté de chez Minouchka, elle a une très bonne recette des mêmes petites choses et pleins de bons conseils Shinobi
    Et ce n’est qu’une de mes petites adresses de par là-bas Easy kitchen il y a des tonnes de choses à découvrir par là-bas… n’hésite à te lancer dans le voyage sans décalage horaire.
    Franchement comme j’adore les kulfis quand il y en a c’est ce que je prends Choumie mais faut pas l’dire ,-)
    Hum t’es cruelle Minouchka tu ne donnes même pas l’adresse ,-) ! et pour les feuilles d’argent si tu veux il m’en reste !
    Loukoumades grecs ??? tu as une recette chez toi de ça Kashyle ?
    Pas vraiment légère mais de temps en temps il faut oublier la raison Tiuscha ,-)
    Et si tu nous faisais la préparation toute faite pour notre prochaine rencontre histoire de voir à quoi ça ressemble Pascale ? et je fournis la petite feuille d’argent !
    Remarque Christine c’est comme tout faut aimer et les petites boulettes sont quand même particulières… par contre y’a plein d’autres choses à découvrir !
    Alors dans le mien… c’est pas grand Sha, je dirais une petite dizaine dedans et quelques unes de plus dehors pour quand il fait beau… pas grand
    La cuisine indienne n’est pas toujours simple d’accès Philo mais petit à petit des fois ça arrive qu’on y prenne goût !
    Heu en millions de calories tu veux dire Mona ??? Et j’ai beaucoup aimé ta version !
    Pour le ghee c’est facile Gredine dans le 10e c’est dans n’importe quelle épicerie et si tu as besoin ou envie d’un guide… tu sais à qui demander ,-) et pour ce qui est du ghee saucisson tu oublies définitivement c’est NON ,-) !
    Quand tu passes par Paris une petite visite du 10e Claude ?
    Mais justement comme ça tu vas apprécier encore plus ceux de Paris Gwen… purée j’fais fort dans la posivitude ,-)
    Même pareil Aurélie quand tu passes par là tu fais signe !
    A vrai dire j’ai l’impression que c’est toujours la saison des mangues par là Gracianne !
    Franchement je te conseille plus de les manger que de les faire Lali ! moins risqué !
    Rhaaaaaaaaaa !!! parce qu’en plus tu te ballades dans le 10e rhaaaaaaaaaaa…. Marie !!! Pauv’ tit kangourou vous’êtes pas humaine ,-) !
    Même conseil Ellaë essaye de les goûter tout faits avant de te lancer… enfin c’que j’en dis ,-)

    RépondreSupprimer
  21. J'adore ces petites boules très sucrées et j'adore aussi le quartier indien dont tu parles!!!

    RépondreSupprimer
  22. Des mini bombes caloriques,que j'aurais bien aimé goûtées! Avec leurs petites coiffes en argent, irrésistibles!
    Merci pour ton comm!

    Bon weekend!

    RépondreSupprimer