samedi 26 avril 2008

Quand il ne fait pas beau, l’ours est heureux mais les autres… et petites pâtisseries pour revoir la vie en rose !

Papa y fait froid ! Papa y pleut !! Papa y’a du vent !!!... Papa, papa y’a des fois c’est tous en même temps et puis d’abord pourquoi t’as voulu venir ici, papa !
Dure est la vie de l’ours polaire que je suis... Parce que moi je pensais passer des vacances tranquille pénard à profiter du froid et du mauvais temps dans mon petit coin de montagne pendant que ma meute folâtrerait gaiement dans les sous-bois… Et au lieu de ça c’est plainte et râlerie à tous les étages, et pour moi qui évite les conversations météorologiques même avec mes petits commerçants préférés, ça commençait à tourner au cauchemar climatique ! En plus, ils n’ont pas tout à fait tord, même les commerçants s’amusent avec le temps qu’il fait en annonçant hilares, y va pas pleuvoir aujourd’hui… enfin pas dans les trois minutes ! Après c’est moins sûr… Et puis comme ils ont un foutu talent à être sympathiques les commerçants d’ici, je finissais toujours par en rire avec eux, et puis moi le temps… Et c’est généralement à ce moment-là que je sentais les yeux de mes enfants se planter dans mon dos tel des banderilles ! Et dans la foulée dès qu’on se retrouvait dans la rue ça repartait… papa, papa y fait…
Dans un premier temps j’ai bien essayé de relativiser, voire de positiver, on sait jamais comme ça on pourrait devenir copain avec une bande de pingouins, que j’ai dit mais là j’ai été séché par un terrible et sans appel, mais arrête papa c’est même pas drôle papa ! Alors que moi je trouvais ça justement vachement drôle d’imaginer mes copains endimanchés montant par la route en rang d’oignons pour venir se perdre dans ma cuisine et partager une p’tite gentiane bien frappée… mais malgré leur réponse j’ai continué, je n’ai pas renoncé, une petite danse avec les loups ça tente qui… et même chanson… mais papa arrête...
Et plus j’essayais et plus je m’enfonçais dans le sol avec la curieuse impression de moi-même creuser sous mes pieds. Et là comme à force je sentais la neurasthénie me prendre, j’ai commencé à me gratter la tête nerveusement et à chercher ce que je pourrais bien faire pour lutter contre le climat hostile… et les associations se sont faites vite vite… et j’ai subitement crié la solution comme une évidence, quand l’estomac y va tout va ! Et je me suis mis à cuisiner.
Et pendant que les mains travaillaient, le reste, la tête, retournait dans la vallée de pas loin d’ici, une vallée couverte de brume, surplombée de gros nuages bien noirs, une vallée où la pluie et le froid se battent la place et où moi je me suis laissé fendre l’âme juste à regarder des bouts de champs qui s’enchaînent les uns aux autres, tout juste séparés de quelques haies, tout juste accompagnés de quelques ruisseaux… moi couillon trempé et gelé je trouvais ça beau… terriblement beau... et c’est comme ça que j’ai pâtissé jusqu’à plus faim et c’est comme ça que le lendemain le soleil est arrivé et là j’ai crié tout l’monde dehors la meute ! et là j’ai entendu un petit… papa t’es sûr qu’il fait pas trop chaud là…
Si vous croisez un ours râleur en train de crier j’vais t’en foutre moi du trop beau p’tit con ! ne vous inquiétez pas c’est juste moi…
Comme un clafout’poire
Ingrédients : 4petites poires pas trop mûres- 3oeufs – 175g de sucre en poudre (vous pouvez mettre une partie en sucre roux, 50g, ou rajouter un sachet de sucre vanillé ou un peu plus s’il est fait maison) – 125g de farine – ½ litre de lait – 1càs de rhum (facultatif mais c’est bien quand il y en a)
Battez les œufs et le sucre jusqu’à obtenir un mélange homogène et relativement mousseux. Ajoutez la farine et battez de nouveau , ajoutez enfin le lait et mélangez.
Pelez et coupez les poires d’abord en 4 puis chaque quart en 3 ou 4 tranches dans la longueur, mettez-les au fur et à mesure dans la pâte pour qu’elles ne vieillissent pas.
Quand vous avez fini toutes les poires, mélangez la pâte au poires délicatement à la cuillère puis versez le tout dans un moule rond de 24cm.
Enfournez dans un four préchauffé à 220° pendant une trentaine de minutes (surveillez la cuisson ça brûle vite). Laissez ensuite refroidir avant de manger.
Et pour continuer dans le froid et la glace… mais aussi la volupté et la musique, pour ceux qui ne le savent pas encore le 29 Avril Ben & Jerry’s organise le Free cone day et vont offrir à cette occasion 100 000 morceaux sélectionnés par Béatrice Ardisson, en téléchargement gratuit, et 100 000 glaces ! Pour la musique direction le label Woody Tunes vite vite pour vous inscrire avant le 29 et pour les glaces j’ai un bon d’achat pour les trois premières ou premiers qui les demanderont… alors profitez-en ! Ayé les bons d'achat sont tous pris par les trois premiers qui sont
Sofi, Thaïs et Passion ! Merci à eux !

Mais pourquoi, et maintenant zou à la maison je ne voudrais pas louper son arrivée… est-ce que je vous raconte ça…

18 commentaires:

  1. Ah les enfants ^^ et dire qu'on a tous été comme ça un jour xD
    En tout cas, ça fait un bail que je passe chaque matin sur votre blog M'sieur, et c'est toujours un véritable plaisir. Aussi je profite de cette délicieuse recette de brownies pour laisser enfin un petit message (tant qu'à être dans les adages "il n'est jamais trop tard pour bien faire" ;)).
    Je cherchais une p'tite recette des familles à tester aujourd'hui, c'est chose faite je m'en vais remplir mon office hihi.
    Merci pour l'humour, cette cuisine toujours délicieuse et pleine de couleur ;)
    Bon Samedi :)

    Taliashka

    RépondreSupprimer
  2. Maintenant que le soleil s'est installé, je ne serai pas contre un petit clafout'poire tout doré.

    RépondreSupprimer
  3. Moi, je te l'avais dit : froid ET humide, Et fallait rester ... Aujourd'hui, plus au nord certes, soleil, 20- 25° et barbecue. Na na na !!! D'un autre coté, s'il avait toujours fait beau, je ne pourrais pas copier ce petit brownie de derrière les fagots ...

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait un moment que je lis ton blog, mais je suis timide et je laisse rarement des comms
    Quand il s'agit de découvrir des glaces que je n ai jamais eu l'occasion de gouter alors là je suis moins timide
    Je serai ravis de les découvrir grâce à toi et ton bon bon d'achat!
    D'avance merci
    sofi la gourmande

    RépondreSupprimer
  5. Dorian tu te rends compte, je suis obligée d'aller sur Wikipédia pour partir à la recherche de cette substance étrange qu'est le "fudge" ( Finalement je n'en avais pas tant besoin puisque tu explique comment le faire -___- ) Mais je t'avoue que je n'avais jamais utiliser ça !

    Ah et puis voilà 5 minutes que je lis ta recette en me demandant : "mais il en fait quoi de son fudge ?" O_o et j'ai fini par comprendre après l'avoir lu 5 fois que ça doit correspondre au caramel qu'on rajoute ensuite ( puisque le fudge est une sorte de sucre _merci Wiki_ ^^ )

    En tout cas tout ça ne m'a pas l'air mauvais du tout, peut être que... éventuellement ce soir ... si l'envie me prend ( elle sera soudaine ça c'est sûr ) je l'essaierai !
    De toute manière je te tiens au courant ;)

    A très vite, et bonjour à toute la petite famille qui râle ^^ !

    [ Lèèèèèèèèèèt ze sun shaïïïne, lèèèèètt ... ]

    RépondreSupprimer
  6. pâtisser en vacances, c' est le secret des séjours sur la mer du nord...mais je ne savais pas que ça arrivait aussi dans des contrées plus vallonées!....je voyage pas assez moi!....

    RépondreSupprimer
  7. j'adore lire ce que tu écris!! j'ai l'impression d'y être!!!
    en tous cas les deux recettes vont faire fureur à la maison entre mon mari et mes enfants!!!

    RépondreSupprimer
  8. Est-ce qu'on a droit au brownie même si on a eu du soleil? Ou est-ce qu'il ne faut pas te dire qu'on en a eu? Parce que un brownie au soleil vaut mieux que deux sous la pluie.

    RépondreSupprimer
  9. On peut dire que tu as su les réchauffer tes oursons!!

    RépondreSupprimer
  10. Heureusement qu'il y a les gourmandises que prépare papa!!! Rien de tel pour rendre le sourire aux enfants... et aux grands!

    RépondreSupprimer
  11. et bien avec toutes ces patisseries on aime la pluie!
    La gentiane, c'est bon même l'ete quand il fait "chaud", enfin fait il reelement chaud la bas? etant auvergnate à 50%(?) j'ai toujours froid là bas! même quand ils sont torse nu, j'ai ma p'tite polaire moi! et cette pluie! moi je frise sous la pluie!! Maman tu es certaine que je suis à moitié auvergnate?

    RépondreSupprimer
  12. Alors grâce au site Ben et Jerrys, je viens de "feuikketer" ton site et là j'avoue: J'AI FAIM!!!!!!!!!!!!!!!! Donc je vais surtout tenter de faire ton cake au nutella qui a l'air bien trop bon, il faut qu'avec un ingrédient pareil, c'est facile! Et aussi je venais réclamer en sale gosse un bon pour pouvoir me baffrer de Ben et Jerrys!! Alors, alors, je peux?

    RépondreSupprimer
  13. Moi aussi je voudrais bien essayer les glaces et encore plus si j'ai le droit à un bon d'achat pour le faire, comme ça je suis sûre qu'elle sera encore plus bonne.

    RépondreSupprimer
  14. Et voilà je crois que j'ai maintenant les trois concerné(e)s par les bons !
    Sofi, Thaïs et Passion ! Thaïs peux-tu m'envoyer un petit mail ? je n'ai pas trouvé comment te contacter sur ton site contrairement à Sofi et Passion... et surtout bonne dégustation à tout l'monde !!! et si j'ai loupé une demande dites-moi vite !

    RépondreSupprimer
  15. tu as vu ou qu'il faisait pas beau toi ? Ici, 35-37°C degrés à l'ombre, la glace pillé du mojito fond à vu d'œil et j'ai les orteils dans l'eau....en fait j'ai du un peu trop forcé sur la bouteille car rien de tout ca, a nouveau un temps pourri! Dis Dorian, c'est quand qu'il va faire beau ? ;-) bonne aprem

    RépondreSupprimer
  16. Il fait pas beau non plus ici !
    Enfin, depuis ce matin, parecque hier on a tous attrapé un coup de soleil, c'est malin !
    Bon, ben va pour des petites pâtisseries, t'as raison, faut pas de laisser aller, hein !

    RépondreSupprimer
  17. Il me faut des choses simples sinon je rate ( je "manque", plus exactement) alors je vais tester le Comme yn clafout'poire, sans rhum..hip.

    RépondreSupprimer